Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Chemin faisant, d'Anne Barratin (1894).

1 — Notre citation favorite d'Anne Barratin :

Photo d'Anne Barratin Imagination ! on m'avait toujours dit que tu existais en moi, et cependant je t'ai reniée longtemps, pardonne-le-moi. Au déclin de ma vie, je sens que tu as illuminé beaucoup d'heures tristes, adouci beaucoup d'amertumes ; que ton souffle a souvent aéré mon esprit, ta présence souvent trompé mon cœur. Je ne serai donc jamais de ceux qui te jettent aux gémonies, tout en plaignant ceux qui ne savent pas, sans en tomber, s'amuser à ton balcon. Qui était Anne Barratin ? Consultez la biographie de cette femme de lettres et poétesse française !

2 — Les 120 pensées et citations extraites de Chemin faisant :

Un peu de bonne volonté, et Dieu fait le reste.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

De la jeunesse de reste, c'est souvent plus gênant qu'une vieillesse précoce.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Une femme qui parle de sa vertu cherche à la placer.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La dernière passion que nous inspirons nous émeut d'une manière toute différente des autres : il y a de l'étonnement et de la reconnaissance dans ce que nous ressentons.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On s'habitue à demander et la demande perd de son amertume ; on s'habitue à donner et le don perd, hélas ! de sa saveur.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On parle esprit aux gens avec lesquels on ne peut parler cœur.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Pour dominer une position il faut être fort ; pour dominer un homme, ce n'est pas nécessaire.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Personne ne doit pouvoir te faire dire ce que tu ne veux pas dire.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il faut être plus indépendant de fond que de forme.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il ne faut pas jouer avec le défi des jeunes ni avec la lassitude des vieux.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'accomplissement d'un devoir laisse en nous de la fraîcheur, sinon de la joie.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Notre vie est d'avance tracée, nous en brodons simplement le canevas.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Que je serais désolée de ne jamais me tromper ! Il est si doux de revenir d'une erreur !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Le vrai n'a qu'une couleur, celle du vrai.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Au fond de tout, c'est le ver qui nous attend ; plus nous sommes truffés de vanités, plus il se régale.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

S'apitoyer sur soi, c'est saigner son courage.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Oui, certaines insolences sentent vraiment bon.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les illusions auront toujours des joues de quinze ans.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Quand tout ne vieillit pas ensemble, cœur et esprit, âme et désirs, gare à la bagarre !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Aimer son métier, une faveur, quand on n'a pas le choix.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'expiation est un terrain à Dieu, il le prête au pécheur dont il veut se faire un ami.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Dieu ne nous dépouille pas sans nous couvrir ; quand il nous enlève le bonheur, il met un lé de plus au manteau de notre foi.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Toutes les craintes sont comme la fièvre, sujettes à des accès.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les points ne sont désagréables qu'à côté des i, mais pas sur les i.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il y a des choses qu'il ne faut jamais discuter mais prouver.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Que c'est bon un départ qui ne fait pas mal ! Il y en a de si poignants !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Un être content de soi est plus assourdissant qu'une fanfare.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Mettons-nous bien dans la tête que nos années ne sont pas une chaire à prêcher.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'ennemi a pu être l'ami d'hier, et ce ne sera pas le moins armé contre toi !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Braver, ce n'est pas toujours du courage, c'est souvent du jeu.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La raison nous demande tout en une fois, c'est un de ses torts.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Le temps est un prophète qu'on n'entend pas prêcher.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Oh ! les femmes, Messieurs n'en dites pas tant de mal, puisque c'est un mal dont vous ne pouvez vous passer.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La hâte d'aimer fait que nous nous trompons parfois d'objet.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Le moment d'agir s'annonce de lui-même, mais sa cloche pour chacun de nous ne sonne qu'une fois.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Faire le tour d'un esprit c'est quelquefois plus difficile que de faire le tour du monde.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Mourir sans aigreur, c'est avoir bien digéré la vie.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

