Jacques Salomé (2)

Les citations célèbres de Jacques Salomé :

Rien ne nous prépare à l'imprévisible, laissons-le se perdre dans l'impossible.
Jacques Salomé ; Bonjour tendresse (1992)

Agir, c'est faire confiance à l'imprévisible.
Jacques Salomé ; Je m'appelle toi (1990)

Être enceinte, c'est vivre à deux dans un même corps, au même rythme.
Jacques Salomé ; Les mémoires de l'oubli (1999)

Le malheur du bonheur, c'est d'être seul à être heureux, quand on vit à deux.
Jacques Salomé ; Bonjour tendresse (1992)

Une violence relationnelle commence quand je n'accepte pas chez l'autre des sentiments, des désirs et des comportements qui ne ressemblent ou ne correspondent pas aux miens ou à ce que j'attends de lui.
Jacques Salomé ; La vie à chaque instant (2012)

Quand on aime, quelque soit notre âge, c'est toujours la première fois.
Jacques Salomé ; La vie à chaque instant (2012)

Quand l'amour-propre entre en conflit avec l'amour, ce dernier n'est jamais sûr de gagner.
Jacques Salomé ; La vie à chaque instant (2012)

L'amour ne doit pas nous servir d'alibi ni pour souffrir, ni pour faire souffrir l'autre.
Jacques Salomé ; La vie à chaque instant (2012)

L'ennemi de la vérité n'est pas le mensonge, mais le déni entretenu par certaines croyances qui vont s'imposer à nous comme des certitudes.
Jacques Salomé ; La vie à chaque instant (2012)

Sans confiance en nous, sans estime de soi, sans amour pour nous-mêmes, il nous sera difficile d'aimer. Nous risquons alors de rester prisonniers du besoin, jamais comblé, d'être un jour aimés.
Jacques Salomé ; La vie à chaque instant (2012)

L'impossible ne semble pas exister en amour, seul existe des possibles quand nous avons traversé nos peurs et nos résistances, ou renoncer à des projections erronées sur l'autre.
Jacques Salomé ; La vie à chaque instant (2012)

L'Armoure pourrait être l'ensemble des défenses qui nous protègent contre la douleur d'aimer ou d'être aimé !
Jacques Salomé ; La vie à chaque instant (2012)

La quête du bonheur nous laisse au bord de la route, toujours plus insatisfaits, un peu plus amers.
Jacques Salomé ; La ferveur de vivre (2012)

Aimer, au-delà d'un je t'aime, c'est la caresse d'un regard, c'est l'attentivité d'un geste, l'accueil d'un sourire qui me reliera à l'aimé, le plus sûrement, le plus solidement.
Jacques Salomé ; Dis papa, l'amour c'est quoi (2000)

En ne voulant pas lui faire de peine, je lui ai fait beaucoup de mal.
Jacques Salomé ; Si je m'écoutais je m'entendrais (2003)

Le bonheur est une petite lumière qu'il est bon de tenir à l'abri des vents.
Jacques Salomé ; Pourquoi est-il si difficile d'être heureux (2007)

Vivre à deux, c'est accepter de s'amplifier et de se soutenir mutuellement, c'est aussi apprendre à faire cohabiter des aspirations personnelles et des aspirations propres au couple, puis à la famille quand il y a des enfants.
Jacques Salomé ; Dis papa, l'amour c'est quoi (2000)

Quand on est en famille on doit s'entendre, ça ne sert à rien de se disputer, sinon à se rendre malheureux !
Jacques Salomé ; T'es toi quand tu parles (1991)

Être amoureux, c'est être semblable à un feu, on brûle, on danse. On est comme dans une spirale qui nous porte l'un vers l'autre. Celui dont on est amoureux devient notre seul horizon, il est à lui seul tout notre univers.
Jacques Salomé ; Dis papa, l'amour c'est quoi (2000)

La vie est une loterie, on perd, on gagne, on ne sait jamais sur quoi on va tomber.
Jacques Salomé ; Pourquoi est-il si difficile d'être heureux (2007)

On ne peut se dicter d'aimer si on n'aime pas ou de ne plus aimer si on aime.
Jacques Salomé ; Contes d'errance, contes d'espérance (2007)

L'amour c'est que tu sois là renaissante chaque fois plus vivante à ma tendresse renouvelée.
Jacques Salomé ; Pourquoi est-il si difficile d'être heureux (2007)

Le bien-être s'épanouit dans la convivialité, dans la résonance avec le bien-être d'autrui.
Jacques Salomé ; Pourquoi est-il si difficile d'être heureux (2007)

Un des sens de l'amour c'est de trouver la vie bonne, un second est d'apprendre à s'aimer.
Jacques Salomé ; Je m'appelle toi (1990)

Il y a des blessés de guerre, ceux du travail ou de la vie, moi je suis une incurable blessée du cœur.
Jacques Salomé ; Je croyais qu'il suffisait de t'aimer (2003)