Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur hommes.

1 — Notre citation favorite sur les hommes :

La citation favorite Il y a au moins autant d'hommes dans un homme que d'âges dans la vie, disait Gustave Vapereau. Un célèbre écrivain français, Frédéric Charles Antoine Dard, a écrit : Tous les hommes se ressemblent. Ils sont groupés par catégorie. Il y a les cons ; les moins cons ; les pas trop cons et les autres, c'est-à-dire les très cons. Il n'y aurait donc rien de surprenant si certains lecteurs se reconnaissaient dans ces pages.
Thèmes en rapport : #homme #âges #vie #cons #ressemblent #lecteurs

2 — Les 124 citations et pensées sur le thème : Hommes.

Il y a des hommes qui se disent courageux, mais on n'a jamais eu l'occasion de s'en rendre compte.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Les hommes se sont toujours contentés de l'à-peu-près en tout genre.

Voltaire - Les pensées détachées de Voltaire (1800)

L'étude des hommes pousse au dégoût de la vie.

Édouard Bricon - Les pensées, maximes et réflexions (1856)

Il est des hommes qui savent ce qu'ils veulent, qui seront demain ce qu'ils étaient hier, qu'on est certain de retrouver à la place où on les a laissés, et qui respectent les autres comme ils se respectent eux-mêmes.

Victor Cherbuliez - Le fiancé de Mademoiselle Saint-Maur (1876)

Combien d'hommes ne sont éducables qu'à la manière de l'éléphant, du bœuf, du chien, du perroquet !

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Le commun des hommes a le vague instinct de l'alliance fatale du vice et de la misère ; et comme son esprit épais confond la misère avec la pauvreté, nul ne s'avoue pauvre ; chacun veut paraître riche.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Il y a des hommes tellement dénués de personnalité qu'ils n'ont de goût que le goût public du moment, bon ou mauvais.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Les hommes sont tellement pleins d'eux-mêmes qu'il n'y a pas place en eux pour les préoccupations des autres.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Il y a deux classes de misanthropes : Ceux qui ont trop aimé les hommes, ceux qui ne les ont jamais aimés.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Les hommes sont comme des chiffres qui n'acquièrent de valeur que par leur position. Il leur faut, comme les tableaux, un jour favorable.

Napoléon Bonaparte - Les maximes et pensées (1769-1821)

On cite souvent les paroles de la Bible : Ne vous fiez pas aux princes ! Et l'on oublie la fin de la phrase : parce que ce sont des hommes !

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

Un grand romancier a dit qu'il y a des hommes source, des hommes puits, des hommes citerne ; il n'a oublié qu'une espèce : les hommes marais.

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

La plupart des hommes ne sont que des écheveaux embrouillés, des claviers incomplets, des chaos, ou stagnants ou tumultueux, et ce qui rend leur situation presque irrémédiable, c'est qu'ils s'y complaisent. On ne guérit pas un malade qui se croit en santé.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 6 février 1877.

Les hommes sont plus flattés lorsqu'on loue leur esprit que lorsqu'on loue leur cœur.

Benoît Champy - Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

La société fourmille d'hommes qui n'ont que des demi-vertus ou des demi-défauts.

Benoît Champy - Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Quand on se défie des hommes, on finit par se défier des murs.

Victor Cherbuliez - L'idée de Jean Têterol (1878)

Le commerce le plus lucratif serait d'acheter les hommes ce qu'ils valent et de les vendre ce qu'ils s'estiment. Le despotisme fait le contraire, et c'est pourquoi il fait toujours banqueroute.

Alexandre Weill - Le petit trésor d'esprit (1874)

Les hommes sont ainsi faits. Ils aiment l'éclair, pourvu que la foudre jaillissant de cet éclair ne les atteigne pas.

Alexandre Weill - L'esprit de l'esprit (1874)

Un troupeau d'hommes, rencontré sur mon chemin, m'a toujours fait l'effet, le berger y compris, d'un troupeau de moutons ; je n'ai jamais pu en faire la différence.

Hypolite de Livry - Les pensées et réflexions (1808)

Les hommes qui croient s'agrandir par des places me font l'effet de nains qui croiraient être devenus des géants parce qu'ils seraient montés sur des échasses.

Hypolite de Livry - Les pensées et réflexions (1808)

Il y a pire gaspillage que celui de l'argent, c’est le gaspillage des hommes.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Les hommes qui aiment le plus à être gouvernés sont ceux qui aiment le moins qu'on le leur dise.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Je me défie de ces études du cœur de la femme qui ne se peuvent lire qu'entre hommes.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Les hommes trop longtemps comprimés sont comme les arbres de nos côtes, courbés par la brise de mer : ils ne se redressent plus.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Celui qui n'a pas aimé les hommes avant de les connaitre risque de ne jamais les aimer.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Il y a au moins autant d'hommes dans un homme que d'âges dans la vie.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Ce qui me choque le plus dans les hommes c'est leur dureté les uns envers les autres.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La foule ne peut pas se passer des hommes éminents ; et les hommes éminents lui sont toujours importuns.

Johann Wolfgang von Goethe - Les maximes et réflexions (1749-1832)

Les hommes sont ce que les institutions les font.

