Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Alphonse de LamartinePoète, romancier et homme politique français, Alphonse de Lamartine est né le 21 octobre 1790 à Mâcon dans le département de la Saône-et-Loire. Lamartine est élu à l'Académie française le 5 novembre 1829, il meurt le 28 février 1869 à Paris à l'âge de 78 ans. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur l'Académie française.

Les 109 pensées et citations d'Alphonse de Lamartine :

N'accuse point l'heure qui te ramène à Dieu ! Soit qu'il naisse ou qu'il meure, il faut que l'homme pleure ou l'exil, ou l'adieu !
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Les harmonies poétiques et religieuses (1830)

Sur la terre d'exil pourquoi resté-je encore ? Il n'est rien de commun entre la terre et moi.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : L'isolement (1820)

Âme de l'univers, Dieu, père, créateur, sous tous ces noms divers, je crois en toi Seigneur.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : La prière, Méditation XIX (1820)

Le soir doré d'un jour pur et serein s'endort dans l'espérance, et croit au lendemain.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Bénédiction de Dieu dans la solitude (1829)

Les événements souvent brisent ceux qui leur résistent.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Histoire des Girondins (1847)

Des doux objets de la tendresse, une épouse et des enfants couronnent la vieillesse.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Méditations poétiques, La retraite (1820)

La terre et les hommes parlent à qui les interroge.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Le voyage en Orient (1835)

Pendant qu'il vibre encore, venez, venez bercer ce cœur qui vous implore.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Préludes (1823)

L'égoïsme et la haine ont seuls une patrie, la fraternité n'en a pas !
Alphonse de Lamartine - Œuvre : La Marseillaise de la paix, le 28 mai 1841.

Le flambeau de l'étude éclaire la raison.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Méditations poétiques, La retraite (1820)

Borné dans sa nature, infini dans ses vœux, l'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : L'homme, Méditations poétiques (1820)

Ma vie à ta vie enchaînée, qui s'écoule comme un seul jour, est une coupe toujours pleine, où mes lèvres à longue haleine puisent l'amour.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Chant d'amour, Méditation LIV (1822)

Ô temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices, suspendez votre cours ! Laissez-nous savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours !
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Le lac, Méditation XIV (1820)

Jouissons de l'heure rapide, le temps fuit.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Les préludes, XLVI (1823)

Je respire, je sens, je pense, j'aime en toi !
Alphonse de Lamartine - Œuvre : La prière, Méditation XIX (1820)

C'est peu de croire en toi, bonté, beauté suprême, je te cherche partout, j'aspire à toi, je t'aime.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : La prière, Méditation XIX (1820)

Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges, jeter l'ancre un seul jour ?
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Lac, Méditation XIV (1820)

L'homme n'a point de port, le temps n'a pas de rive ; il coule et nous passons !
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Lac, Méditation XIV (1820)

Malheur aux lâches ! on n'est jamais cruel que faute d'être assez courageux.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Histoire de la Restauration, LV (1851)

L'amour vrai est le fruit mur de la vie ; à dix-huit-ans on ne le connaît pas, on l'imagine.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Graziella (1852)

Le geste aide le mot, l'œil explique le cœur.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Jocelyn, le 20 septembre 1793.

Ce monde est une énigme : heureux qui la devine !
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Réflexion, Poésies diverses (1832)

Malheur à qui l'épargne, insensé qui le pleure ; le temps est ton navire et non pas ta demeure.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Réflexion, Poésies diverses (1832)

Tous les temps n'ont qu'un jour à qui n'a qu'une idée, celui qui vit en toi date en éternité !
Alphonse de Lamartine - Œuvre : XIIIe Harmonie, Le solitaire (1830)

Les anges amoureux se parlent sans parole, comme les yeux aux yeux.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Chant d'amour, Méditation LIV - Naples 1822.

Vivez, aimez, c'est la sagesse : hors le plaisir et la tendresse, tout est mensonge et vanité !
Alphonse de Lamartine - Œuvre : La sagesse, Méditation LII (1823)

Tout mortel a le sien, cet ange protecteur, cet invisible ami veille autour de son cœur.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : L'ange (1823)

Ici-bas, la douleur à la douleur s'enchaîne, le jour succède au jour, et la peine à la peine.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : L'homme (1815-1820)

De deux cœurs que l'amour fond ensemble, l'être se multiplie en un qui leur ressemble !
Alphonse de Lamartine - Œuvre : La chute d'un ange (1838)

J'ai passé l'âge heureux où la fleur de la vie, l'amour, s'épanouit et parfume le cœur.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : À une jeune arabe (1832)

La liste des auteurs populaires :