Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les plus beaux proverbes de la Turquie.

Les 42 proverbes et adages turcs :

Il n'est nul venin pire que celui de la langue.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Sois maître de qui ne t'aime pas, et esclave de qui te chérit.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

La terre est de fer, et le ciel d'airain.
Œuvre : Mille et un proverbes turcs (1878)

Ne cherche jamais à abaisser l'homme malheureux, un jour vient où Dieu le relève.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

La patience est la clé de la joie.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Qui pleure pour tout le monde finit par perdre ses yeux.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Tous les jours ne sont pas jours de fête, si ce n'est pour les fous.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Le cœur est un enfant, il désire tout ce qu'il voit.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Si tu en as gros sur le cœur, pleurer n'est pas honteux et soulage.
Œuvre : Mille et un proverbes turcs (1878)

Tends la main aux malheureux, Dieu s'en souviendra.
Œuvre : Mille et un proverbes turcs (1878)

Une fois par terre, l'homme ne peut tomber plus bas.
Œuvre : Mille et un proverbes turcs (1878)

La franchise et la vérité sont amères.
Œuvre : Mille et un proverbes turcs (1878)

Qui a dans les mains un bon métier ne devient jamais pauvre.
Œuvre : Mille et un proverbes turcs (1878)

La nuit est grosse du lendemain, Dieu sait ce qu'elle enfantera.
Œuvre : Mille et un proverbes turcs (1878)

Toi qui parle beaucoup, enferme cette langue que tu as dans ta bouche.
Œuvre : Mille et un proverbes turcs (1878)

Qui trop rêve a toujours la tête dans les étoiles.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Si tu me trompes une fois, tant pis pour toi ; si tu me trompes une seconde fois, tant pis pour moi.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Tends la main à qui tombe, Dieu te la tendra aussi.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Repentir tardif ne répare point.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Savoir beaucoup n'empêche pas de se tromper un peu.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Promettre est charmant, mais tenir est plus touchant.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Le repentir est bon, mais pas autant que l'innocence.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Qui cherche un ami sans défaut reste sans ami.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Un riche sans générosité est un arbre sans fruits.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Faites-vous rare, on vous aimera.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Qui se lève avec colère se couche avec dommage.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

L'avenir ressemble à une femme enceinte ; qui sait ce qu'elle mettra au jour ?
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Qui ne sait pas avoir ce qui lui est dû, ne saura pas payer ce qu'il doit.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Rejeter une faute sur autrui, c'est commettre le péché d'Ève.
Œuvre : Mille et un proverbes turcs (1878)

Prends l'étoffe d'après la lisière, et la fille d'après la mère.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Qui tombe n'a pas d'amis, trébuchez seulement, et regardez.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Un homme sans chagrins n'est pas un homme.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Qui veut être aimé se rende aimable.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1822)

Écoute mille fois, et ne parle qu'une.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Mille amis n'est pas trop ; un ennemi, c'est beaucoup.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

L'amitié véritable est indépendante des événements.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Le cheval meurt, sa selle reste ; l'homme meurt, son nom reste.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Le jardin de la poésie est sec et aride, s'il n'est arrosé des eaux de la philosophie.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Quand la tête se perd, les pieds perdent aussi leur aplomb.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Gagne et mange, mais n'économise pas sur l'argent d'autrui.
Œuvre : La Turquie en proverbes (1905)

Le soleil qui doit me réchauffer, je le connais dès son lever.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Qui veut vivre en paix doit être sourd, aveugle et muet.
Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1962)

Thème de rubrique en rapport :