Philippe Pierre Louis Bouvard

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Philippe Bouvard

Journaliste français, écrivain, humoriste et présentateur de télévision et de radio né le 6 décembre 1929 à Coulommiers dans le département de la Seine-et-Marne. Philippe Bouvard est l'animateur de l'émission radiophonique Les Grosses Têtes de 1977 à 2014.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 49 citations de Philippe Bouvard :

Véhicule : Automobile de série sans charme particulier.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)

Vedette : Frimeur qui a réussi.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)

Tradition : Prêt-à-penser qui détermine le prêt-à-agir.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Torche-cul : Publication qu'on lit d'un derrière distrait.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Tonsure : Bien que mon existence ne soit pas très monacale, une petite tonsure commence à se dessiner sur un sommet personnel que je croyais à l'abri du vent en raison de sa faible altitude. Et cela me peine de constater que, grâce à d'inopportuns jeux de miroir, je suis plus attaché à mes cheveux qu'ils ne le sont à moi, ces ingrats que j'ai passé tant d'heures à remettre dans le droit chemin.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Tondeuse : Parce qu'elle opère souvent sur une pelouse surchauffée, fait un bruit de canadair.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Toise : La taille qu'elle accorde à l'homme le poursuit jusqu'à la fin de sa vie. Ainsi, s'il n'est pas répertorié parmi les grands vieillards, doit-il se contenter d'être un petit vieux.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Toilettes : Ah ! la surprise lorsque, de certains lieux d'aisances publics, où l'on s'obstine à indiquer l'espace dévolu à l'éternel masculin par le symbole d'un gandin en jaquette et haut-de-forme, sort un quidam sacrifiant à la mode d'aujourd'hui !
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Titres : Dans la vie comme dans la presse, sont d'autant plus gros qu'ils annoncent peu de choses.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Le paon a fait la roue longtemps avant que les Chinois ne l'inventent.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Avec des « si », on peut plus facilement quitter le sol.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Il n'y a pas de honte à ne pas avoir honte. Encore faut-il ne rien avoir fait de honteux.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Catafalque : Il est au cercueil ce que les emballages vides sont à la promotion de l'agroalimentaire.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Casino : Pour qu'il n'y ait pas confusion entre les enseignes, les grandes surfaces ferment à l'heure où ouvrent les établissements de jeux. Dans le premier cas, on en repart les poches vides et le Caddie plein. Dans le second, pas plus riche mais condamné à mourir de faim.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Colonie de vacances : Suscite souvent des regrets mais jamais de repentance.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Grue : Femme de mauvaise vie qu'on trouve principalement sur les ports.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Grippe : Les médecins prescrivent de plus en plus volontiers l'achat d'inhalateurs qui diffusent une substance ni liquide ni gazeuse, de surcroît dépourvue de toute odeur. Si le ministère de la Santé n'y veillait pas, ce pourrait donc être la transposition de l'escroquerie parfaite dans l'industrie pharmaceutique. Je pense aux boîtes de conserve censées contenir le bon air de Saint-Tropez que, dans les années soixante-dix, on proposait aux touristes.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Grève : Véritable ascèse puisqu'elle consiste – le temps plus ou moins long d'un mouvement revendicatif – à se priver de tous les conforts et de toutes les libertés auxquels on est attaché le reste du temps. Le sacrifice s'étend à la joie de vivre qu'on remplace momentanément par l'allégresse de protester.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Grandes vacances : Dans le passé, les trois mois d'été durant lesquels les profs tartinaient les précis de grammaire qu'ils nous obligeaient à acheter à la rentrée.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Grammaire : Dépourvue de neutre, la nôtre ignore la parité. Ainsi dans une phrase au fil de laquelle six sujets sur sept sont féminins, le masculin l'emporte-t-il toujours sans qu'aucune association ne porte plainte.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Gouvernement : Qualifié d'opérationnel quand il dispose d'une batterie de ministres assez vantards ou assez inconscients pour assurer – contre toute évidence – qu'ils résoudront très rapidement les problèmes insolubles depuis des décennies.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Gêne : Est-ce un effet secondaire du passage à l'euro ? Les regards sont de moins en moins francs. On détourne encore plus souvent la tête que l'argent. L'œil qui frise fait place à l'œil qui fuit. Tellement de gens ont l'air d'avoir peur de prendre parti ou de paraître penser le contraire de ce qu'ils disent que l'embarras atteint les plus aisés.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Alors qu'on jette désormais les chaussettes trouées, les bas de laine n'espèrent toujours qu'en la reprise.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Toute marque de confiance est une provocation d'autrui à la malhonnêteté.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Un État qui doit d'abord faire vivre cinq millions de fonctionnaires et assimilés n'a plus guère les moyens de secourir les autres citoyens.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Garde à vue : bande-annonce de la prison préventive. On en ressort fripé, pas rasé, mais plus connu.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Derrière la gamine, on devine déjà la femme : capricieuse, sensuelle, vénale... Et dire qu'il y a des pédophiles !
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Massage : Malaxage de chairs gratuit ou tarifé selon qu'il est pratiqué par amour ou sur ordonnance.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Sourire : Dans la vie, il faut avoir un bon dentiste car ou bien l'on est un raté et l'on doit sourire à ceux dont on sollicite l'aide, ou bien l'on a réussi et il convient de se montrer encore plus aimable pour se faire pardonner de n'avoir pas échoué.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Attitude : Les femmes du monde sont revêches parce qu'elles croient que ça leur donne de la classe et de la personnalité.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)