Anne Barratin (2)

Les citations de Anne Barratin :

Souviens-toi d'occuper ton esprit, de conduire ton cœur, de respecter ta raison.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Souffrir serait encore plus dur si faire souffrir n'existait pas.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Être amoureux, c'est avoir perdu pied complètement.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

En amour, toi et moi forment un pronom de la même personne.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Le bruit des pas qu'on aime est le plus cher des bruits.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La vraie tolérance consiste à voir large sans perdre la mesure.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Bien agir se passe de bien penser, mais non bien penser de bien agir.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Un homme sans opinion : un logement toujours prêt aux mauvais locataires.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Plaire n'est jamais si doux que déplaire à certaines gens.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Un beau matin est une promesse, un beau soir est une bénédiction.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Toutes les infériorités sont nées jalouses, toutes les supériorités ne sont pas nées humbles ; jugez du conflit.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La seule phrase que le bavard ne puisse dire : Je ne sais pas.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Le bon exemple invite ; le mauvais exemple appelle.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le vrai repentir chérit ses larmes.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Fermement campé sur tes principes, cherche encore à élargir ton indulgence.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Un principe n'est ni vieux ni jeune, il a l'âge de ce qu'il vaut.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Flatteuse récompense d'une pensée saine : se faire craindre par son jugement.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Le bien nous récompense par une douce fraîcheur qu'il laisse après lui.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Le plus habile des hommes en amour est celui qui ne calcule pas.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'intuition est un éclair que Dieu nous prête.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Qui dit prétention, dit disproportion.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Les grandes attaques fournissent les belles ripostes.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Un cœur juste peut aimer sans savoir pourquoi ; il ne déteste pas sans cause.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La délicatesse en est souvent pour ses frais, mais elle les paie de bon cœur.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Frimousse en l'air, pied léger, la gaieté s'avance en chantonnant.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Ses citations classées par œuvres :