Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de MolièreCélèbre dramaturge et comédien français, Jean-Baptiste Poquelin dit Molière, est baptisé le 15 janvier 1622 à Paris. Molière à l'âge de cinquante-et-un ans meurt dans sa demeure située au 40, rue de Richelieu à Paris le 17 février 1673. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 50 pensées et citations de Molière :

En aimant, on est payé de mille maux par un heureux moment.
Molière - Œuvre : Psyché, le 17 janvier 1671.

Quand l'amour à vos yeux offre un choix agréable ; jeunes beautés, laissez-vous enflammer.
Molière - Œuvre : La princesse d'Élide, le 8 mai 1664.

L'hypocrisie est un vice privilégié, qui, de sa main, ferme la bouche à tout le monde, et jouit en repos d'une impunité souveraine.
Molière - Œuvre : Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 2 (1665)

Je ne suis pas battant de peur d'être battu, et l'humeur débonnaire est ma grande vertu.
Molière - Œuvre : Sganarelle ou le Cocu imaginaire, XVII (1660)

En amour comme en guerre, avance les conquêtes.
Molière - Œuvre : L'école des femmes, I, 6 (1662)

Partout la jalousie est un monstre odieux : rien n'en peut adoucir les traits injurieux, et plus l'amour est cher qui lui donne naissance, plus on doit ressentir les coups de cette offense.
Molière - Œuvre : Don Garcie de Navarre, le 4 février 1661.

Ne songez qu'à m'aimer, ne songez qu'à me plaire.
Molière - Œuvre : Psyché, III, 3 (1671)

C'est une lâcheté que se faire expliquer trop sa honte.
Molière - Œuvre : Dom Juan ou le Festin de pierre, I, 3 (1665)

Il est dangereux qu'un cœur qu'on a charmé soit trop persuadé, madame, d'être aimé.
Molière - Œuvre : Dom Garcie de Navarre, III, 1 (1661)

Il est bon, Madame, de ne pas laisser un amant seul maître du terrain, de peur que, faute de rivaux, son amour ne s'endorme sur trop de confiance.
Molière - Œuvre : La Comtesse d'Escarbagnas, II, le 2 décembre 1671.

La curiosité naît de la jalousie.
Molière - Œuvre : Dom Garcie de Navarre, II, 5 (1661)

Ah ! mon fils ! que la tendresse d'un père est aisément rappelée, et que les offenses d'un fils s'évanouissent vite au moindre mot de repentir !
Molière - Œuvre : Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 1 (1665)

Pour l'avis le meilleur, consultez sur ce choix vos yeux et votre cœur.
Molière - Œuvre : Mélicerte, I, 4, le 2 décembre 1666.

L'on ne doit jamais souffrir, sans dire mot, à moins qu'être un vrai sot.
Molière - Œuvre : Sganarelle ou le Cocu imaginaire, XVII (1660)

Le trop de promptitude à l'erreur vous expose.
Molière - Œuvre : Sganarelle ou le Cocu imaginaire, XII (1660)

Il n'est rien tel en ce monde que de se contenter.
Molière - Œuvre : Dom Juan ou le Festin de pierre, I, 2 (1665)

Une femme d'esprit est un diable en intrigue, et dès que son caprice a prononcé tout bas l'arrêt de notre honneur, il faut passer le pas.
Molière - Œuvre : L'école des femmes, décembre 1662.

Un cœur jeune et tendre est fait pour se rendre.
Molière - Œuvre : Psyché, le 17 janvier 1671.

Les divinités ne jettent leurs regards que sur les volontés.
Molière - Œuvre : Mélicerte, II, 3 (1666)

Il n'y a en amour que les honteux qui perdent.
Molière - Œuvre : Les amants magnifiques, I, 1 (1670)

Quand deux cœurs s'aiment bien, tout le reste n'est rien.
Molière - Œuvre : Monsieur de Pourceaugnac (1669)

La profession d'hypocrite a de merveilleux avantages.
Molière - Œuvre : Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 2 (1665)

L'hypocrisie est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour vertus.
Molière - Œuvre : Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 2 (1665)

Votre sexe n'est là que pour la dépendance : du côté de la barbe est la toute-puissance.
Molière - Œuvre : L'école des femmes, décembre 1662.