En mûrissant, le fruit doit apprendre à tomber.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Ne lasser personne de soi, même ceux qui nous aiment, que c'est difficile !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'adjectif change le substantif, comme l'habit change son homme.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Rien ne pèse plus que le cœur quand il est las !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'égoïsme a ses ciseleurs comme les métaux.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'esprit au pain sec n'est pas plus heureux que l'estomac.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il faut qu'une devise nous ressemble, comme il faut qu'une mode nous aille.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Le désir est comme le brocanteur, il sait faire l'article.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La vieillesse est en gare, elle n'a plus qu'à attendre.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Croyez-moi, mes amies, n'invitez personne à votre enterrement : on en trouvera la morte plus charmante ; on vous saura gré de cette attention.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les gens qui ont notre confiance sont des créanciers, il semble qu'on leur fasse un vol quand on leur tait quelque chose.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Pouvoir lire dans les yeux ce que la bouche va dire, ou tout au moins deviner en eux qu'elle va lui parler, qu'importe après cela la couleur de ces yeux ? Ils sont beaux.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Oh ! que c'est commode, un bavard, quand on en sait tirer parti ! On peut lui faire dire tant de choses qu'on n'aimerait pas à dire soi-même, et en apprendre tant d'autres qu'on n'aimerait pas à demander !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Un des bonheurs de l'infériorité est de ne rien trouver difficile.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La sobriété poétise le vieillard, comme le clair de lune le paysage.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La chance n'est pas prodigue, elle n'a qu'une main pour donner.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On s'habitue à tout, a dit un sage quelconque : si ce monsieur-là pouvait nous donner sa science !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On déveloute la pureté rien qu'en en parlant !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Rien ne nous est dû, pas même les larmes pour pleurer.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La crainte protège l'amour, comme la paupière les yeux.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Supporte ce que tu dois, aime qui tu peux.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On vieillit avec grâce quand on a peu abusé de la jeunesse.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La grâce meurt avec toutes les perles de son collier.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Une grande audace peut jaillir d'un tout petit courage.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Nos passions se rhabillent avec nous tous les matins.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Quelque habile que l'on soit, on est toujours deviné par quelqu'un.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La joie habille un cœur tout à neuf en un instant.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les années s'habillent et se déshabillent chez le grand costumier le Temps.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il faut écouter le critique comme le docteur, en se permettant de modifier l'ordonnance.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Une Anglaise ne vit pas de votre vie, elle vit de la sienne autour de vous.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Le goût est presque un sentiment.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Rien n'est plus à nous que notre chagrin.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'ordre est l'harmonie des choses, le bonheur est l'harmonie des êtres.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Une antipathie commune nous lie presque autant qu'une sympathie partagée.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Le goût est à l'art ce que le jugement est à l'esprit.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Rien de plus insupportable qu'un chasseur, si ce n'est son lièvre.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On a l'aplomb de ses millions bien avant d'en avoir l'esprit.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il y a quelque chose de plus triste à voir que les fleurs fanées, ce sont les fleurs qu'on arrache.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Penser c'est sentir les souffles de la vie nous pénétrer, les horizons se colorer, l'espace nous appartenir, les mondes se grouper autour de nous, les éléments invisibles nous envelopper.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Un marché aux fleurs me fait toujours l'effet d'un champ de rêves humains.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'inspiration se lève à ses heures comme l'enfant gâté.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'homme a besoin de l'homme, c'est la plus vraie des fraternités.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'expérience est un vieux professeur qui aime moins sa science que son enseignement.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La franchise souffre de tout ce qu'elle ne doit pas dire.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les penseurs ne connaissent la solitude qu'à demi.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Une demande en mariage à un certain âge c'est le fer rouge sur notre dignité.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les choses en leur temps ont la saveur des fruits en leur saison.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Le beau temps nous réconcilie avec la vie et même avec la mort.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Être capricieux, c'est ne pas être le même quand les choses restent les mêmes.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les projets sont les relais du chemin.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Tous ceux qui ont un souvenir sans mélange ont du pain pour les jours malheureux.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il est plus salutaire de soigner sa volonté que sa beauté.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Quand la tâche ne nous grandit pas, elle nous écrase.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Quelque dure que soit la tâche, il y a une âpre jouissance à se sentir de force à l'accomplir.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Un courtisan n'a pas de patrie, il est partout le courtisan.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Le dernier mot de l'analyse, c'est le dégoût ou le pardon.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les grandes promesses sont comme certains beaux yeux, on s'y noie.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Le mensonge s'appelle trahison quand il se glisse dans un baiser.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

S'habituer à se suffire, le premier commandement de l'indépendance.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'infidélité, c'est encore une des plus aimables fautes à pardonner à son mari, quand il y met de la courtoisie.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Le bonheur n'est pas plus une question de mérite que l'amour n'est une question de beauté.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les plus belles qualités mènent bien moins au bonheur que les beaux yeux à l'amour.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Quelle est la femme qui n'a pas rêvé d'habiter quelques instants l'âme de son mari ?

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La modération est l'arme des forts.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Considère toujours ton projet comme un enfant de sept mois.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On peut être profondément et sincèrement reconnaissant d'un oubli.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'admiration la plus intense est la plus silencieuse.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

En fait de pécheurs, les plus faciles à tenter sont les gourmands.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Flair de femme se trompe encore moins que palais de gourmand.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On revient de tant de choses, on se corrige de tant de gens, on se dépouille de tant d'espérances, on se réduit de tant de prétentions: c'est vivre.

Anne Barratin - De toutes les paroisses (1913)

On espère quelquefois moins par espérance que par besoin d'espérer.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Une tête sans imagination, un arbre sans nid d'oiseau.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les grands soupirs ont toujours l'air de chercher une patrie.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Les plus honnêtes assurances se trompent comme les plus douces promesses.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La timidité nous quitte quelquefois un peu trop tôt.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

L'oubli va encore plus vite que le temps.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La jeunesse ! un capital difficile à bien placer.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il faut aider la vérité partout où elle souffre.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Mentir au menteur, c'est boire dans son verre.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Rien n'est dangereux pour l'esprit comme un compliment.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

On ne gagne pas toutes ses parties avec la franchise, mais on se retire toujours avec l'honneur.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Un baiser peut avoir plus de signification que dix.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Deux espèces de gens redoublent notre ferveur : les impies par pitié, les saints par admiration.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

3 — Sa biographie et ses citations classées par œuvres :

Anne Barratin » De vous à moi (1892) » Pensées in Œuvres posthumes (1920) »

4 — La liste des auteurs populaires :

Le dictionnaire des meilleurs auteurs français et étrangers »
Top