Mon poeme.fr
Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur pleurs.

2 — Les 36 citations et pensées sur pleurs. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur pleurs :

Une personne écrit une lettre douloureuse, et, sincèrement affligée, elle pleure en l'écrivant. Son premier mouvement est de détourner la tête et de secouer ses larmes pour qu'elles ne tombent point sur le papier. Puis, la réflexion lui disant que ces pleurs, très sincères, ajouteraient à l'éloquence de sa lettre, elle reprend à ses yeux ce qu'il en reste, et, avec le bout de son doigt, les dispose çà et là sur le papier, comme une marquise d'autrefois disposait ses mouches. La douleur est sincère, la lettre aussi, les larmes aussi, et pourtant ! Que de fois, pareils à cette personne, au lieu de laisser tout bonnement tomber nos larmes où elles veulent, nous les faisons couler là où elles produisent le plus d'effet !

Berthe Vadier - Entre chien et loup : Rêveries et pensées (1890)

On ne verse pas des pleurs pour un malheureux qu'on a trahi et qu'on abandonne cruellement.

Abbé Antoine Prévost - Manon Lescaut (1731)

Les pleurs sincères ne sont pas un signe de faiblesse, mais de sensibilité.

Albert Duruz - Les pensées et maximes (1937)

Je sens couler des pleurs que je veux retenir, le passé me tourmente et je crains l'avenir.

Pierre Corneille - Le Cid (1636)

Les pleurs d'un héritier sont souvent des rires déguisés.

Auguste de Labouïsse-Rochefort - Les pensées et réflexions morales (1810)

Moins sombre est la douleur qui s'exhale en longs cris que le chagrin muet dont les pleurs sont taris.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Les hommes ne méritent guère les pleurs que les femmes répandent pour eux.

Paul de Kock - Gustave ou Le mauvais sujet (1821)

Le monde est une vallée de pleurs, mais, somme toute, bien irriguée.

Paul Morand - Fermé la nuit, La nuit de Babylone (1923)

La bouche sourit mal quand les yeux sont en pleurs.

Évariste de Parny - La rechute (1778)

La plus douce consolation pour un cœur meurtri est de transformer sa douleur en bienfaits. Ses larmes sont moins amères quand il sèche d'autres pleurs.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

Quand on fait répandre les pleurs on les brave aisément.

Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée - Mélanide (1741)

Nos chagrins sont bien moins cuisants et nos pleurs bien moins amers quand la multitude les partage.

Sénèque - La Troade - env. 60 ap. J.-C.

La coquette connaît bien la puissance de ses yeux quand ils sont noyés de pleurs.

Honoré de Balzac - Les Chouans (1829)

Les pleurs, qui viennent au secours d'une âme, donnent une libre issue aux sentiments étouffés.

Mirabeau - Lettre à Sophie Ruffei, le 1er avril 1779.

Le repentir sincère nous donne des larmes, le remords déchirant n'a que des pleurs.

Abbé Roubaud - Les nouveaux synonymes français (1786)

Aux pleurs des malheureux, allons mêler nos larmes.

Abbé Roubaud - Les nouveaux synonymes français (1786)

Avec du courage, et non avec des pleurs, nous devons du sort conjurer les rigueurs.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

La femme sait trouver des pleurs à volonté, et jusque dans ces pleurs perce la fausseté.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Dans une vie, pleurs et rires se succèdent.

Robert Sabatier - Le cordonnier de la rue triste (2009)

Ayez pour les affligés des paroles qui tempèrent l'amertume des pleurs.

Félicité Robert de Lamennais - Le livre du peuple (1838)

Ne cache pas tes pleurs, cesse de t'en défendre, c'est de l'humanité la marque la plus tendre.

Voltaire - Alzire, ou Les Américains (1736)

La vie de la femme se passe entre les joujoux et les bijoux, les fleurs et les pleurs.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

La vérité se rencontre dans le vin et les pleurs.

Simone de Beauvoir - La force de l'âge (1960)

Un mot, un geste, un regard, un rien fait couler des torrents de pleurs quand on est affligé.

Charles-Joseph de Ligne - Les lettres, maximes et pensées (1809)

Toujours dans la douleur on verse quelques pleurs, on croit dans l'avenir ne voir que des malheurs.

Jean-François de La Harpe - Mélanie, ou les vœux forcés, I, 1 (1770)

Qui n'a pas souffert les pleurs ne peut qu'ignorer du rire la valeur.

Romain Guilleaumes - Faim de vie (2008)

Les pleurs des vieillards sont aussi terribles que ceux des enfants sont naturels.

Honoré de Balzac - Ursule Mirouët (1842)

Les pleurs sont le don de celui qui trompe.

Alphonse de Châteaubriant - L'itinéraire vers la lumière divine (1955)

Si les pleurs remédiaient à nos peines, il faudrait acheter les larmes au poids de l'or.

Ménandre - Les maximes et pensées morales - IVe s. av. J.-C.

Qu'il est cruel de n'avoir sur la terre pas une main pour essuyer ses pleurs !

Charles-Albert Demoustier - Les lettres à Émilie (1786-1798)

Les pleurs de l'infortuné sont une source dont le cours ne s'arrête que par épuisement.

Réflexion populaire - Les Échos de la pensée, 42 (1855)

Les pleurs ne sont pas toujours des preuves d'innocence.

Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée - L'école des mères (1744)

Les pleurs sont des vagues sans écume qui ne font que troubler la vue.

Serge Gainsbourg - La partie perdue (1983)

Tel résiste aux meilleures raisons d'une femme qui ne trouve rien à opposer à l'éloquence de ses pleurs.

Cécile Fée - Les maximes et pensées (1832)

À l'heureux, ses souvenirs ; au malheureux, ses pleurs.

Jacques Delille - Les jardins ou l'art d'embellir les paysages (1782)

Pour le rival mort qui nous faisait ombrage, les pleurs ont de la peine à se frayer passage.

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

3 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

La peine de coeur » Pleurer »
Top