Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur vieillesse

Ce dictionnaire contient 113 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot vieillesse. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur vieillesse issus des quatre coins du monde :

Le plus grand malheur de la vieillesse, c'est que, par le vide fait autour de nous, elle ne nous laisse plus que nous-même à aimer.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Qu'importe la vieillesse du moment que le cœur reste jeune ! et souvent il le devient de plus en plus avec l'âge.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
La vieillesse frappe longtemps à la porte des retardataires avant qu'on lui dise : « Entrez » ; mais une fois introduite, elle est maîtresse de la place.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
Pour avoir une vieillesse heureuse, il faut n'être jamais tout à fait « arrivé », avoir jusqu'au bout un peu de chemin à faire. Il faut avoir été toute sa vie une sorte de philosophe stoïcien.
Jean Dutourd ; Les pensées et réflexions (1990)
La vieillesse voit le passé comme la jeunesse voit l'avenir, en rose.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Les femmes qui ont encore l'avantage d'être jeunes parlent des autres comme si la vieillesse était un tort. Il n'est pas donné à tout le monde de mourir à propos.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
La vieillesse ? Pour l'instant, ça va, merci ! Je touche du marbre.
Guy Bedos ; Pointes, piques et répliques (1998)
La vieillesse attache moins de rides à l'esprit qu'au visage.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Il est plus ordinaire de ne pas être de son âge dans la vieillesse que dans la jeunesse.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
La vieillesse est en gare, elle n'a plus qu'à attendre.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
On porte la vieillesse suivant son caractère, cette seconde peau de l'être humain.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il faut bien débuter dans la vieillesse, comme dans toutes les descentes, l'essentiel est de poser son pied d'aplomb.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Ne pas honorer la vieillesse, c'est démolir le matin la maison où l'on doit coucher le soir.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)
La vieillesse chagrine incessamment amasse, garde, non pas pour soi, les trésors qu'elle entasse.
François de Neufchâteau ; Les pensées et maximes (1750-1828)
La vieillesse est faite pour recevoir des dégoûts, mais elle doit être assez sage pour les supporter avec une entière résignation.
Voltaire ; Lettre au duc de Richelieu (1773)
L'antidote aux poisons de la vieillesse est de trouver toujours plus âgé que soi.
Philippe Bouvard ; Ma vie d'avant, ma vie d'après (2011)
La vieillesse est le contraire de la crémation puisqu'elle vous fait mourir à petit feu.
Philippe Bouvard ; Je suis mort, et alors ? (2009)
Vieillesse : Âge auquel on ne change plus de lits mais de couches.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)
La vieillesse a fait tellement de progrès qu'elle peut de plus en plus souvent remplacer les charentaises par des baskets.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
La vieillesse commence quand les enfants prennent leur retraite.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Si tu dois vivre longtemps, puisse la vieillesse ne jamais altérer ton beau visage !
Properce ; Livre II, élégie 2 (vers 24 av. J.-C.)
Qu'est-ce qui fait les belles vieillesses ? La santé physique, le cœur aimant, la sérénité d'âme, la bonté, l'espérance. Gare au découragement stérile, à la misanthropie chagrine, à la sauvagerie morose
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 juin 1877.
Les assises d'une belle vieillesse, c'est la bonne constitution physique préparée dès l'enfance.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.
La vieillesse est peut-être moins le sentiment de notre propre fin qu'un certain effacement des choses et des gens qui nous entourent.
Henri de Régnier ; L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)
Ce qui rend peut-être les approches de la vieillesse si pénibles, c'est que tout ne vieillit pas en nous également. De là, le désaccord, le malaise de ces années de transformation.
Henri de Régnier ; L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)
La vieillesse regrette le passé, et la jeunesse dévore le présent, pour anticiper sur l'avenir.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
La richesse rajeunit, et la vieillesse malaisée enlaidit.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
D'un certain âge, qui vient vite, la vieillesse c'est l'âge qu'on n'a pas encore.
Maurice Chapelan ; Main courante (1957)
La vieillesse paraît hideuse tant qu'on n'a pas à choisir entre elle et la mort.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
La vieillesse viendra effacer les fleurs de votre visage.
La marquise de Lambert ; Le traité de la vieillesse (1732)
La vieillesse chaque mois n'apporte avec elle qu'une déperdition nouvelle. On constate chaque jour une lézarde de plus, une fêlure, une brèche quelconque dans sa chair ou dans ses facultés. Bref, l'homme extérieur se détruit, et l'homme intérieur se renouvelle de moins en moins.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 février 1866.
Ce qui rend parfois la vieillesse très triste, c'est que nous vieillissons fragmentairement. Une partie de nous-mêmes, encore dans sa vigueur, assiste consternée à la décadence de l'autre. Trop souvent un cœur resté jeune n'a plus pour organes que des sens caducs ; quelquefois des sens ardents font le tourment et la honte d'une âme glacée.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
La vieillesse, c'est la perte progressive de nos sens et par suite, celle du goût de la vie.
Claude Lelouch ; Le dictionnaire de ma vie (2016)
La vieillesse sourit aux grâces de l'enfance.
Jules Simon ; Le devoir (1854)
Une vieillesse saine ou infirme est la récompense ou la punition d'une jeunesse sage ou déréglée.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Tout sert à rendre notre vieillesse triste et mélancolique : les amis nous quittent, les plaisirs nous fuient : notre imagination n'est plus aussi vive, aussi forte. Nous ne sommes plus susceptibles de ces nobles sentiments qui caractérisent une belle âme ; à leur place naissent en nous une infinité de petites passions intéressées, qui nous rendent ridicules, et resserrent les mouvements de notre cœur. Nous mourons enfin, peu regrettés même de nos proches ; les dégouts et l'ennui que la vieillesse traîne après elle l'emporte sur le devoir, sur les droits du sang et de l'amitié.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Toute misérable qu'est la vieillesse, on ne fait pas moins de vœux pour y atteindre, et cependant nous ne l'accueillons pas avec reconnaissance, quand elle vient à notre appel ; mais quel est l'homme qui la verrait s'éloigner sans vouloir la retenir ?
Épicharme ; Les fragments - VIe s. av. J.-C.
Le bonheur et la vieillesse se rencontrent rarement sur la même tête.
Sénèque ; Hercule sur l'Œta - env. 60 ap. J.-C.
La vieillesse est toujours austère : la tristesse est son apanage.
Euripide ; Les bacchantes - Ve s. av. J.-C.
Devons-nous faire une navigation de quatre jours, nous ne négligeons pas de pourvoir à tout ce qui nous est nécessaire, mais nous mettons moins de soins à nous ménager des ressources pour la vieillesse. C'est un voyage que nous avons le temps de prévoir, et pour lequel nous ne faisons aucun apprêt.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.