Émile de Girardin, né Émile Delamothe (2)

Les meilleures citations de Émile de Girardin :

Qui assure ses arrières n'est jamais dépourvu.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

N'avoir pas le courage de son opinion, c'est n'avoir pas d'opinion.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

Laissez passer une injustice, vous êtes sûr qu'elle en engendrera des milliers.
Émile de Girardin ; La liberté dans le mariage par l'égalité (1854)

L'apprenti, la plupart du temps, n'est que le domestique de l'atelier.
Émile de Girardin ; La liberté dans le mariage par l'égalité (1854)

La force n'engendre que la force.
Émile de Girardin ; Paix et liberté (1864)

Ouvriers sans travail ; gouvernement sans idées.
Émile de Girardin ; Pouvoir et impuissance (1865)

La misère méritée est le juste châtiment de la paresse ou de l'ivrognerie.
Émile de Girardin ; Pouvoir et impuissance (1865)

La modestie est l'ombre qui fait valoir la lumière ; c'est la chasteté du mérite.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

L'hypocrisie a des alliés et des cautions que la vertu n'a pas.
Émile de Girardin ; La politique universelle (1852)

La liberté, c'est le mouvement ; l'autorité, c'est l'immobilité.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

La division tue ; l'unité vivifie.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

Mieux vaut être le premier d'une profession modeste que le dernier d'une profession relevée.
Émile de Girardin ; De l'Instruction Publique (1838)

Le bonheur est moins dépendant des circonstances que du caractère.
Émile de Girardin ; Émile (1827)

Aimer la liberté, c'est aimer l'ordre qui en est à la fois la conséquence et la garantie.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

Avec l'autorité, rien de plus difficile que de gouverner ; avec la liberté, rien de plus facile.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

L'art de gouverner, c'est l'art d'accroître le bien-être et la moralité d'un peuple.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

L'art de gouverner, c'est l'art de vaincre les difficultés.
Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

La prudence est taxée de pusillanimité ; l'audace est taxée de folie.
Émile de Girardin ; La guerre (1859)

Qui dit concurrence dit rivalité.
Émile de Girardin ; Questions de mon temps (1836 à 1846)

Le Français est toujours prompt à se scandaliser de tout succès rapide.
Émile de Girardin ; Questions de mon temps (1836 à 1846)

La France est un pays peuplé de petits envieux, ennemis déclarés de toute entreprise hardie.
Émile de Girardin ; Questions de mon temps (1836 à 1846)

L'amour inspire la confiance, l'amour fuit la défiance !
Émile de Girardin ; Questions de mon temps (1836 à 1846)

L'esprit d'exclusion engendre l'esprit d'exclusion.
Émile de Girardin ; L'ornière (1871)

L'esprit de tolérance engendre l'esprit de tolérance.
Émile de Girardin ; L'ornière (1871)

La maternité, ce devrait être la vertu de la femme, son honneur et son bonheur, sa récompense !
Emile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)