Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur aimer.

1 — Notre citation favorite sur aimer :

La citation favorite Aimer, c'est se sentir fort, libre, indépendant, maître de soi-même, et, en pleine possession de son être, se donner soi-même tout entier. Se donner, c'est vouloir faire soi-même le bonheur de l'être aimé, et trouver son propre bonheur dans celui qu'on donne. Mettre l’être aimé en possession du plus grand bien, c'est le rendre lui-même aimant. L'amour a pour effet nécessaire d'inspirer l'amour, d'autant plus que l'amour initiateur est le plus fort et le plus vrai. Pour faire une âme aimante, il faut la faire libre. Une âme qui ne s'appartient point à elle-même ne peut se donner. Se donner librement soi-même, c'est se donner avec un désintéressement absolu ; c'est savoir qu'aimer vaut mieux qu'être aimé ; c'est vouloir aimer toujours davantage ; c'est aspirer à un amour sans bornes ; c'est sentir dans son cœur qu'il existe un amour infini, libre et fort par lui-même, prévenant tous les autres amours de son initiative toute-puissante, principe souverain des cœurs aimants et créateur des âmes libres, disait Charles Lefranc.

2 — Les 162 citations et pensées sur le thème : Aimer.

Je dis souvent « Je t'aime », car les femmes ont très peu de mémoire.

Henri Salvador - La joie de vivre (2011)

Quand on aime un peu tout est raison pour aimer davantage.

Jules Barbey d'Aurevilly - Les fragments sur les femmes (1889)

L'homme n'a pas en lui de quoi aimer trente-six fois. Ou c'est qu'il nomme amour une bien faible flammèche. Quand on a bien aimé, quand on a tout brûlé, il se fait un grand vide, une grande blessure à cicatriser par le temps. Mais qui ne voit que la vie est trop courte pour récidiver ?

Georges Perros - Papiers collés III (1978)

Le cœur a besoin d'aimer ! Heureux celui qui se contente d'une tourterelle !

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Malheureux qui ne savez pas qu'aimer c'est vivre, et qui jouissez d'une vie qui est une mort, vous découvrirez un jour que vos plaisirs sont un pur néant, qu'en vain vous les multipliez, tout le bien que peut produire l'existence charnelle est égal à zéro, et qu'un zéro multiplié par cent, multiplié par mille, reste toujours égal à n'importe quel autre zéro !

Victor Cherbuliez - Jacquine Vanesse (1898)

Qui donc faut-il aimer ? À qui croire ? De qui n'attendre aucune trahison ? Qui mesure obséquieusement toutes les choses et toutes les paroles de ce monde sur notre mètre ? Qui ne répand point de calomnies contre nous ? Qui se préoccupe constamment de nos intérêts ? Pour qui nos défauts ne sont-ils pas désagréables ? Qui ne nous ennuie jamais ? Sans chercher un vain idéal, sans perdre votre peine à cette recherche, aimez-vous vous-même, cher lecteur !

Alexandre Pouchkine - Eugène Onéguine (1821-1831)

Quand je n'aime plus du tout, je n'aime bientôt plus rien. D'un grain noir dans mon ciel je tire involontairement une tempête ; d'un atome de fiel j'empoisonne toute ma vie intérieure ; d'une semence invisible je fais germer toute une moisson de plantes vénéneuses.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 8 juillet 1853.

Il y a deux façons de ne pas aimer l'art : ne pas l'aimer et l'aimer de façon rationnelle.

Oscar Wilde - Les aphorismes et pensées (1854-1900)

Le plus grand bonheur d’une femme n'est pas d'être aimée, mais d'aimer, car elle a plus besoin d'aimer que d'être aimée. Aussi le plus grand malheur de la malhonnête femme n'est pas de ne pouvoir plus être aimée, mais de ne pouvoir plus aimer. Elle passe sa vie à chercher un homme qu'elle aime, et quand elle est bien convaincue de sa chute et de son malheur, elle aime un chien ou un oiseau.

Alexandre Weill - Si j'avais une fille à marier (1860)

Dis-moi ce que tu aimes et comment tu l'aimes, et je te dirai ce que tu vois dans le monde.

Victor Cherbuliez - L'art et la nature (1892)

Aimez : l'amour vous met au cœur un peu de joie ; aimez, l'amour allège : aimez, car le bonheur est pétri dans l'amour comme un lys dans la neige !

Rémy de Gourmont - Les lettres intimes à l'Amazone (1926)

On sait comment on aime, on ne sait jamais comment on est aimé.

