Christian Bobin (2)

Les citations de Christian Bobin :

On se marie toujours trop tôt : il faudrait auparavant dépenser plusieurs forces, brûler plusieurs rêves, et éventuellement, le soir venu, épouser un passant. Éventuellement, mais non, c'est l'inverse, bref !
Christian Bobin ; La femme à venir (1990)

Ceux qu'on ne peut noyer dans les eaux d'un mépris, on les étouffe en les serrant dans ses bras.
Christian Bobin ; Le Très-Bas (1992)

Ce qui est impossible à comprendre est tellement simple à vivre.
Christian Bobin ; Le Très-Bas (1992)

L'amour est manque bien plus que plénitude, l'amour est plénitude du manque.
Christian Bobin ; Le Très-Bas (1992)

Qui a vu un petit enfant éclater de rire a tout vu de cette vie.
Christian Bobin ; L'épuisement (1994)

Aujourd'hui, Dieu, comme les pauvres, est tombé dans l'oubli.
Christian Bobin ; Ressusciter (2001)

Les parfums des fleurs sont les paroles d'un autre monde.
Christian Bobin ; Les ruines du ciel (2009)

Plus redoutable que la mort, c'est une vie sans amour.
Christian Bobin ; Le Christ aux coquelicots (2002)

L'amour maternel est la plus haute figure de l'amour vrai.
Christian Bobin ; La merveille et l'obscur (1991)

Être amoureux, c'est souvent l'être vaguement.
Christian Bobin ; Geai (1998)

Être vivant, c'est être vu, entrer dans la lumière d'un regard aimant.
Christian Bobin ; L'inespérée (1994)

L'amour de soi est à l'amour de Dieu ce que le blé en herbe est au blé mûr.
Christian Bobin ; Le Très-Bas (1992)

Le plus bel usage de cette vie, c'est de n'en rien faire.
Christian Bobin ; La plus que vive (1996)

Le travail des mères, c'est de protéger les enfants de la noire humeur des pères.
Christian Bobin ; La folle allure (1995)

Le visage d'une mère est pour l'enfant son premier livre d'images.
Christian Bobin ; Louise Amour (2004)

Les mariages usent l'amour, le fatiguent, le tirent vers le sérieux et le lourd.
Christian Bobin ; Le Très-Bas (1992)

L'absence d'un mort nous inonde de sa présence, et nous le rend encore plus cher.
Christian Bobin ; La lumière du monde (2001)

Bien peu de gens savent aimer, parce que bien peu savent tout perdre.
Christian Bobin ; La femme à venir (1990)

Une belle vie, c'est une vie où on a beaucoup souffert.
Christian Bobin ; La lumière du monde (2001)

Qui commande et rit de ses commandements se met en position de diable.
Christian Bobin ; La part manquante (1989)

L'intellectuel se distingue au tombé de sa parole.
Christian Bobin ; L'inespérée (1994)

La parole, plus que l'argent, fait l'aisance.
Christian Bobin ; L'inespérée (1994)

Ce qui ne peut danser au bord des lèvres s'en va hurler au fond de l'âme.
Christian Bobin ; L'autre visage (1991)

L'art suprême consiste à savoir donner sa langue au chat.
Christian Bobin ; Le Christ aux coquelicots (2002)

Personne ne fera jamais voir à un homme amoureux ce qu'il ne veut pas voir.
Christian Bobin ; Louise Amour (2004)