Les proverbes de la Belgique

Notre proverbe favori :

Le proverbe belge favori

Les excuses sont faites pour s'en servir.
Les proverbes et dictons belges (1856)

Nos 34 meilleurs proverbes belges :

On ne sait où le diable porte ses coups.
Proverbe de Joseph Dejardin ; Dictionnaire des proverbes wallons (1863)

Qui n'a jamais risqué n'a jamais été pendu.
Proverbe de Joseph Dejardin ; Dictionnaire des proverbes wallons (1863)

On sollicite tant un veau qu'à la fin on le fait boire.
Proverbe de Joseph Dejardin ; Dictionnaire des proverbes wallons (1863)

Il faut savoir patienter pour arriver à ses fins.
Proverbe de Joseph Dejardin ; Dictionnaire des proverbes wallons (1863)

Les Si et les Mais n'ont jamais fait avancer.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Méchant escalier où l'on court on risque de s'y casser le cou.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Quand on va au marché trop tard, on n'a plus rien pour ses liards.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Si fort que l'on soit, on trouve toujours son maître.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Le mal de l'un ne guérit pas celui de l'autre.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Chaque mal trouve son emplâtre.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Chacun est le meilleur gardien de son logis.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

L'apothicaire ne sent pas ses drogues.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Une fois qu'on a mangé un diable, on en mangerait bien deux.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

D'un pauvre ignorant on n'en fait pas un savant.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Qui nage dans l'abondance n'a pas toujours pitié de qui se trouve dans le besoin.
Proverbe de Charles Letellier ; Armonaque dé Mons (1846)

Dieu ne va jamais au secours que des gens qui savent nager.
Proverbe d'Achille Chavée ; Décoctions (1964)

Gardons la dignité sous le joug du malheur.
Proverbe de Goswin de Stassart ; L'Ours et le Carlin (1822)

Qui baise la rose épouse l'épine.
Proverbe de Jean Dypréau ; Chemin des proverbes (1952)

Quand on a passé l'eau, le passeur tombe dans l'oubli.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

L'eau tranquille est pire que celle qui coule.
Proverbe de Joseph Dejardin ; Dictionnaire des proverbes wallons (1863)

Tout le monde file pour son moulin.
Proverbe de Joseph Dejardin ; Dictionnaire des proverbes wallons (1863)

D'un ami qui sèche nos larmes, ne repoussons jamais les soins.
Proverbe de Goswin de Stassart ; Le pigeon et le ramier (1822)

Il faut savoir temporiser.
Proverbe de Goswin de Stassart ; Le rat et le taureau (1822)

Il ne faut pas toujours avoir raison pour plaire.
Proverbe du Prince Charles-Joseph de Ligne ; Mélanges (1775)

Le meilleur marché est le plus cher.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

On danse encore, bien que ce ne soit fête.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Faute de parler, on meurt sans confession.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Qui a beau-père a marâtre.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

C'est à la troisième fois que l'on voit les maîtres.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Plus vieux est le bouc, plus dure est sa corne.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Que celui qui n'est pas content de son voisin recule sa maison.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Les excuses sont faites pour s'en servir.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Entre ménétriers, on se doit une danse.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Le diable, quelque diable qu'il soit, ne peut cacher ses cornes.
Proverbe belge ; Les proverbes et dictons belges (1856)

Autres proverbes de pays limitrophes à la Belgique :