Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations de Guy Bedos.

1 — Qui est Guy Bedos ?

Photo de Guy Bedos Biographie courte : Acteur, artiste de music-hall, humoriste et écrivain français né le 15 juin 1934 à Alger, Guy Bedos est décédé le 28 mai 2020 à Paris à l'âge de 85 ans. Après un passage par les cours de comédie, Guy Bedos débute simultanément sur scène et sur grand écran au milieu des années 50. Au théâtre, il s'illustre dans des pièces du répertoire classique comme Monsieur Chasse de Georges Feydeau (1955) ou encore Bon week-end Monsieur Benett (1959), le popularisant auprès du grand public. Au cinéma, il est surtout connu pour son rôle récurrent de Simon, médecin étouffé par sa mère très possessive, dans Un Éléphant ça trompe énormément (1976) et Nous irons tous au paradis (1977) d'Yves Robert. Guy Bedos repose au cimetière de Lumio en Haute-Corse. (Source : Wikipédia)

2 — Les 81 pensées et citations de Guy Bedos :

On dit que je ne fais pas mon âge, mais mon âge me défait.

Guy Bedos - Envoyé spécial, le 17 décembre 2011.

L'âge n’est qu'une illusion du calendrier.

Guy Bedos - Le Nouvel Observateur, le 10 janvier 2002.

Le harcèlement sexuel, il faut savoir où ça commence. Si chaque fois qu'on regarde quelqu'un gentiment on appelle la police, c'est un peu rude quand même !

Guy Bedos - Sept sur sept, le 20 octobre 1991.

En politique, il faut savoir choisir entre deux inconvénients.

Guy Bedos - Je me souviendrai de tout (2015)

La seule éducation, c'est l'exemple, dit-on. À rappeler à ceux qui prétendent nous gouverner et qui sont parfois loin d'être exemplaires. Mes rapports à la jeunesse, ce n'est pas avec du fric, des bagnoles, des vacances au soleil, que l'on compense le manque d'échange et d'amour. Dialoguer, toujours et toujours. Et dire : « Je t'aime. » Ce n'est pas un gros mot.

Guy Bedos - J'ai fait un rêve (2013)

Dans l'humour, on prend le risque de déplaire. L'idéal est d'arriver à faire rire des gens qui sont concernés, qui se reconnaissent et rient d'eux-mêmes. Alors c'est formidable.

Guy Bedos - Discorama, le 26 octobre 1970.

Quand on soutient des cas contre l'appareil judiciaire, on lutte contre l'injustice, pas contre la justice !

Guy Bedos - Sept sur sept, le 9 novembre 1986.

C'est terrible une guerre civile. Surtout quand c'est fait par des militaires.

Guy Bedos - Journal d'un mégalo (1995)

J'ai horreur de faire de la peine à des gens que j'aime bien. Si c'est des gens que je déteste, je m'en fous complètement ! Je suis implacable avec les gens que je hais.

Guy Bedos - Studio Gabriel (1995)

J'ai horreur des gens qui parlent pendant que je les interromps.

Guy Bedos - TF1 (1986)

Le premier gouvernement que j'ai contesté ? Ma mère !

Guy Bedos - Le provençal (1976)

La célébrité, c'est pas facile à assumer ! Je ne vois rien de pire, si... l'anonymat peut-être.

Guy Bedos - Merci pour tout (1996)

Je suis un homme courtois, et je n'aime pas attaquer les gens qui ne sont pas là pour me répondre.

Guy Bedos - Je craque (1976)

Un con est aussi con que ceux qui ne réalisent pas à quel point il est con.

Guy Bedos - Je craque (1976)

Être malin et con, ce n'est pas incompatible.

Guy Bedos - Je craque (1976)

Le suicide, c'est l'ultime expression de la liberté. De savoir que je peux choisir ma mort, ça m'aide à vivre.

Guy Bedos - En attendant la bombe (1980)

C'est dans le regard des gens de droite qu'on s'aperçoit qu'on est de gauche.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

De même qu'en amour il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour : il n'y a pas de gauche, il n'y a que des preuves de gauche.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

L'humour ne s'apprend pas. C'est, comme le jazz, une cadence intérieure. On l'a ou on ne l'a pas.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Le métier d'artiste, c'est de faire passer au singulier des émotions plurielles. Nous sommes les haut-parleurs des anonymes.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Le rire, c'est la particule des humoristes.

Guy Bedos - En attendant la bombe (1980)

Si je vois venir la mort, j'aurai la politesse d'être assez odieux pour qu'on ne me regrette pas trop.

Guy Bedos - En attendant la bombe (1980)

Rien que d'en parler, la maladie, ça me tue.

Guy Bedos - Les petites drôleries et autres méchancetés sans importance (1989)

La vieillesse ? Pour l'instant, ça va, merci ! Je touche du marbre.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Je déteste les vieux. Surtout quand c'est des vieilles.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Ma passion, c'est mes gosses. Je suis un père goy avec des réflexes de mère juive.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Je n'irai plus dans les pays qui ont accédé à l'indépendance : la vue des parvenus me répugne.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Si j'avais un drapeau, mon emblème serait le bras d'honneur.

Guy Bedos - La tribunal des flagrants délires (1982)

Contre le camp de la majorité silencieuse, j'ai choisi celui de la minorité bavarde.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Échapper à l'impôt sur la fortune, c'est la revanche de la cigale sur la fourmi.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

C'est dur d'être un patron de gauche ! Les patrons de droite ne peuvent pas comprendre !

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Je ne dirais pas en privé le quart de ce que je dis en public.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Personne n'est à l'abri d'une sorte d'obésité morale. J'ai souvent besoin de me faire transpirer l'âme.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Si la vie était un match de foot, je jouerais plutôt la défense que l'attaque. Disons que je suis un arrière qui ne déteste pas marquer des buts. Et quelquefois contre son camp.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Il ne faut pas trop que ça se sache mais je suis plutôt gentil. Un saint-bernard déguisé en pit-bull.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

J'aime bien m'acharner sur les gens quand ils sont à terre. Surtout si j'ai commencé quand ils étaient debout.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Je suis rancunier en mal comme en bien : je n'oublie pas plus un coup de pied qu'un coup de main.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

J'ai horreur des gens qui parlent pendant que je les interromps !

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Il m'arrive de manquer d'humour, en effet, je supporte mal qu'on se moque de moi. Comme un cuisinier déteste qu'on lui pique ses spécialités.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

Je suis d'un pessimisme absolu. La seule chose dont je sois sûr, c'est que mon fils a les yeux bleus.

Guy Bedos - Pointes, piques et répliques (1998)

3 — La liste des auteurs populaires :

Top