En amour, c'est le coeur qui fait tout.
Molière - Œuvre : Mélicerte, II, III (1666)

Que peut-on mieux faire qu'aimer et que plaire ? C'est un soin charmant, que l'emploi d'un amant.
Molière - Œuvre : Psyché, III, 4, le 17 janvier 1671.

Plus on a de quoi charmer, plus on doit à l'Amour.
Molière - Œuvre : Psyché, III, 4, le 17 janvier 1671.

Si c'est votre façon d'aimer, je vous prie de me haïr.
Molière - Œuvre : Le Sicilien, VI, le 14 février 1667.

D'amour on y revit, d'amour on y soupire, sous les plus douces lois de son heureux empire.
Molière - Œuvre : Psyché, V, 2, le 17 janvier 1671.

Les gens de qualité savent tout sans avoir rien appris.
Molière - Œuvre : Les précieuses ridicules (1659)

L'impromptu est la pierre de touche de l'esprit.
Molière - Œuvre : Les précieuses ridicules, le 18 novembre 1659.

Mon Dieu ! chacun raisonne et fait comme il lui plaît !
Molière - Œuvre : L'école des maris, I, 2, le 24 juin 1661.

La femme d'esprit est un diable en intrigue.
Molière - Œuvre : L'école des femmes, III, 3 (1662)

Dans l'âge où l'on est aimable, rien n'est si beau que d'aimer.
Molière - Œuvre : La princesse d'Élide, Prologue, I, le 8 mai 1664.

Le mal d'aimer, c'est de vouloir le taire.
Molière - Œuvre : Stances galantes (1666)

Aimez pendant que vous êtes charmante, car le temps passe et n'a point de retour.
Molière - Œuvre : Stances galantes (1666)

Entendez-les parler, les plus habiles gens du monde ; voyez-les faire, les plus ignorants des hommes.
Molière - Œuvre : Le malade imaginaire, III, 3, le 10 février 1673.

La grande ambition des femmes est d'inspirer de l'amour.
Molière - Œuvre : Le Sicilien, VI, le 14 février 1667.

Chose étrange de voir comme avec passion, un chacun est chaussé de son opinion.
Molière - Œuvre : L'école des femmes, I, 1 (1662)

Sur telles affaires toujours, le meilleur est de ne rien dire.
Molière - Œuvre : Amphitryon, III, 11, le 13 janvier 1668.

L'absence de ce qu'on aime, quelque peut qu'elle dure, a toujours trop duré.
Molière - Œuvre : Amphitryon, le 13 janvier 1668.

Je ne sais si cela se peut ; mais je sais bien que cela est.
Molière - Œuvre : L'amour médecin, II, 2, le 15 septembre 1665.

Avez-vous sur mon cœur quelque empire à prétendre ?
Molière - Œuvre : Dom Garcie de Navarre, III, 3 (1661)

Que dire au criminel qu'on ne le peut haïr ?
Molière - Œuvre : Dom Garcie de Navarre, II, 6 (1661)

Votre âme pour ce mot ne doit pas s'interdire.
Molière - Œuvre : Dom Garcie de Navarre, II, 6 (1661)

Un cœur ne peut jamais outrager quand il aime et ce que fait l'amour, il l'excuse lui-même.
Molière - Œuvre : Dom Garcie de Navarre, II, 6 (1661)

Il vaut mieux encore être marié qu'être mort.
Molière - Œuvre : Les fourberies de Scapin, I, 6 (1671)

Bon droit a besoin d'aide.
Molière - Œuvre : La comtesse d'Escarbagnas, XVI, le 2 décembre 1671.

Les verrous et les grilles, ne font pas la vertu des femmes et des filles.
Molière - Œuvre : L'école des maris, I, 2, le 24 juin 1661.

Ah ! que j'ai de dépit que la loi m'autorise à changer de mari comme on fait de chemise !
Molière - Œuvre : Sganarelle ou le Cocu imaginaire, V (1660)

Ses citations classées par œuvres :