Friedrich Nietzsche (3)

Les citations de Friedrich Nietzsche :

L'esprit libre hait toutes les habitudes et les règles, tout le durable et le définitif.
Friedrich Nietzsche ; Humain, trop humain (1878)

Connaître, c'est comprendre toute chose au mieux de nos intérêts.
Friedrich Nietzsche ; La volonté de puissance (1888)

Qui sait commander trouve toujours ceux qui doivent obéir.
Friedrich Nietzsche ; La volonté de puissance (1888)

Qui vit de combattre un ennemi a tout intérêt de le laisser en vie.
Friedrich Nietzsche ; Humain, trop humain (1878)

Que l'homme cache ses mauvaises qualités et ses vices ou qu'il les avoue avec franchise.
Friedrich Nietzsche ; Humain, trop humain (1878)

Vouloir le vrai, c'est s'avouer impuissant à le créer.
Friedrich Nietzsche ; Fragments posthumes (1854-1889)

Chaque mot est un préjugé.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

La boisson et le luxe conviennent aux pauvres de pensée qui veulent avoir des sensations.
Friedrich Nietzsche ; La volonté de puissance (1888)

Les convictions sont plus dangereuses que les mensonges.
Friedrich Nietzsche ; Humain, trop humain (1878)

Il faut avoir l'esprit et la bonne conscience de sa fourberie.
Friedrich Nietzsche ; Aurore (1881)

Le fourbe est un animal inférieur, un dégénéré.
Friedrich Nietzsche ; Crépuscule des idoles (1888)

Voir souffrir un ennemi est la jouissance des jouissances.
Friedrich Nietzsche ; Aurore (1881)

C'est perdre de sa force que compatir.
Friedrich Nietzsche ; L'Antéchrist (1888)

Les pensées sont les ombres de nos sentiments.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Une âme délicate est gênée de savoir qu'on lui doit du remerciement, une âme grossière, de savoir qu'elle en doit.
Friedrich Nietzsche ; Humain, trop humain (1878)

La connaissance tue l'action, pour agir il faut que les yeux se voilent d'un bandeau d'illusion.
Friedrich Nietzsche ; La naissance de la tragédie (1871-1872)

Ce qu'on fait n'est jamais compris mais seulement loué ou blâmé.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

La mère de la débauche n'est pas la joie mais l'absence de joie.
Friedrich Nietzsche ; Humain, trop humain (1878)

Le bonheur, quel qu'il soit, apporte air, lumière et liberté de mouvement.
Friedrich Nietzsche ; Aurore (1881)

Expérimenter, c'est imaginer.
Friedrich Nietzsche ; Aurore (1881)

Nul vainqueur ne croit au hasard.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Le châtiment est fait pour améliorer celui qui châtie.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Le génie réside dans l'instinct.
Friedrich Nietzsche ; La volonté de puissance (1888)

Les convictions sont des prisons.
Friedrich Nietzsche ; L'Antéchrist (1888)

Quand la paix règne, l'homme belliqueux se fait la guerre à lui-même.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

Quelques œuvres de Friedrich Nietzsche :