Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations célèbres d'Alexandre Dumas.

1 — Notre citation favorite d'Alexandre Dumas :

Photo de Alexandre Dumas Cette douleur des âmes fortes, qui ne se répand pas au dehors et qui s'alimente de son silence, est la plus dangereuse et la plus terrible ; au lieu de filtrer goutte à goutte par la voie des larmes, elle s'amasse dans les profondeurs de la poitrine, et ce n'est que lorsque la poitrine se brise que l'on voit les ravages qu'elle a produits. (Les aventures de John Davys publiées en 1840.)
Thèmes en rapport : #douleur #fortes #âmes #silence #larmes #brise

2 — Les pensées et citations célèbres d'Alexandre Dumas :

Les médecins habiles et amoureux de la science guérissent pour guérir.

Alexandre Dumas - Le docteur mystérieux (1872)

La France, c'est la nation élue par le Seigneur puisqu'il a mis en elle le plus noble des sentiments que puisse contenir le cœur de l'homme, l'amour de la liberté.

Alexandre Dumas - Le docteur mystérieux (1872)

Il n'y a d'amitié qu'entre égaux.

Alexandre Dumas - Kean (1836)

La maman crie d'abord... puis elle pleure, puis elle sanglote... puis elle pardonne.

Alexandre Dumas - Louise Bernard (1843)

L'espoir a cela de commun avec l'opium, que lorsqu'on se réveille on n'est que plus abattu et plus triste.

Alexandre Dumas - Fernande (1844)

Si inexpérimenté que soit le narrateur, il y a toujours une éloquence puissante dans le récit des grandes choses, fait par celui qui les a vues.

Alexandre Dumas - Les aventures de John Davys (1840)

Cette douleur des âmes fortes, qui ne se répand pas au dehors et qui s'alimente de son silence, est la plus dangereuse et la plus terrible ; au lieu de filtrer goutte à goutte par la voie des larmes, elle s'amasse dans les profondeurs de la poitrine, et ce n'est que lorsque la poitrine se brise que l'on voit les ravages qu'elle a produits.

Alexandre Dumas - Les aventures de John Davys (1840)

Dans le sein du présent puisons notre avenir.

Alexandre Dumas - Les pensées diverses (1870)

L'amour est la plus égoïste de toutes les passions.

Alexandre Dumas - Les trois mousquetaires (1844)

Oh ! oui, je t'aime, ange adoré, je t'aime avec désir, avec passion, avec frénésie. Je t'aime, et sentir ton cœur battre contre le mien, vois-tu, c'est le ciel... ou bien c'est l'enfer !

Alexandre Dumas - Les deux Diane (1846)

Quand la reconnaissance se fait, les confidences s'ensuivent.

Alexandre Dumas - La comtesse de Charny (1853)

Une bonne œuvre en rachète deux mauvaises.

Alexandre Dumas - Mademoiselle de Belle-Isle, II, 2 (1837)

Une bonne action trouve toujours sa récompense.

Alexandre Dumas - Mademoiselle de Belle-Isle, I, 5 (1837)

Ce qui rend malheureux en amour, c'est moins de ne pas être aimé quand on aime, que d'être encore aimé quand on n'aime plus.

Alexandre Dumas - Mademoiselle de Belle-Isle, I, 1 (1837)

Le souvenir de celui qui passe est d'autant plus durable qu'il a été plus mystérieux.

Alexandre Dumas - Le comte Hermann, II, 1 (1849)

Il n'y a pas de gens qu'on oublie plus vite que ceux que l'on connaît trop.

Alexandre Dumas - Le comte Hermann, II, 1 (1849)

Il n'y a pas d'homme qui devienne plus indifférent que celui que l'on rencontre tous les jours.

Alexandre Dumas - Le comte Hermann, II, 1 (1849)

Je viens du passé, je me nomme l'Espérance, je vais vers l'avenir.

Alexandre Dumas - Le comte Hermann, II, 1 (1849)

L'amour brise les grilles et se rit des verrous.

Alexandre Dumas - Le chevalier de Maison-Rouge (1846)

Une réputation sans tache commande la confiance et le respect.

Alexandre Dumas - Kean (1836)

Plus lâche qu'un homme qui refuse de se battre... c'est un homme qui s'attaque à une femme.

Alexandre Dumas - Kean (1836)

Toute vengeance est permise du moment où elle atteint le coupable.

Alexandre Dumas - Kean (1836)

Il n'y a pas de mal tant qu'on ne dit que du bien de soi.

Alexandre Dumas - Kean (1836)

L'amour est une loterie où celui qui gagne, gagne la mort !

Alexandre Dumas - Les trois mousquetaires (1844)

Quand on demande l'hospitalité aux gens, c'est bien le moins qu'on ne parle pas mal d'eux.

