Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Philippe Pierre Louis Bouvard (2)

Les citations célèbres de Philippe Bouvard :

Fracture : Oppose des millions de citoyens quand elle est sociale et immobilise quelques dizaines de coureurs cyclistes lorsqu'elle est osseuse.

Philippe Bouvard - On s'en souviendra ! (2021)

Échanger : Concerne moins les devises que les propos.

Philippe Bouvard - On s'en souviendra ! (2021)

Fraternité : N'est plus présente qu'aux frontons des monuments publics.

Philippe Bouvard - On s'en souviendra ! (2021)

Pour bénéficier d'une accélération de notoriété à bord d'un convoi de m'as-tu vu, toutes les directions sont bonnes à condition qu'elles mènent vers un abus, vers un scandale ou vers un problème, de préférence insoluble.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

Le journaliste modèle : celui qui aime son métier plus que sa famille, son journal plus que les concurrents et ses confrères, plus que le reste de l'humanité.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

Le poil de nez rebelle est à la figure ce que la mauvaise herbe est au jardin à la française.

Philippe Bouvard - Le journal de Bouvard (1997-2000)

À certains moments de ma vie, j'avais l'impression d'être déjà mort. À certains instants de ma mort, j'ai l'impression d'être encore vivant. Surtout lorsque me visitent, avec des périodicités différentes, les souvenirs et la famille. Je plains les voisins d'éternité que personne ne vient plus voir sous prétexte qu'il n'y a rien à voir. Moins pour l'abandon des proches qui se sont éloignés, parfois en disparaissant à leur tour, que parce que cette solitude complète les prive de toute notion du temps.

Philippe Bouvard - Ma vie d'avant, ma vie d'après (2011)

La ruée vers les substances miraculeuses s'accélère. La Dhea, le Viagra et le Cialis ont ressuscité le docteur Faust. Mais la loi ne s'applique pas de la même façon à tous. Le sportif épuisé n'est pas autorisé à se doper alors qu'on encourage à le faire l'amoureux transi.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

En dépit des annonces périodiques lancées par les marchands d'ordinateurs, les vieux démons s'accrochent puisqu'on compte encore aujourd'hui moins de bureaux sans papier que de forêts sans arbres.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

La grande trouvaille d'une société française condamnée au chômage par le triple effet de la crise de l'énergie, du progrès technique et d'une prospective déficiente : Culpabiliser ceux qui réussissent pour donner bonne conscience aux ratés.

Philippe Bouvard - Douze mois et moi (1977)

Les signes de crise que nous apporte chaque jour l'actualité ne doivent pas nous faire oublier les marques de confiance qu'elle nous prodigue non moins quotidiennement. À ceci près que ce ne sont pas les rubriques économiques ou sociales qui nous fournissent le plus de raisons d'espérer, mais les rubriques de faits divers.

Philippe Bouvard - En pièces détachées (1977)

Un jeune qui nettoie les parebrises des automobiles arrêtées devant un feu rouge fait de sympathiques débuts dans la vie active. Un vieux qui accomplit des gestes identiques rend public un constat d'échec.

Philippe Bouvard - Un homme libre (1995)

Il y a des couples qui divorcent et qui se remarient après ! Parfois un remords les étreint.

Philippe Bouvard - Madame n'est pas servie (1965)

J'ai divorcé de mon premier mari, celui dont tu disais : « Comment peux-tu aimer ce pauvre type ? » Tu disais même « cet imbécile » J'aurais dû te croire ! Je te dis cela pour te rassurer sur mon sort. Je lui ai échappé. Voilà.

Philippe Bouvard - Et si je disais tout (1977)

Grippe : Les médecins prescrivent de plus en plus volontiers l'achat d'inhalateurs qui diffusent une substance ni liquide ni gazeuse, de surcroît dépourvue de toute odeur. Si le ministère de la Santé n'y veillait pas, ce pourrait donc être la transposition de l'escroquerie parfaite dans l'industrie pharmaceutique. Je pense aux boîtes de conserve censées contenir le bon air de Saint-Tropez que, dans les années soixante-dix, on proposait aux touristes.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Les généraux ont cessé d'aller goûter la soupe depuis que les politiciens en ont fait leur plat préféré.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Tout est simulacre en ce monde : la joie, la détresse, l'altruisme, la reproduction.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

L'avenir est au piéton homosexuel marchant à gauche et mangeant bio.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Il faudra bien qu'un jour les réseaux sociaux publient l'identité des inconnues réfugiées dans les équations.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

La paperasserie et un encadrement de tous les instants en arrivent à gâcher le plaisir d'acheter du consommateur.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Dommage qu'au lieu d'aller laver les insultes sur le pré on n'y sèche plus que le linge.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Divorce : Son salon se tient – très logiquement – après celui du mariage. Les stands sont occupés par des juristes, des banquiers, des huissiers, des avocats. On cherche en vain un médiateur mais recoller les morceaux ne ferait les affaires de personne.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Penser : Privilège des intellectuels.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

