Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Jean Dutourd (2)

Les citations célèbres de Jean Dutourd :

Les myriades d'objets dont s'entourent les hommes sont des myriades de miroirs dans lesquels ils contemplent des morceaux d'eux-mêmes.
Jean Dutourd - Œuvre : Doucin (1955)

Il est plus facile d'être malheureux du malheur d'autrui qu'heureux de son propre bonheur.
Jean Dutourd - Œuvre : Le bonheur et autres idées (1980)

Quelle pourrait bien être pour moi la femme idéale ? Un corps privé de pensée !
Jean Dutourd - Œuvre : Les œuvres romanesques (1979)

On s'attache à quelqu'un que l'on rend heureux : on aime le bonheur que l'on donne.
Jean Dutourd - Œuvre : Les œuvres romanesques (1979)

Il y a toujours assez de temps pour s'ennuyer, c'est pour s'amuser ou travailler qu'on en manque.
Jean Dutourd - Œuvre : Le vieil homme et la France (1994)

L'amour doit avoir pour effet de rapprocher deux personnes, non de les séparer. Et, après qu'il s'est éteint, les inciter à s'entraider, à se rendre des services, à se faciliter mutuellement la vie.
Jean Dutourd - Œuvre : L'assassin (1993)

Quand on a beaucoup d'argent, la vie ne présente plus d'obstacles.
Jean Dutourd - Œuvre : Le fond et la forme (1958)

L'amour nous entraîne dans des chemins qu'on ne soupçonnait guère et tel se croit dans une comédie de Marivaux quand il est déjà dans une tragédie de Racine.
Jean Dutourd - Œuvre : Discours du jeudi 18 décembre 1980.

En amour, l'homme est un chasseur et la femme une proie.
Jean Dutourd - Œuvre : L'âme sensible (1959)

Les chagrins d'amour prolongent les amours, en ce qu'ils découragent comme eux les assiduités masculines. Le regret d'un amant absorbe autant que l'amant lui-même ; les hommes sentent qu'il est aussi difficile de gagner le cœur ou les faveurs d'une femme abandonnée que d'une femme heureuse : l'une et l'autre opposent les mêmes défenses, ou la même indifférence.
Jean Dutourd - Œuvre : Les œuvres romanesques (1979)

Les femmes qui ont été abandonnées et qui souffrent d'un chagrin d'amour ont besoin, pour les apaiser, d'une certaine forme virile de la tendresse : où trouver cette tendresse mieux que chez un père ?
Jean Dutourd - Œuvre : Leporello, Ed. Plon (2007)

Chacun s'arrange comme il peut avec le bon Dieu.
Jean Dutourd - Œuvre : Le vieil homme et la France (1994)

Un vol demeure un vol, qu'il lèse une personne ou qu'il en lèse dix millions.
Jean Dutourd - Œuvre : La Gauche la plus bête du monde (1985)

Pour écrire du merveilleux, il faut être soi-même émerveillé, ou l'avoir été et en garder le souvenir en dépit de tous les désenchantements de la vie.
Jean Dutourd - Œuvre : Avec Marcel Schneider (2005)

Les proverbes sont un trésor, un patrimoine, un corps de recettes qu'on se repasse de siècle en siècle pour ne pas être trop malmené par le monde, un bréviaire pour le commun des mortels, un guide des embûches quotidiennes.
Jean Dutourd - Œuvre : Mimi-Bamboche (1979)

Il en est de la mort comme de tout : tant qu'on n'y a pas tâté, on s'en fait un monde.
Jean Dutourd - Œuvre : Journal intime d'un mort (2004)

L'amour demande des loisirs ; pas de loisirs, pas d'amour.
Jean Dutourd - Œuvre : Les horreurs de l'amour (1963)

Le loisir est la chose la plus fatigante et la plus déprimante que je connaisse. C'est pour ça que je ne suis pas à l'aise dans notre société actuelle, dite société des loisirs. Moi, je ne suis pas fait pour ça.
Jean Dutourd - Œuvre : Les choses comme elles sont (1978)

Avant l'heure, c'est pas l'heure, après l'heure, c'est plus l'heure.
Jean Dutourd - Œuvre : Les choses comme elles sont (1978)

Pour durer dans un journal, il faut s'y montrer le moins possible, envoyer ses articles par la poste. Ainsi les confrères ne vous connaissent pas, ou guère, et votre caractère, avec ses aspérités, ne leur inspire aucune antipathie.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

L'Occident ne veut plus d'enfants pour diverses raisons. La première est qu'il est riche et que, quand on est riche, on a perdu l'habitude d'aimer, c'est-à-dire de se gêner.
Jean Dutourd - Œuvre : Le septennat des vaches maigres (1984)

Rien n'est plus comique que de se croire conquérant et de n'être qu'une conquête.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

La guerre et l'amour sont à peu près les dernières choses qu'on fasse sans permis, ce qui est évidemment un anachronisme.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Il faut avoir tort en même temps que les autres, il n'est jamais bon non plus d'avoir raison avant.
Jean Dutourd - Œuvre : Le mauvais esprit (1985)

On ne change pas de destin à volonté.
Jean Dutourd - Œuvre : Le mauvais esprit (1985)

C'est affreux des gens sans préjugés, on ne se heurte à rien. On est perdu !
Jean Dutourd - Œuvre : Henri ou l'éducation nationale (1983)

Écrire beaucoup, c'est comme de faire beaucoup de sport. On devient très souple.
Jean Dutourd - Œuvre : Le fond et la forme (1965)

J'ai toujours pensé que le plus grand bonheur pour un individu ordinaire est d'être pris pour un autre. J'ai ce bonheur quand j'écris.
Jean Dutourd - Œuvre : Henri ou l'éducation nationale (1983)

Un amour est parfois encore plus vif depuis qu'il est devenu douloureux.
Jean Dutourd - Œuvre : Le printemps de la vie (1972)

Le bon goût et l'amour de la vérité engendrent la passion de la justice.
Jean Dutourd - Œuvre : L'âme sensible (1959)

La liste des auteurs populaires :