Rémy de Gourmont - Les lettres intimes à l'Amazone (1926)

On sait qu'on aime ; mais on ignore pourquoi l'on aime, quand on a commencé d'aimer, et combien, et comment. Le simple bon sens vous conseille donc de ne compter, contre un pareil sentiment si indéfinissable, si instinctif, si ténébreux, que sur cette idée, que tout finit.

Paul Bourget - La physiologie de l'amour moderne (1889)

Aimons les autres, pour eux, non pour nous. Ainsi nous n'aurons point de déceptions.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

J'aime mieux rien que tout ce qui n'est pas ce que j'aime.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Aimez-vous, aimez-vous, vous qui le pouvez, vous de qui il dépend d'avoir la vie belle et bonne, de marcher à deux d'un pas tranquille et sûr. Aimez-vous, ce sera bien. meilleur que de chercher d'autres bonheurs. Ce sera bien plus sûr que de troubler le vôtre par de vaines dissensions.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Aimer, même sans retour, est moins triste que de ne pas aimer.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Être aimé est une joie exquise, mais un peu personnelle. Aimer en est une plus pure et tellement faite de dévouement qu'elle est presque céleste.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Pensons plutôt à aimer qu'à être aimé ; en faisant l'un nous obtiendrons l'autre.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

On peut estimer quelqu'un sans l'aimer. On ne peut pas l'aimer sans l’estimer.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Il n'y a rien qui nous transforme autant que l'amour. Quand on aime, la vie est si belle.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Comment avons-nous tant de peine à nous aimer les uns les autres, et nous supportons-nous si mal, tandis que Dieu nous aime et nous supporte tant ?

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Il faut aimer les gens comme ils sont et non comme on voudrait qu'ils fussent ; telle est la vraie charité, et j'ai de fameux progrès à faire dans cette voie-là.

Jean Dutourd - Les œuvres romanesques (1979)

On aime ses amis pour eux ou pour soi : dans le premier cas on les aime mieux, dans le second on les aime plus.

Diane de Beausacq - Les pensées et maximes de la vie (1883)

On croit avoir tout fait pour l'être préféré quand on l'aime comme on voudrait être aimé de lui. Il se trouverait plus heureux, si on l'aimait comme il veut être aimé.

Diane de Beausacq - Les pensées et maximes de la vie (1883)

On aime ceux qui nous plaisent jusqu'à ce que nous ayons découvert les raisons de ne plus les aimer.

Diane de Beausacq - Les pensées et maximes de la vie (1883)

Dans la première jeunesse, on aime une femme parce qu'elle est une femme, ce n'est que plus tard qu'on aime une femme parce qu'elle est elle.

Alphonse Karr - En fumant (1861)

Aimer, c'est être embêtant, tatillon, exigeant, c'est vouloir qu'on soit mieux qu'on n'est, c'est empoisonner l'existence de l'être qu'on aime.

Jean Dutourd - Les pensées et réflexions (1990)

Aimer par le cœur, c'est avoir d'avance tout pardonné à ce qu'on aime.

Paul Bourget - La physiologie de l'amour moderne (1889)

Quand on aime, les yeux sont sujets au papillotage.

Sylvain Maréchal - Le dictionnaire d'amour (1788)

Quand on aime, on se sent moins d'esprit ; quand on est aimé, on en a davantage.

Diane de Beausacq - Les pensées et maximes de la vie (1883)

Pour que les femmes vous aiment, il faut qu'elles sentent qu'on est tout à elles, qu'on n'a pas, à côté, une passion avec laquelle on risque de les oublier pendant une semaine, un mois ou un an.

Jean Dutourd - Les œuvres romanesques (1979)

Je remercie ceux que j'ai admirés dans ma vie ; je bénis moins ceux que j'ai aimés.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

N'est-il pas pénible de se dire qu'aimer ce n'est pas toujours respecter ?

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Aimer, ce n'est pas toujours absoudre l'être aimé, c'est regretter de ne pouvoir toujours le faire.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

J'irai bâiller à Londres, souper à Madrid, rire à Paris, discuter à Munich, dépenser à Pétersbourg, pleurer à Rome, oublier à Venise, aimer partout où je trouverai un cœur à aimer.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Aimer c'est aimer ce qui est simple, et donc mystérieux. Ce qui est compliqué n'est jamais mystérieux.

Christian Bobin - La part manquante (1989)

Décrypter une femme, c'est déjà l'aimer.

Alexandre Jardin - Double-Cœur (2018)

Aimer doit être l'occasion d'oser être qui l'on est, sans négociation ni demi-choix.

Alexandre Jardin - Double-Cœur (2018)

Aimer, se faire aimer, voilà le but qu'il ne faudrait jamais oublier.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 10 août 1849.

