William Shakespeare (2)

Les citations de William Shakespeare :

Quel est donc l'être qui, ayant un cœur pour aimer et du courage au cœur, eût pu s'empêcher de prouver alors son amour ?
William Shakespeare ; Antoine et Cléopâtre (1623)

L'amour qui nous poursuit a beau nous déranger parfois, il a toujours nos remerciements, comme amour.
William Shakespeare ; Antoine et Cléopâtre (1623)

L'amour n'est pas l'amour, quand il s'y mêle des considérations étrangères à son objet suprême.
William Shakespeare ; Antoine et Cléopâtre (1623)

L'avarice adhère à la vieillesse, comme à la jeunesse l'amour.
William Shakespeare ; La mégère apprivoisée (1594)

Le mal que font les hommes leur survit, le bien est souvent mis en terre avec leur os.
William Shakespeare ; Jules César (1599)

Ils sont beaucoup qui ont flatté le peuple sans l'aimer.
William Shakespeare ; Coriolan (1607)

Nous sommes de la même étoffe que les songes, et notre vie infime est cernée de sommeil.
William Shakespeare ; La tempête (1611)

Cœur insouciant vit longtemps.
William Shakespeare ; Love's labours lost (1591)

Le pain de l'exil est amer.
William Shakespeare ; Richard II (1595)

Il faut enseigner l'orgueil à sa douleur.
William Shakespeare ; Le roi Jean (1594)

La douleur ne meurt pas quand elle semble épuisée.
William Shakespeare ; Richard III (1592)

Femme légère a pesant mari.
William Shakespeare ; Le marchand de Venise (1595)

La femme irritée est comme une fontaine troublée.
William Shakespeare ; La mégère apprivoisée (1594)

Tu vas être bien vite un parfait amoureux, déjà tu fatigues ton confident d'un volume de mots.
William Shakespeare ; Beaucoup de bruit pour rien (1600)

Celui qui est étourdi croit que le monde tourne en rond.
William Shakespeare ; La mégère apprivoisée (1594)

Tout le monde peut maîtriser une douleur excepté celui qui l'a.
William Shakespeare ; Beaucoup de bruit pour rien (1600)

Deux dames à côté l'une de l'autre font une froide température.
William Shakespeare ; King Henry III.

Ô éternel malheur de l'amour ! Ne pouvoir être aimé de la femme qu'on aime !
William Shakespeare ; Les deux gentilhommes de Vérone (1590)

Si la connaissance est le but, te connaître doit suffire.
William Shakespeare ; Peines d'amour perdues (1596)

Un cœur accablé ne tolère pas une langue obséquieuse.
William Shakespeare ; Peines d'amour perdues (1596)

Bah, l'ami, un feu dévore un autre feu, une peine par l'angoisse d'une autre est diminuée.
William Shakespeare ; Roméo et Juliette (1590)

Mon royaume pour un cheval !
William Shakespeare ; Richard III (1592)

Le chagrin, ce ver rongeur de la beauté.
William Shakespeare ; La tempête (1611)

L'amour que l'on peut mesurer est un amour bien pauvre.
William Shakespeare ; Antoine et Cléopâtre (1607)

Le silence est l'interprète le plus éloquent de la joie.
William Shakespeare ; Beaucoup de bruit pour rien (1600)

Quelques œuvres de William Shakespeare :