Les maladies sont les primaires de la mort.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Je suis un véritable égoïste. C'est dire si je me soucie peu de l'égoïsme des autres.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

J'ai beaucoup couru derrière mon sexe. Mais le temps que je le rejoigne, il avait déjà terminé sa petite affaire. Je garde donc peu de souvenirs de ces cavalcades motivées par un instinct de la reproduction, Dieu merci, très rarement efficient.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

Sexe : De moins en moins affecté à la reproduction, de plus en plus présent dans les médias. Depuis la promulgation du mariage pour tous, il n'y a plus guère que les couples de castagnettes à avoir besoin d'un mâle et d'une femelle.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Sexualité : Une partie de la sexualité fonctionne selon les lois de l'économie de marché : les uns paient ; les autres se font payer.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Sexologues : Seuls sont considérés comme compétents les spécialistes qui, lorsqu'ils publient un livre, commencent par une introduction.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Tout le drame du joueur est là : Quand il perd, c'est le désastre, et quand il gagne, l'argent qui lui brûle les mains disparaît en quelques instants dans les poches malhonnêtes ou dans des achats inutiles. D'un côté, il peut perdre le nécessaire, de l'autre, il n'est même pas capable d'acheter le superflu.

Philippe Bouvard - Tout sur le jeu (2008)

Je plains ceux qu'on nomme pudiquement les « demandeurs d'emploi non satisfaits ». Surtout les très jeunes, les très vieux et ces « fins de droit » ces chômeurs qu'on pousse peu à peu légalement vers le désespoir. Moi qui n'ai jamais milité pour une autre cause que la mienne, j'accepterais volontiers, si une association d'entraide se créait en vue de faciliter la rencontre entre employés sans emploi et employeurs sans employés, d'y consacrer plusieurs heures par semaine.

Philippe Bouvard - Quand j'ai commencé à broder... (2019)

Mourir de faim à petit feu est sans doute la plus douce des sorties, surtout pour quelqu'un qui, comme moi, a toujours détesté la nourriture et la place disproportionnée qu'on lui accorde dans la société de consommation.

Philippe Bouvard - La grinchieuse (1996)

À partir d'un certain âge, la sexualité devient plus cérébrale : il faut titiller la matière grise si l'on veut obtenir la matière blanche.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

Vive les seniors qui continuent à éprouver et à satisfaire des désirs sexuels, qui jouent aux machines à sous, qui se passionnent pour la politique ou pour le sport, qui élèvent la voix, qui savent toujours aimer, se réjouir, détester et se fâcher.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

La preuve que la sexualité peut constituer un travail, c'est qu'on dit faire l'amour comme on dit faire le ménage ou faire la vaisselle.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Jumelage : Établit momentanément une égalité entre une petite commune et une mégapole. Facilite les voyages aux frais des collectivités.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Les grosses légumes sont les notables du règne végétal et les légumes oubliés, les SDF des potagers.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Ange : Personnage entièrement dénudé qui réussit paradoxalement à dissimuler son sexe. Est qualifié de gardien lorsque, sur Terre, il a servi dans la police.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

En dépit de la traçabilité, la viande est devenue ce qu'il y a de moins tendre à la table familiale.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

La rédaction alambiquée de nombreux menus atteste que les restaurateurs sont souvent des poètes sachant cuisiner.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Quand vous vous sustentez, faites plutôt semblant d'écouter que d'essayer de parler. Ça vous dispensera d'expédier un petit pois dans le décolleté de votre voisine.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Mégots : Ils ne symbolisent pas la dangerosité du tabac puisque plus le mégot est long et moins la cigarette a été fumée.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

La gastronomie est un monde enchanté où, alors que l'huile est vierge, la salade ne se déplace pas sans ses lardons tandis que le pain rassis n'est pas perdu pour tout le monde.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Le principal miracle du cinéma, c'est de pouvoir raconter en quatre-vingt-dix minutes générique compris toute une vie de malheurs.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Les gens heureux n'ont pas d'histoire. Donc pas de films, pas de romans. Pauvres gens.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Le spectacle consiste en général à reconstituer des vies hors du commun mais tellement douloureuses que le public finira par se féliciter d'avoir une existence moins passionnante.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Impossible de distinguer les amoureux des cinéphiles depuis que les films ne « cassent » plus brutalement pendant la projection.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

La parité dans l'entreprise sera un objectif illusoire tant que le travailleur ne disposera pas d'un décolleté et d'une croupe.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Que de contemporains seraient davantage aimés s'ils étaient plus aimables.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Tu verras, la mendicité est infiniment plus propre que la récupération des ordures. Et puis, au lieu d'avoir affaire à des détritus sans âme, tu auras un contact direct avec les hommes, tes frères.