Aimer, ce n'est pas aimer dans l'espoir de quelque chose, c'est aimer ici et maintenant, quel que soit l'avenir. Aimer, c'est toujours aimer au présent.

Marie de Solemne - Aimer désespérément (2006)

T'aimer, c'est te porter en moi à chaque instant, nourrir un feu qui me réchauffe.

Paule Salomon - La brûlante lumière de l'amour (2007)

On aime sans motif, et on désaime sans cause.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 18 novembre 1869.

Un cœur aimant aime toujours, même s'il ne se sent pas aimer.

Vladimir Jankélévitch - Le traité des vertus (1968-1972)

L'amour est involontaire, nous ne sommes pas libres d'aimer qui nous aime.

Léon Blum - Les pensées et réflexions (1950)

Laissez-moi t'aimer. Quelques jours, quelques années.

Simone de Beauvoir - Tous les hommes sont mortels (1946)

Comme tu m'aimerais si tu m'aimais comme je t'aime.

Paul Léautaud - Les aphorismes (1872-1956)

Ne pas être jaloux, c'est ne pas aimer vraiment.

Paul Léautaud - Le journal littéraire (1968)

Aimer est plus qu'être aimé.

Henri de Régnier - L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)

Après le malheur de n'être pas aimé, je n'en connais pas de plus grand que d'aimer.

Henri de Régnier - L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)

Est-on vraiment obligé d'aimer ceux qu'on admire ?

Grégoire Lacroix - Les euphorismes de Grégoire (2006)

Ne pas aimer, ce n'est pas vivre ; n'aimer que modérément, c'est languir plutôt que vivre.

François de Salignac de La Mothe-Fénelon - Les réflexions et pensées (1720)

Aimer, c'est être doublement, car c'est comprendre et rendre. Ainsi deux êtres qui s'aiment en valent trois ; et c'est peut-être pourquoi ils deviennent trois. La génération est ainsi le symbole visible de ce miracle de l'amour, qui fait que 1 + 1 = 3.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 16 avril 1869.

Qui m'aime me prend comme je suis, et qui ne m'aime pas, qu'il aille voir ailleurs si j'y suis.

Maxalexis - La vie est une science (2007)

Les différentes manières d'aimer sont les joyaux de la nature et de sa splendeur. Considère toutes les formes d'amour comme les couleurs d'un même arc-en-ciel.

Citation amérindienne - La sagesse amérindienne (1837)

Ne plus aimer, c'est ne pas aimer en sachant pourquoi.

Diane de Beausacq - Les pensées et maximes de la vie (1883)

Il n'y a que les femmes qui sachent aimer, les hommes n'y entendent rien.

Denis Diderot - Jacques le fataliste et son maître (1765-1784)

L'amour est la véritable communauté. — Aimer, c'est s'enrichir.

Charles Dollfus - Le calvaire (1855)

La punition de ceux qui ont trop aimé les femmes, c'est de les aimer toujours.

Alphonse Karr - Sur la plage (1862)

Aimer exige que l'on soit libre : il ne peut y avoir d'amour, là où il n'y a pas de liberté, et la liberté ne nous est donnée que pour cela : aimer !

Abbé Pierre - La voix des hommes sans voix (1990)

Être aimé et aimer, vivre pleinement cette vie cœur contre cœur, la vie se passe ainsi à espérer.

Stanislas Leszczynski - Les maximes et pensées inédites (1766)

L'être aimé croit m'enivrer de son amour, c'est mon amour pour lui qui seul m'enivre.

Eugène Marbeau - Les remarques et pensées (1901)

L'amour doit éclairer nos jours à leur déclin, comme il enflammait notre aurore : Si vous n'aimâtes jamais, aimez, aimez demain ; Si vous avez aimé, demain aimez encore.

Louis-Philippe de Ségur - L'amour (1816)

Aimer, penser, créer, vaincre, grandir, épanouir son être, dilater son âme, dépenser noblement sa vie, mettre à profit ses jours, laisser de soi un souvenir chéri, respecté ou béni, se poser dans une œuvre (un livre et un fils) qui témoigne qu'on a passé sur la terre, qu'on a eu son heure, qu'on a payé son tribut à Dieu, et obéi à la grande loi universelle, voilà ce qui me paraît enviable et beau !

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 22 février 1861.

Quand on n'aime plus trop, on n'aime plus assez.