Louis-Napoléon Bonaparte - Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Les hommes se partagent en paumes ouvertes et poings fermés.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Que de femmes on mettrait bien en pantalon, et que d'hommes en jupon !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Que d'hommes seraient enchantés de ne pas avoir une aventure, si avoir une aventure n'était bien porté.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il y a des hommes qui ne peuvent pas compromettre, comme il est des venins qui ne peuvent prendre.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La plupart des hommes sont persuadés qu'ils sont ce que la nature a créé de plus accompli ; qu'ils sont le type le plus parfait de l'homme, et que les autres sont plus ou moins bien, à proportion qu'ils s'approchent plus ou moins de leur ressemblance ; si vous n'avez pas leurs défauts, ou leurs ridicules, ou leurs vices, ils vous croient mutilé ; si vous avez des talents ou du génie plus qu'eux, ils vous considèrent comme affligé de superfluité, telle qu'un goître ou une gibbosité.

Alphonse Karr - L'esprit d'Alphonse Karr (1888)

Il est à peu près impossible de ne pas tromper les hommes ; ils ne demandent pas autre chose que d'être trompés. Ils ont dans la tête un type de femme bizarre qui ne ressemble en rien à une vraie femme, et auquel il faut s'arranger pour ressembler, sous peine de ne pas obtenir leur précieuse approbation.

Alphonse Karr - L'esprit d'Alphonse Karr (1888)

Paris est si grand que tout y paraît petit, même les hommes.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

Parmi les hommes il y a plus de bons que de méchants.

Alfred de Musset - Lorenzaccio, I, 4 (1833)

Les hommes sont ici-bas sur une terre d'épreuves.

Victor Cherbuliez - Le comte Kostia (1863)

S'il y a plus d'arbres centenaires que d'hommes, c'est sans doute parce qu'on recense moins de jardiniers que de médecins.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Il y a des hommes qui courent toujours deux lièvres à la fois.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Les hommes qui ne raisonnent pas ou qui raisonnent peu sont le lest des sociétés ; or les navires sans lest s'en vont à la dérive.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Il est des hommes irresponsables, à la merci de leurs fantaisies, capables de se mettre sur la paille, et condamnés à faire des sottises aussi fatalement, aussi innocemment qu'un pommier produit des pommes.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Les hommes les plus éclairés ne sont pas toujours les plus résolus.

Adolphe Thiers - L'histoire de la Révolution Française (1841)

Les hommes ne peuvent pas vivre longtemps ensemble sans éprouver bientôt du penchant ou de la répugnance les uns pour les autres, et sans se grouper conformément à leurs inclinations.

Adolphe Thiers - L'histoire de la Révolution Française (1841)

Soyons hommes avec les hommes, et toujours enfants devant Dieu ; car nous ne sommes, en effet, que des enfants à ses yeux. La vieillesse même, devant l'éternité, n'est que le premier instant d'un matin.

Joseph Joubert - Les carnets et textes recueillis (1938)

Donnez-moi des hommes simples, droits, mais en tout bons et pleins de justice ; je les aimerai, je ne les quitterai jamais, je les encenserai comme des dieux qui habitent sur la terre.

François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Socrate, Alcibiade et Timon (1712)

Qui veut approfondir les hommes ne s'attend pas à tous les dégoûts qu'il se prépare.

Philippe-Auguste de Sainte-Foy - Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)

Comme il y a des hommes qui ne sortent jamais de l'enfance, il y en a d'autres qui, pour ainsi dire, n'y passent point, et sont hommes presque en naissant. Le mal est que cette dernière exception est très rare, très difficile à connaître, et que chaque mère, imaginant qu'un enfant peut être un prodige, ne doute point que le sien n'en soit un.

Jean-Jacques Rousseau - Émile, ou De l'éducation (1762)

Les hommes ne sont pas tout à fait bons, ni carrément méchants.

Tristan Bernard - Les contes, répliques et bons mots (1964)

Les hommes sont de stupides animaux.

Jean Dutourd - Le bonheur et autres idées (1980)

Aux hommes et aux peuples, il suffit de faire avaler des couleuvres pour qu'ils chient des vipères.

Raoul Vaneigem - Pour l'abolition de la société marchande (2002)

Les hommes ont un cœur de pierre. Malheureux comme les pierres. Muets comme les pierres.

Pascal Quignard - Sordidissimes (2005)

Nous ne manquons pas d'occasion de contempler les hommes hors du monde - et aussi avant et après le monde - des stamina destinées à être des hommes et à ne pas en être. Pour ceux-là - des enfants - pour ceux-ci, des anciens.

Novalis - Les semences (1798)

Il y a deux espèces d'hommes : Les hommes-lierres et les hommes-papillons. Les pires sont les hommes-lierres.

Marcel Prévost - Voici ton maître (1930)

Il est des hommes qui sont comme les porcs, il suffit de les gratter pour les faire se vautrer dans la fange.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

Les hommes sont trompeurs ou trompés.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

Tous les hommes sont, par nature, des hommes à femmes. Ce sont les circonstances qui décident de l'étendue de leurs exploits.

Grégoire Lacroix - Le penseur malgré lui (2012)

Au Caire, l'une des métropoles les plus grouillantes de la planète, les hommes y fourmillent tellement qu'on a l'impression qu'ils se reproduisent par simple malaxage.

Frédéric Dard - Des gonzesses comme s'il en pleuvait (1983)

La plupart des hommes gagnent à être un peu connus, et perdent à être absolument pénétrés.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

Hommes d'affaires et meneurs de foule, travaillent à en perdre la boule.

Henri Salvador - Le travail c'est la santé, Paroles de Maurice Pon (1965)
Les citations suivantes »

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quel pays provient le proverbe Tous les hommes se ressemblent, mais peu s'aiment ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations sur homme » Jeune homme » Garçon » Homme d'esprit » Homme heureux » Homme / Femme » Homme / Mariage »
Top