Frédéric Charles Antoine Dard (2)

Les citations célèbres de Frédéric Dard :

Allons, enfants de l'apatride, le jour de gloire est tarifé !
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Quand un obèse pleure, on croit qu'il transpire.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Je ne serai jamais adulte, et après ? Il y a tellement de gamins qui le sont pour moi.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Il roule en Cadillac parce que le métro se paie comptant.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
On n'a rien à gagner à emmerder les gens qui n'ont rien à perdre.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Je n'ai pas de prochain. Mes moyens ne me le permettent pas.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Une femme doit toujours avouer son âge quand il lui va bien.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Quand l'argent tombe du ciel il faut le ramasser.
Fréderic Dard ; Le cauchemar de l'aube (1961)
L'humanité souffre d'un fléau nouveau dont rien n'entravera les ravages : l'intelligence. Oui, l'intelligence, avec son cortège funèbre de positivisme et de compréhension. L'imbécile le plus épais subit le despotisme de ce tyran dont le règne ne fait que commencer.
Fréderic Dard ; Saint-Gengoul (1945)
Un héros, c'est bien joli tant que ça vit, mais une fois mort, c'est rudement con.
Fréderic Dard ; La crève (1946)
Rien n'est jamais perdu pour celui qui refuse l'échec.
Fréderic Dard ; Toi qui vivais (1958)
Je te trouve tellement jolie que tu dois sûrement l'être un peu.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Il faut avoir patienté devant une cabine téléphonique occupée par une femme pour vraiment mesurer à quel point le beau sexe est bavard.
Fréderic Dard ; Le pain des fossoyeurs (1957)
Ma femme est jeune, j'ai toute sa vie devant moi.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Il y a des hommes qui prétendent que la plus belle conquête de l'homme, c'est le cheval. Ceux-là ne sont jamais montés à vélo !
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
On finit toujours pas rencontrer quelqu'un qui vous dit ce que les autres n'ont jamais osé vous dire.
Frédéric Dard ; À San Pedro ou ailleurs (1968)
Dans la vie, on ne peut espérer se faire une situation stable si, au départ, on n'a ni pèze ni artillerie.
Frédéric Dard ; Les confessions de l'ange noir (1980)
La réussite financière ne représente pour moi qu'un moyen de travailler.
Frédéric Dard ; Rendez-vous chez un lâche (1959)
Toute réussite implique un minimum d'activité organisée.
Frédéric Dard ; La Dame qu'on allait voir chez elle (1976)
Les regrets sont des intentions posthumes, or l'intention vaut l'action.
Frédéric Dard ; La mort des autres (1945)
La vie appartient à ceux qui ne reculent pas.
Fréderic Dard ; Des yeux pour pleurer (1957)
La femme la plus sérieuse se répand dans les yeux qui la sollicitent.
Frédéric Dard ; Saint-Gengoul (1945)
J'ai tendance à m'intéresser aux jolies femmes, mais pas lorsqu'elles sont connes !
Frédéric Dard ; Le pain des fossoyeurs (1957)
Les hommes ne sont jamais complets, c'est pour cela qu'on peut en aimer plusieurs en même temps.
Frédéric Dard ; Georges et la Dame seule (1944)
Un con vivant est hélas plus intelligent qu'un intellectuel mort.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Traiter son prochain de con n'est pas un outrage mais un diagnostic.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Les femmes franches sont celles qui mentent intelligemment.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Le bon sens, c'est ce qui permet d'être écouté quand vous n'êtes pas intelligent.
Fréderic Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Pour l'homme, le mensonge est un outil ; pour la femme, une parure.
Frédéric Dard ; San-Antoniaiseries (1989)
Tout n'est pas cirrhose dans la vie, comme dit l'alcoolique.
Fréderic Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)