Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière

Quelques mots sur l'auteur :

Molière

Célèbre dramaturge et comédien français, Jean-Baptiste Poquelin dit Molière, est baptisé le 15 janvier 1622 à Paris. Molière à l'âge de cinquante-et-un ans meurt dans sa demeure située au 40, rue de Richelieu à Paris le 17 février 1673.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 77 citations de Molière :

Les plus courtes erreurs sont toujours les meilleures.
Molière ; L'Étourdi ou les Contretemps, IV, 4 (1653)

Partout la jalousie est un monstre odieux : rien n'en peut adoucir les traits injurieux.
Molière ; Dom Garcie de Navarre (1661)

Dans le temps où l'on est belle, rien n'est si beau que d'aimer.
Molière ; La princesse d'Élide, le 8 mai 1664.

La nécessité n'a point de loi, et qui n'a point de loi vit en bête brute.
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 2 (1665)

Les bons préceptes valent mieux que les belles paroles.
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 2 (1665)

L'hypocrisie est un vice privilégié, qui, de sa main, ferme la bouche à tout le monde, et jouit en repos d'une impunité souveraine.
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 2 (1665)

La possession d'un cœur est fort mal assurée lorsqu'on prétend le retenir par force.
Molière ; Le Sicilien, VI, le 14 février 1667.

Je ne suis pas battant de peur d'être battu, et l'humeur débonnaire est ma grande vertu.
Molière ; Sganarelle ou le Cocu imaginaire, XVII (1660)

En amour comme en guerre, avance les conquêtes.
Molière ; L'école des femmes, I, 6 (1662)

Tous les discours n'avancent point les choses : Il faut faire et non pas dire.
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, II, 4 (1665)

Partout la jalousie est un monstre odieux : rien n'en peut adoucir les traits injurieux, et plus l'amour est cher qui lui donne naissance, plus on doit ressentir les coups de cette offense.
Molière ; Don Garcie de Navarre, le 4 février 1661.

C'est extrême plaisir de pouvoir d'un péril affranchir ce qu'on aime.
Molière ; La princesse d'Élide, I, 3, le 8 mai 1664.

On n'a pas besoin de lumière, quand on est conduit par le Ciel.
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, IV, 8 (1665)

Ne songez qu'à m'aimer, ne songez qu'à me plaire.
Molière ; Psyché, III, 3 (1671)

C'est une lâcheté que se faire expliquer trop sa honte.
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, I, 3 (1665)

Je hais de tout mon cœur les esprits colériques, et porte grand amour aux hommes pacifiques.
Molière ; Sganarelle ou le Cocu imaginaire, XVII (1660)

L'amour est un grand maître : ce qu'on ne fut jamais, il nous enseigne à l'être.
Molière ; L'école des femmes, III, 4 (1662)

Il est dangereux qu'un cœur qu'on a charmé soit trop persuadé, madame, d'être aimé.
Molière ; Dom Garcie de Navarre, III, 1 (1661)

Il est bon, Madame, de ne pas laisser un amant seul maître du terrain, de peur que, faute de rivaux, son amour ne s'endorme sur trop de confiance.
Molière ; La Comtesse d'Escarbagnas, II, le 2 décembre 1671.

J'aime la vie tranquille, et la mienne est agitée par une infinité de détails turbulents.
Molière ; Discours à Mrs Rohault et Mignard (1663)

La curiosité naît de la jalousie.
Molière ; Dom Garcie de Navarre, II, 5 (1661)

Ah ! mon fils ! que la tendresse d'un père est aisément rappelée, et que les offenses d'un fils s'évanouissent vite au moindre mot de repentir !
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 1 (1665)

Pour l'avis le meilleur, consultez sur ce choix vos yeux et votre cœur.
Molière ; Mélicerte, I, 4, le 2 décembre 1666.

L'on ne doit jamais souffrir, sans dire mot, à moins qu'être un vrai sot.
Molière ; Sganarelle ou le Cocu imaginaire, XVII (1660)

Le trop de promptitude à l'erreur vous expose.
Molière ; Sganarelle ou le Cocu imaginaire, XII (1660)

Ses citations classées par œuvres :