Émile de Girardin, né Émile Delamothe (2)

Les meilleures citations de Émile de Girardin :

Enfermer un malfaiteur avec des malfaiteurs plus pervertis que lui, ce n'est pas le punir, c'est encore moins le corriger ; c'est faire descendre dans son cœur le ressentiment, ce n'est pas faire monter la honte à son front !
Émile de Girardin ; Du droit de punir (1871)

Le droit de punir commence par n'être que la satisfaction du besoin de vengeance.
Émile de Girardin ; Du droit de punir (1871)

On n'a le droit, sous aucun prétexte, de tuer, de violer, ni de voler.
Émile de Girardin ; Du droit de punir (1871)

Tuer un homme et lui voler l'argent qu'il possède est un acte criminel puni par la justice. Tuer cinq cent mille hommes et leur voler le sol sur lequel ils étaient nés est un acte glorieux, immortalisé par l'histoire ! A-t-on ouvert le cerveau humain pour vérifier si entre le meurtre et le vol glorifiés et le meurtre et le vol qualifiés il y a une séparation qui empêche la confusion et mette à l'abri de la méprise la logique laissée par l'ignorance à l'état brut et primitif ?
Émile de Girardin ; Du droit de punir (1871)

La vie qu'on ôte à l'assassin ne rend pas la vie à la victime.
Émile de Girardin ; Du droit de punir (1871)

Qui assure ses arrières n'est jamais dépourvu.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

N'avoir pas le courage de son opinion, c'est n'avoir pas d'opinion.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

Laissez passer une injustice, vous êtes sûr qu'elle en engendrera des milliers.
Émile de Girardin ; La liberté dans le mariage par l'égalité (1854)

L'apprenti, la plupart du temps, n'est que le domestique de l'atelier.
Émile de Girardin ; La liberté dans le mariage par l'égalité (1854)

La force n'engendre que la force.
Émile de Girardin ; Paix et liberté (1864)

Ouvriers sans travail ; gouvernement sans idées.
Émile de Girardin ; Pouvoir et impuissance (1865)

La misère méritée est le juste châtiment de la paresse ou de l'ivrognerie.
Émile de Girardin ; Pouvoir et impuissance (1865)

La modestie est l'ombre qui fait valoir la lumière ; c'est la chasteté du mérite.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

L'hypocrisie a des alliés et des cautions que la vertu n'a pas.
Émile de Girardin ; La politique universelle (1852)

La liberté, c'est le mouvement ; l'autorité, c'est l'immobilité.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

La division tue ; l'unité vivifie.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

Mieux vaut être le premier d'une profession modeste que le dernier d'une profession relevée.
Émile de Girardin ; De l'Instruction Publique (1838)

Le bonheur est moins dépendant des circonstances que du caractère.
Émile de Girardin ; Émile (1827)

Aimer la liberté, c'est aimer l'ordre qui en est à la fois la conséquence et la garantie.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

Avec l'autorité, rien de plus difficile que de gouverner ; avec la liberté, rien de plus facile.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

L'art de gouverner, c'est l'art d'accroître le bien-être et la moralité d'un peuple.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

L'art de gouverner, c'est l'art de vaincre les difficultés.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

La prudence est taxée de pusillanimité ; l'audace est taxée de folie.
Émile de Girardin ; La guerre (1859)

Qui dit concurrence dit rivalité.
Émile de Girardin ; Questions de mon temps (1836 à 1846)

Le Français est toujours prompt à se scandaliser de tout succès rapide.
Émile de Girardin ; Questions de mon temps (1836 à 1846)