Philippe Bouvard - Un homme libre (1995)

Aujourd'hui le quémandeur fixe lui-même le montant de la générosité qu'il attend. Il ne mendie plus. Il met la société à l'amende en acclimatant une coutume chère au Milieu.

Philippe Bouvard - En pièces détachées (1977)

Les marins côtiers savent ce que les play-boys ignorent : c'est dans la drague qu'on touche le plus souvent le fond.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

L'immortalité, c'est de se croire immortel tant qu'on n'est pas mort.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Patience : Ne pas confondre celle du félin qui guette sa proie pendant des heures et celle du citoyen-contribuable corvéable à merci qui attend jusqu'à la fin de son existence des jours meilleurs.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

Parentèle : Gens qui ont couché ensemble avant qu'on naisse.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

Bouillie : Nourriture du début de l'existence et de la fin de la vie.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

Véhicule : Automobile de série sans charme particulier.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

Vedette : Frimeur qui a réussi.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

Sexualité : Habitudes et rituels entourant l'acte de reproduction ou ses différentes simulations.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

Amour : Moins rapide que la météo : il s'écoule parfois plusieurs mois entre le coup de foudre et les premiers orages. Ce sentiment relève aussi du théâtre : après la scène d'exposition il faut passer à l'acte.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Armement : Ce qui me gêne le plus dans ce commerce, c'est que le vendeur n'est jamais assuré que l'acheteur ne se servira pas contre lui des armes qu'il lui vend au moment du règlement.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Travaux routiers : Jamais finis, rarement motivés. Participent activement au grandiose projet d'une circulation nationale limitée à une seule voie.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Tradition : Prêt-à-penser qui détermine le prêt-à-agir.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Torche-cul : Publication qu'on lit d'un derrière distrait.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Tonsure : Bien que mon existence ne soit pas très monacale, une petite tonsure commence à se dessiner sur un sommet personnel que je croyais à l'abri du vent en raison de sa faible altitude. Et cela me peine de constater que, grâce à d'inopportuns jeux de miroir, je suis plus attaché à mes cheveux qu'ils ne le sont à moi, ces ingrats que j'ai passé tant d'heures à remettre dans le droit chemin.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Tondeuse : Parce qu'elle opère souvent sur une pelouse surchauffée, fait un bruit de canadair.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Toise : La taille qu'elle accorde à l'homme le poursuit jusqu'à la fin de sa vie. Ainsi, s'il n'est pas répertorié parmi les grands vieillards, doit-il se contenter d'être un petit vieux.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Toilettes : Ah ! la surprise lorsque, de certains lieux d'aisances publics, où l'on s'obstine à indiquer l'espace dévolu à l'éternel masculin par le symbole d'un gandin en jaquette et haut-de-forme, sort un quidam sacrifiant à la mode d'aujourd'hui !

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Titres : Dans la vie comme dans la presse, sont d'autant plus gros qu'ils annoncent peu de choses.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Maladies nosocomiales : Image choc à la télé pour illustrer la lutte renforcée contre celles-ci. Deux infirmières en train de se savonner vigoureusement les mains. Ce n'était donc pas plus compliqué ?

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Dommage que les dons d'organes sexuels finissent toujours par un rejet !

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Démence : Quand elle est sénile, représente une formidable victoire sur la mortalité infantile.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

Bagages : Les faire et les défaire, c'est toujours voyager. Hélas ! on n'a pas toujours les bagages qu'on mérite et l'on ne compte jamais au départ avec la révolte des vêtements en fin de vacances. Tel lainage, qui s'était fait jusque-là tout petit, se gonfle d'importance. Alors que l'on se prépare au retour, il refuse de rentrer dans la valise et donc à Paris.

Philippe Bouvard - Bouvard de A à Z (2014)

C'est un miracle que les grands chefs de cuisine bénéficient d'un statut artistique alors que leurs chefs-d'œuvre sont si périssables.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Le parcours du combattant imposé à l'écrivain : Trouver un sujet, trouver un bon titre, trouver le temps d'écrire, trouver un éditeur, trouver pour en parler des journalistes avant de trouver des lecteurs.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Le paon a fait la roue longtemps avant que les Chinois ne l'inventent.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Avec des « si », on peut plus facilement quitter le sol.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

La nudité n'est transgressive que pour les contemporains habillés.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

L'état de grâce est aux hommes politiques ce que la lune de miel est aux jeunes mariés. Une période où l'atrophie totale du sens critique conduit à penser qu'on a fait le meilleur choix.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

La chasteté est à l'amour ce que le blocus est au commerce.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

« Les citations précédentes

La liste des auteurs populaires :

Le dictionnaire des meilleurs auteurs français et étrangers »
Top