Les proverbes de la Syrie

Notre proverbe favori :

Le proverbe syrien favori

Grandis et gagne ta vie, puis épouse celle que tu aimes.
Les proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Nos 16 meilleurs proverbes syriens :

Les paroles d'un hâbleur ne constituent qu'une déception pour celui qui les écoute.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Le droit donne des coups de corne.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

La meilleure des barbes est celle qui peut tenir dans la main serrée.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Quelque puissant que soit l'homme en prison, l'enfant est plus fort que lui.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Grandis et gagne ta vie, puis épouse celle que tu aimes.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Mon cousin maternel est pacha , mon cousin paternel est émir, et ma mère est d'une grande famille.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

La mort de tout homme qui a l'âme basse vaut mieux que sa vie.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Toute lionne qui ne court pas comme un cheval meurt de faim.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Quand le vieux lion se meurt, les chiens les plus lâches lui arrachent les poils de sa moustache.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Qui se donne du mal pour se procurer de quoi vivre est un homme.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

La fortune ne vient pas à un cagnard qui reste à la maison les bras croisés.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Là où il n'y a personne se cache le diable.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Qui a de la patience en plantant le mûrier portera un jour le satin moiré.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Le paradis sans les gens ne vaut pas la peine qu'on y mette les pieds.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Qui change ses voies perd son bonheur.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Fuyez les baisers de l'hypocrite, ses lèvres sont empoisonnées.
Proverbe syrien ; Proverbes et dictons de la province de Syrie (1883)

Autres proverbes de pays limitrophes à la Syrie :