Les maximes et sagesses hindouistes

Nos 34 meilleures citations hindouistes :

L'arrogant, bouffi de vanité, son plus grand plaisir est de parler de lui.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Considère l'homme vain, et observe l'arrogant : il se couvre de riches habillements, se montre dans les lieux les plus fréquentés, y promène ses regards de tous côtés, pour attirer sur lui, s'il était possible, tous ceux de la foule qui l'entoure.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

L'homme arrogant regarde avec dédain le malheureux ; il traite ses inférieurs avec insolence ; mais ses supérieurs paient du mépris son orgueil et rient de sa folie.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Rejette les services qui te sont offerts par un homme intéressé, c'est un piège qui t'est tendu ; tu ne seras jamais quitte avec lui.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Quelle différence y a-t-il entre voler sur le grand chemin et contracter des dettes sans avoir l'intention et le pouvoir de les payer ? L'assassin ne tue ordinairement qu'un seul homme. L'homme chargé de dettes, assassine souvent un grand nombre de familles, qu'il réduit à mourir de faim et de misère. La méthode si ordinaire de voler en refusant de payer ses dettes est la plus perfide, la plus cruelle et la plus impunie.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Paie exactement tes dettes, car celui qui t'a prêté a compté sur ta bonne foi, et il est injuste et bas de retenir ce qui lui est dû.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Dans toutes tes entreprises, tu dois avoir une assurance raisonnable ; si tu désespères du succès, point de réussite.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Que les liens de l'affection vous attachent à vos frères, afin que la paix, qui produit tous les biens, se conserve dans la maison paternelle. Quand vous vous séparerez dans le monde, souvenez-vous que la parenté qui vous lie, exige de vous un amour et une union réciproques, et ne préférez pas un étranger à votre propre sang.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Si ton frère est dans l'adversité, assiste-le ; si ta sœur a des soucis, ne l'abandonne pas.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Un grand parleur est incommode à la société, le torrent de ses paroles engloutit la conversation.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Le cœur de l'envieux n'est que fiel et qu'amertume ; sa langue distille le venin ; les succès de son voisin troublent son repos.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Mieux vaut se quereller avec ses beaux-parents qu'avec ses voisins.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

L'homme heureux est celui qui bannit la paresse chez lui, et qui dit à l'oisiveté : tu es mon ennemie.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Qui ne peut retenir sa langue vivra dans la peine.
Maxime de l'Inde ; Livre des sagesses des Purânas.

Paie exactement tes dettes ; qui t'a donné crédit compte sur ta parole, ce serait injustice de le tromper.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

L'arrogant dévore les louanges, et le flatteur vit à ses dépens.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

L'homme arrogant rejette le jugement des autres, et n'agît que d'après le sien.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Ne te borne pas à ne point faire aux autres d'injustice ; fais encore pour eux ce que tu voudrais qu'ils fissent pour toi.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Qui t'a donné crédit compte sur ta parole ; tient ta promesse, le tromper serait bassesse.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Quand tu vends pour gagner, écoute la voix de ta conscience, et sois satisfait d'un gain modéré : ne tire pas avantage de l'ignorance de l'acheteur.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Sois fidèle à ta parole, et ne trompe pas celui qui compte sur toi.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Conduis tes affaires avec droiture et équité.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Si tu sens le malaise, la source en est presque toujours dans ta folie, dans ton orgueil et dans ton imagination égarée.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

N'envie à qui que ce soit le bonheur apparent dont il jouit, tu ne connais pas ses peines secrètes.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Animé par l'émulation, l'homme s'élève, comme le palmier, en dépit de l'oppression.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

La vigilance chasse la misère ; la prospérité et le succès accompagnent l'industrie.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

La joie que promet la volupté se change en tristesse ; ses plaisirs conduisent aux maladies et à la mort.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Une plaisanterie amère est le poison de l'amitié.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Que tes amusements ne soient pas dispendieux, de peur que tu ne paies un jour le plaisir par la douleur.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Fortifie de bonne heure ton esprit par le courage et la patience, afin que tu puisses supporter la peine avec fermeté.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

L'avarice est la mère des mauvaises actions, mais la frugalité est la sûre gardienne de nos vertus.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

La faiblesse de l'homme sans vertu le livre à la honte.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Instruit par l'expérience des autres, apprends à être sage ; que leurs défauts servent à corriger les tiens.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Souviens-toi, quand tu auras uni ta destinée à celle d'un époux, que la fin de ton être est de l'assister dans les fatigues, de l'encourager par ta tendresse et de récompenser ses soins par de douces caresses.
Maxime de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

Les proverbes classés par pays :