Les proverbes et adages de la Palestine

Notre proverbe palestinien favori :

Le proverbe palestiniens favori
Qui oublie son passé se perd soi-même.
Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)

Le dictionnaire contient 48 proverbes palestiniens :

Tant que l'escarcelle est remplie, les amis se multiplient.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Celui qui fait semblant d'être un âne, tout le monde lui monte dessus.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Fatigue-toi pour ta terre et elle se fatiguera pour toi.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Celui qui a le juge pour rival n'a personne à qui se plaindre.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
En août, mange du raisin, cueille les grappes et n'aie aucune crainte.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Quand on ne travaille pas, on finit par apprendre à broder.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Ta jeune mariée, tu auras tout le temps pour l'éduquer.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
En juillet, cueille les figues de barbarie.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Là où le maître de la maison avait suspendu ses armes, un simple berger suspend maintenant sa corbeille.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Que les raisins prient pour le bien-être des feuilles qui sont à la vigne ; car, sans les feuilles, les raisins ne pourraient pas se conserver.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Souvent l'humble berger suspend sa besace là où furent suspendues les armes brillantes d'un vaillant héros.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
L'argent, lorsqu'il n'est pas bien gardé, pousse les gens à voler.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Le citadin est comme la poule, tu le nourris toute une année, et pour toi il fera à peine un dîner.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Une goutte de pluie en avril vaut le sillon et le fedan.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Donne la moisson au semeur et la terre aux propriétaires.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Ne labourent la terre que ses propres bœufs.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Le bœuf une fois tombé, les bouchers viennent en foule.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Si la parole vaut un sela (nom d'une monnaie), le silence en vaut deux.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Montre tes crocs et on te craindra.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Les gens suivent la religion de leurs rois.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Il a mangé la datte et a jeté le noyau.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Quand on parle trop, on répand des flots de paroles sans une goutte de bon sens.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
L'œil ne peut être au-dessus des sourcils.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Les gens sont différents comme tes doigts le sont.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Le malchanceux a rencontré le misérable.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Si les feuilles sont amères, le vinaigre qu'on en fait sera âcre.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Si tu es prince, et moi prince aussi, par qui donc les ânes vont être conduits ?
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Celui qui va se marier avec ma mère sera mon oncle.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Qui oublie son passé se perd soi-même.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Une parole vaine cause plus de douleur que la blessure d'une épée.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Le contentement est un trésor inépuisable.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Le bâton est pour celui qui désobéit, et le bâton vient du Paradis.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
La prudence n'empêche pas le destin.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
La meilleure nourriture est de manger quand on a faim.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Les doigts de ta main ne sont pas les mêmes.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Si tu veux être obéi, demande ce qui est possible.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Celui qui possède la raison possède tous les biens ; celui qui est dépourvu de raison, que possède-t-il ? Celui qui acquiert la raison, que lui manque-t-il ? Celui qui en est privé, qu'a-t-il acquis ?
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Quand le fanfaron a quelques petites pièces de monnaie dans sa poche, il les fait résonner hautement.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Il n'y a point de fidélité auprès des esclaves.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
La calomnie tue trois personnes : elle tue le calomniateur lui-même, celui qui accueille les paroles du calomniateur et le calomnié.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Il a trouvé une grenade, il a mangé ce qui était dedans et a jeté la coquille.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Si les nuages sont clairs, il y aura peu d'eau ; si les nuages sont noirs, c'est un signe qu'il y aura beaucoup d'eau.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Celui qui se nourrit de mets succulents est obligé souvent de se cacher sur le toit (pour éviter ses créanciers) ; celui qui se nourrit de légumes peut se promener ostensiblement où bon lui semble.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Certains mangent les poulets, d'autres aux grillages se sont heurtés.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Cette maison qui m'a élevée est encore là, elle ne m'abandonnera jamais.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Allah n'entend pas celui qui se tait.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Un sou dans ta poche rend ton défaut invisible.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)
Celui qui n'a pas de terre n'a pas d'honneur.
Proverbe palestinien ; Les sentences et proverbes de la Palestine (1878)

Autres proverbes de pays limitrophes à la Palestine :