Marceline Desbordes-Valmore

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Marceline Desbordes-Valmore

Poétesse française née le 20 juin 1786 à Douai dans le Nord, Marceline Desbordes-Valmore est décédée le 23 juillet 1859 à Paris à l'âge de 73 ans. Elle repose dans la 26e division du cimetière de Montmartre à Paris.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 29 citations de Marceline Desbordes-Valmore :

Un homme qui se joue de tout ce qu'il y a de plus sacré au monde est un être infâme.
Marceline Desbordes-Valmore ; Miss Molly (1836)

Quoique l'âge apporte avec lui la sagesse, encore est-il une leçon qu'il nous donne rarement. Il semble que plus nous vieillissons, moins nous sommes capables de comprendre la jeunesse. La vieillesse est toute tête, la jeunesse est tout cœur. La vieillesse raisonne, la jeunesse sent.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

L'amour n'est bien souvent qu'une source de déceptions et de catastrophes terribles.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

Un imbécile sans méchanceté est un mouton qui lèche la main à qui lui tond le dos.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

En fait de mariage un bon caractère est préférable à un grand esprit.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

À force de rouler en notre esprit une pensée, nous émoussons ses aspérités, nous l'arrondissons, ainsi que fait l'Océan d'une pierre qu'il promène incessamment sur les grèves. Elle n'a plus rien bientôt de ses formes premières ni des pointes saillantes qui blessent.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

Un homme est toujours aussi prêt à tomber amoureux qu'à cesser de l'être.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

L'amour est une petite flamme bleue qui va et vient en nous.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

Courez vers votre mère, et portez-lui votre amour, vos baisers.
Marceline Desbordes-Valmore ; Les deux mères (1830)

Sans ton cœur, mon cœur comme un poids inutile, de la nuit à l'aurore et de l'aurore au soir, battra jusqu'au tombeau sans joie et sans espoir.
Marceline Desbordes-Valmore ; Les pleurs, Toi ! me hais-tu ? (1834)

Quand je ne te vois pas, le temps m'accable, et l'heure a je ne sais quel poids impossible à porter : Je sens languir mon cœur, qui cherche à me quitter ; et ma tête se penche, et je souffre et je pleure.
Marceline Desbordes-Valmore ; Les pleurs, L'attente (1834)

Pieux d'amour ou d'amitié, vois-tu, d'un cœur de femme il faut avoir pitié !
Marceline Desbordes-Valmore ; Les pleurs, La révélation (1834)

On a si peu de temps à s'aimer sur la terre qu'il faut se hâter de dépenser son cœur !
Marceline Desbordes-Valmore ; Les pleurs, La révélation (1834)

On plaît moins dans la vie par la beauté que par les dons du cœur.
Marceline Desbordes-Valmore ; Les conseils à Emma (1830)

Si l'amour a des pleurs, la haine a des tourments.
Marceline Desbordes-Valmore ; Retour à Bordeaux (1825)

Une âme poétique n'a pas besoin d'avoir l'œil clos pour rêver.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

Toutes les chances de bonheur, qui ne sont pas nombreuses, sont purement aléatoires.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

La vieillesse agit sous l'influence du désappointement, la jeunesse agit sous l'empire de l'espérance.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

Le faux orgueil fond devant un regard pur comme la neige durcie devant le soleil.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

La plus grande partie d'une histoire d'amour pour une femme se passe entre elle et sa mémoire.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

L'estime peut passer pour de l'amour et en tenir lieu, mais rien n'est si près de l'amour que la pitié.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le salon de Lady Betty (1836)

On ne commande pas l'amour : l'amour n'obéit pas, il se donne.
Marceline Desbordes-Valmore ; Je l'ai promis (1839)

C'est un bonheur d'aimer, c'en est un de le dire.
Marceline Desbordes-Valmore ; La nuit d'hiver (1830)

J'ai rencontré l'amour, il a brisé ma lyre ; jaloux d'un peu de bruit, il a brûlé mes vers.
Marceline Desbordes-Valmore ; La nuit d'hiver (1830)

J'ai vécu d'aimer, j'ai donc vécu de larmes.
Marceline Desbordes-Valmore ; Le rêve intermittent d'une nuit triste (1859)

Il est doux de vivre, pour s'attendre ou se suivre, dans le même désir.
Marceline Desbordes-Valmore ; La fidèle (1819)

Maison de la naissance, ô nid, doux coin du monde ! Ô premier univers où nos pas ont tourné !
Marceline Desbordes-Valmore ; La maison de ma mère (1825)

Ah ! pour un jour d'existence amoureuse, qui ne mourrait ? la vie est dans l'amour.
Marceline Desbordes-Valmore ; L'amour - Mélanges.

Il faut plaire à l'Amour : ce n'est pas tout d'aimer !
Marceline Desbordes-Valmore ; Amour, divin rôdeur (1825)

La liste des auteurs populaires :