François Ponsard - Horace et Lydie (1850)

Quel spectacle plus ravissant que celui de se voir aimé ! Tous les objets qui s'offrent sont agréables ; tous les mouvements qui s'élèvent dans le cœur sont des plaisirs. Voulez-vous les goûter ces plaisirs si vrais, si touchants, si dignes d'une belle âme ? Vivez pour les autres : vivez surtout pour placer le mérite, pour protéger l'innocence, pour secourir l'homme qui souffre. Faites couler la joie dans des cœurs flétris par l'adversité. Entrez chez des misérables, comme une divinité tutélaire qui préserve de la mort. Etudiez toutes les occasions d'épargner du mal aux autres, ou de leur procurer du bien. Répandez des grâces à propos, sans en être sollicité ; épargnez une pudeur timide, qui les achète toujours trop cher dès qu'on l'oblige à les demander. Vous goûterez une satisfaction plus flatteuse, plus douce, que celui-là même qui aura senti les effets de votre humanité.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Les hommes se prennent par les bienfaits, qui gagnent les ennemis, et attachent les amis. C'est surtout à l'égard de ceux-ci qu'on doit être bienfaisant. Aimer quelqu'un, c'est lui vouloir du bien : un amour stérile n'est pas un véritable amour.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Qui ne sait pas trembler ne sait pas aimer.

Anne Barratin - Les pensées in Œuvres posthumes (1920)

On n'est jamais l'égal de ceux qu'on aime.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Dire qu'il y a des crétins qui pensent qu'on est sur la terre pour autre chose que pour aimer !

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Il y a, dans toutes les femmes comme dans toutes les fleurs, quelque chose de la femme et de la fleur qu'on aime.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Nous aimons toujours pour un motif quelconque, mais nous détestons sans savoir pourquoi.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Dans le bruit des pas de l'être aimé, il y a de son âme, il y a de sa voix.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Pour compromettre une femme, il ne suffit pas de l'aimer, il faut lui plaire.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Quand on ne sait pas craindre on ne sait pas aimer.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Il ne faut qu'un moment pour s'aimer à la folie. D'un coup d'œil on aperçoit dans sa maîtresse tout ce qu'elle vaut, et l'amour extrême suit toujours une aussi profonde connaissance : en un mot, c'est la sottise des amants qui cause la lenteur de l'amour.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Aimer est peu de chose si l'amour n'est que persécutant.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 1er juin 1878.

Si l'on aimait assez ceux qu'on aime, on les empêcherait de mourir.

Albert Camus - Les carnets III (1951 / 1959)

Qui n'a jamais été sur le point de tout sacrifier à son amour n'a jamais aimé.

Cécile Fée - Les maximes et pensées (1832)

Il est facile d'être aimé ; il est difficile d'aimer.

Jean Dutourd - L'école des jocrisses (1970)

Ah ! pourrions-nous vivre sans aimer ? Non ! l'amour est la plus sublime affection de l'âme. L'amour augmente nos plaisirs par une participation mutuelle ; l'amour diminue nos peines en les divisant.

Mirabeau - Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)

Il faut aimer beaucoup pour croire que l'on n'aime pas assez.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

On ne sait jamais comment on a commencé à aimer, mais on sait bientôt pourquoi l'on aime, et si on ne le sait, on ne tarde guère à ne plus aimer.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

Certes, le mot je t'aime reste un souvenir délicieux, mais je vous aime tient une tout autre place dans l'histoire de nos émotions.

Louis Joseph Mabire - Le dictionnaire de maximes (1830)

Aimer ses semblables, c'est l'unique recette contre le vide, l'inquiétude et l'ennui, c'est l'antidote des passions dévorantes.

Mirabeau - Les pensées et maximes (1749-1791)

Si tu veux être aimé longtemps, obéis et commande ; oblige et désoblige ; console et désole tour à tour.

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

Aimer c'est pardonner, c'est secourir, c'est se donner ; le signe de l'amour, c'est le sacrifice.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 16 décembre 1849.

L'amour veut sa récompense, c'est d'être plus aimé.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 10 avril 1869.

Dès que l'on sait pourquoi on aime, on est bien proche de n'aimer plus.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Celui qui meurt sans avoir aimé meurt sans avoir vécu.

Cécile Fée - Les maximes et pensées (1832)
Les citations aimer (2) »

3 — Quelques poèmes et sonnets sur aimer :

3.1 — S'aimer à la folie, s'aimer passionnément.
3.2 — C'est si peu dire que je t'aime.
3.3 — Bien plus que moi-même, je t'aime, je t'aime.
3.4 — Aimer, c'est rêver et souffrir.

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations l'amour pour toujours » Je t'aime » Amoureux » Amants » S'aimer » Chérir » Adorer »
Top