Alexandre Dumas - Le bâtard de Mauléon (1846)

C'est bien long pour quiconque se figure qu'on tue un principe comme on tue un homme.

Alexandre Dumas - Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

Dieu a écrit sur les faces de chaque créature son nom et sa qualité.

Alexandre Dumas - Les mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

Toujours la physionomie des hommes révèle à l'œil qui sait y lire leurs vices et leurs vertus.

Alexandre Dumas - Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

La science ordonne l'isolement de l'esprit, et la philosophie celle du corps.

Alexandre Dumas - Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

On est toujours honnête femme, quand on est fidèle à celui que son cœur a choisi.

Alexandre Dumas - Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

Beaucoup naissent avec des instincts mauvais, mais la volonté est là pour les corriger.

Alexandre Dumas - Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

La sainte liberté consiste surtout à respecter le libre arbitre.

Alexandre Dumas - Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

Sans argent aucun régnant ne peut régner, aucun ministre ministrer, aucun guerrier guerroyer, aucun peintre peindre, aucun laboureur labourer, aucun poète chanter. Je me trompe, pardon, c'est justement lors qu'ils n'ont pas d'argent que les poètes chantent : mais pourquoi chantent-ils ? Parce qu'en chantant ils gagnent de l'argent.

Alexandre Dumas - Saphir, pierre précieuse montée (1854)

J'aime avec l'énergie d'un cœur que nulle passion n'a encore fatigué.

Alexandre Dumas - Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

La terre est grande, et il y a place pour tout le monde au soleil.

Alexandre Dumas - Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

Mieux vaut mourir que de se déshonorer.

Alexandre Dumas - Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

Dans le silence, Dieu parle au cœur de l'homme, dans la solitude, l'homme parle au cœur de Dieu.

Alexandre Dumas - Mémoires d'un médecin, Joseph Balsamo (1846)

Un futur, cela doit marcher à la seconde, être réglé comme une montre.

Alexandre Dumas - Les demoiselles de Saint-Cyr (1843)

Ah ! l'amour maternel est une si grande vertu qu'il fait excuser bien des choses !

Alexandre Dumas - Le comte de Monte-Cristo (1846)

Ceux qui n'ont jamais rien désiré ne savent pas ce que c'est que le bonheur de vivre.

Alexandre Dumas - Le comte de Monte-Cristo (1846)

Les mamans, ça pardonne toujours ; c'est venu au monde pour ça.

Alexandre Dumas - Louise Bernard (1843)

L'argent est une boule que Dieu attache au cou des hommes insignifiants, afin qu'ils ne se perdent pas dans la création, ainsi qu'un aubergiste soigneux attache une balle de plomb à une certaine clef... indispensable dans certains cas pour ouvrir... certaines portes. Lesquelles portes resteraient fermées, si l'on n'avait point des clefs spéciales pour les ouvrir.

Alexandre Dumas - Saphir, pierre précieuse montée (1854)

J'ai dans le cœur trois sentiments avec lesquels on ne s'ennuie jamais : De la tristesse, de l'amour et de la reconnaissance.

Alexandre Dumas - Le comte de Monte-Cristo (1846)

Un mari est toujours un homme d'esprit ; il n'a jamais l'idée de se marier.

Alexandre Dumas - Les maximes et pensées.

En amitié fidèle, encore plus qu'en amour, tout ce qu'aima mon cœur, il l'aima plus d'un jour.

Alexandre Dumas - L'Ingénue (1853)

On ne vit pas de ce que l'on mange, mais de ce que l'on digère.

Alexandre Dumas - L'Ingénue (1853)

La vie est un grand chapelet de petites misères que le philosophe égrène en riant.

Alexandre Dumas - Les trois mousquetaires (1844)

Vous qui pleurez un passé plein de charmes, et qui traînez des jours infortunés, vos malheurs se verront terminés, quand à Dieu seul vous offrirez vos larmes.

Alexandre Dumas - Les trois mousquetaires (1844)

Il n'y a pas d'amitié qui tienne à un secret surpris, surtout quand ce secret intéresse l'orgueil.

Alexandre Dumas - Les trois mousquetaires (1844)

L'argent, ce sont des larmes d'or que la destinée, — la destinée est aveugle, — que la destinée pleure sur les misères humaines, en tenant par erreur quelque usurier embrassé par le cou. L'usurier recueille à deux mains ces larmes précieuses et les met dans sa poche.

Alexandre Dumas - Saphir, pierre précieuse montée (1854)

Être sans argent est l'alibi d'un être qui doit témoigner à d'autres qu'il existe véritablement.

Alexandre Dumas - Saphir, pierre précieuse montée (1854)

Il y a des services si grands qu'on ne peut les payer que par l'ingratitude.

Alexandre Dumas - Mes mémoires (1863)

3 — La liste des auteurs célèbres :

Top