Emile-Auguste Chartier, dit Alain

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Alain
Philosophe, essayiste, journaliste et professeur de philosophie né le 3 mars 1868 à Mortagne-au-Perche dans l'Orne, Alain est décédé le 2 juin 1951 à Le Vésinet dans les Yvelines. Il meurt à l'âge de 83 ans, Alain repose au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Ce dictionnaire vous propose 108 citations de Alain :

Il n'y a de redoutable au monde que l'homme qui s'ennuie.
Alain ; Les propos sur le bonheur (1925)
Nous nous donnons bien du mal pour fabriquer nos regrets et nos craintes.
Alain ; Les propos sur le bonheur (1925)
Toute l'enfance se passe à oublier l'enfant qu'on était la veille.
Alain ; Les propos sur l'éducation (1932)
Dans tout contrat et dans tout échange, mets-toi à la place de l'autre, mais avec tout ce que tu sais, et, te supposant aussi libre des nécessités qu'un homme peut l'être, vois si, à sa place, tu approuverais cet échange ou ce contrat.
Alain ; Les éléments de philosophie (1916)
L'esprit juste est celui qui ne met point trop d'importance aux petites choses ni aux petits malheurs, ni aux flatteries, ni au tumulte humain, ni à la plainte, ni même au mépris, ce que l'esprit droit ne sait pas toujours faire.
Alain ; Les éléments de philosophie (1916)
La vie est toujours triste, si chacun attend le bonheur comme quelque chose qui lui est dû.
Alain ; Les propos sur le bonheur (1925)
Ce qu'on appelle la première impression, c'est souvent une somme de préjugés.
Alain ; Les propos d'un Normand (1912)
Qui n'arrive pas à aimer ses ennemis est celui qui attend un mouvement d'amitié ou de compassion.
Alain ; Les éléments de philosophie (1916)
Désordre dans le corps, erreur dans l'esprit, l'un nourrissant l'autre, voilà le réel de l'imagination.
Alain ; Système des beaux-arts (1920)
Il faut s'appliquer à se consoler, au lieu de se jeter au malheur comme au gouffre. Et ceux qui s'y appliqueront de bonne foi seront bien plus vite consolés qu'ils ne pensent.
Alain ; Les propos sur le bonheur (1925)
Le travail a des exigences étonnantes, et que l'on ne comprend jamais assez. Il ne souffre point que l'esprit considère des fins lointaines ; il veut toute l'attention. Le faucheur ne regarde pas au bout du champ.
Alain ; Les propos sur l'éducation (1932)
On demande pourquoi la facilité ne plaît pas ; c'est qu'elle persuade trop ; et, surtout, c'est qu'elle ne persuade que la partie souple. Il est trop ordinaire que le comprendre ne change rien à l'homme, et n'y remue rien.
Alain ; Les propos de littérature (1932)
Réfléchir, c'est nier ce que l'on croit.
Alain ; Les propos sur la religion (1938)
Quand on se demande ce qu'on va faire, sans y mettre du sien : c'est l'état des fous.
Alain ; Quatre-vingt-un chapitres sur l'esprit et les passions (1917)
Le bonheur est une récompense qui vient à ceux qui ne l'ont pas cherchée.
Alain ; Les propos sur le bonheur (1925)
Ce n'est pas grand-chose d'avoir des idées, le tout est de les appliquer, c'est-à-dire de penser par elles les dernières différences.
Alain ; Les propos sur l'éducation (1932)
Voir, c'est vouloir voir ; vivre, c'est vouloir vivre : toute vie est un chant d'allégresse.
Alain ; Les propos d'un Normand (1912)
Qu'est-ce qu'un poème, sinon l'insoutenable soutenu ?
Alain ; Les propos de littérature (1932)
Les vrais problèmes sont d'abord amers à goûter ; le plaisir viendra à ceux qui auront vaincu l'amertume.
Alain ; Les propos sur l'éducation (1932)
Il n'y a de bonheur possible pour personne sans le soutien du courage.
Alain ; Minerve ou de La sagesse (1939)
Un travail réglé et des victoires après des victoires, voilà la formule du bonheur.
Alain ; Les propos d'un Normand (1912)
Pour être libre par rapport à l'argent, il faut n'en point désirer au-delà du nécessaire.
Alain ; Les propos d'un Normand (1912)
Le génie, c'est l'action aisée, sans délibération, sans erreur et imprévisible.
Alain ; Les éléments de philosophie (1916)
On dit que les nouvelles générations seront difficiles à gouverner. Je l'espère bien.
Alain ; Les propos sur l'éducation (1932)
Dormir, c'est penser peu, c'est penser le moins possible.
Alain ; Les marchands de sommeil (1919)
Le vrai chemin du pardon, c'est de comprendre la faute par ses causes.
Alain ; Les éléments de philosophie (1916)
La bonne humeur a quelque chose de généreux, elle donne plutôt qu'elle ne reçoit.
Alain ; Les propos sur le bonheur (1925)
L'égoïsme est un fruit de civilisation, non de sauvagerie, et l'altruisme est son correctif.
Alain ; Les éléments de philosophie (1916)
La vie est un travail qu'il faut faire debout.
Alain ; Les propos d'un Normand (1912)
La paix, c'est la reconnaissance du semblable.
Alain ; Les convulsions de la force (1939)