Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur manger

Ce dictionnaire contient 57 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le verbe manger. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur manger issus des quatre coins du monde :

Manger pour travailler et travailler pour manger, voilà toute la vie !
Alexandre Weill ; Les glanes d'esprit (1874)
Dans nos sociétés de surconsommation, il faut rester sur sa faim dès qu'on a de quoi manger.
Philippe Bouvard ; Douze mois et moi (1977)
Depuis qu'on lui a dit qu'il est bête à manger du foin, il ne sort jamais sans son râtelier.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
L'œuf est pondu ; mangez-le comme vous voudrez.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Dès que je suis assis à table, je suis saisi d'impatience. Je voudrais tout engloutir en deux minutes, en avoir fini tout de suite. Je mange trop vite, mais je n'ai nulle envie de m'en corriger. C'est très ennuyeux de manger. Plus tôt on en a terminé, mieux cela vaut.
Jean Dutourd ; Henri ou l'éducation nationale (1983)
Manger trop est contraire à l'équilibre physique du corps.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)
Le premier droit qu'on doit donner au peuple, c'est le droit de manger.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
Manger ou être mangé est la loi de ce vilain monde.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 février 1881.
Pauvres : Empêcheurs de manger tranquillement son caviar. On les ménagerait moins s'ils ne s'arrangeaient pas pour être aussi nombreux.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)
Alimentation : Dénominateur commun entre la vache folle, le poulet fiévreux, le mouton tremblant et les légumes assassins : le refus d'être mangés par les insatiables prédateurs que nous sommes.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
S'il faut manger davantage de légumes pour ne pas en devenir un, comment empêcher les végétaux dont on se nourrit de se transformer en viande ?
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Plus je gagne, plus je mange ; moins je gagne, moins je mange.
Pierre Bourdieu ; L'Algérie 60 (1977)
Une mère gratte le sol avec ses dents pour trouver à son enfant de quoi bouffer.
Virginie Despentes ; Vernon Subutex 2 (2015)
Moi, je mange pour vivre, et je ne vis pas pour manger !
Paul de Kock ; Une femme à trois visages (1860)
Ne commande jamais de gelée comme dessert dans un restaurant amerlock. Non seulement tu ne sais pas ce que tu bouffes, mais c'en est !
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Les Chinois mangent avec des baguettes parce qu'ils font de la cuisine trop chaude.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Son apathie vient de ce qu'il a trop bouffé : l'apathie vient en mangeant.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
C'est bon de manger. Ça fait digérer.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
L'amour est autophage, Il se mange lui-même et se trouve bon. Quant à l'objet aimé, ce n'est que son écuelle.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
Mange pour vivre, et ne vis pas pour manger ; l'un est d'un homme, l'autre est au-dessous de la bête.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
La goinfrerie est à la gastronomie ce que la muflerie est à la courtoisie.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Qui bouffe mange mal, dit un vieux proverbe parisien du XIXe siècle et du XVe arrondissement.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Le gibier faisandé ne l'est souvent qu'à la mesure de la mentalité corrompue de celui qui le mange ainsi, dit un proverbe moral gastronomique néozélandais et néomalthusien.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Comment expliquer qu'à force de manger beaucoup de pain, on finisse par avoir de la brioche ?
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Le gastronome avisé et circonspect qui s'y connaît en art culinaire est celui qui sait ce qu'il dit quand il parle de ce qu'il mange.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Quand, au cours d'un dîner chez des gens bien élevés, on vous sert un tournedos bien tendre, il est de bon ton de le manger avec plaisir et satisfaction en le regardant bien en face, et du plus mauvais goût de le bouder en lui tournant très durement le dos avec déplaisir et insatisfaction.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Qui mange lentement digère bien, qui bien digère bien se porte et qui bien se porte n'a besoin de personne pour le porter sur son lit quand il a trop bu et trop mangé.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Il faudrait prendre la vie comme on se met à table, avec le simple propos d'arriver à la fin ayant perdu toute envie de vivre, comme de manger.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
Notre génération s'est perdue par les besoins nouveaux. « Le pain quotidien » s'est tellement compliqué de fricots divers, d'assaisonnements variés, de condiments ruineux ; il se mange dans de telles assiettes, sur de telles tables, dans de tels logis, qu'on ne les conquiert, les uns que par un travail de galérien, et les autres que par la servilité et par le crime ; si bien que ce « pain quotidien », ce n'est plus à Dieu, mais au diable qu'il faut le demander chaque matin.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
Malheureux est l'homme qui cherche de quoi manger, et ne trouve qu'à grande peine.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.