Les citations mains

Ce dictionnaire contient 78 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot mains. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur mains issus des quatre coins du monde :

Pour le commun des artistes, l'habileté de main domine tout, remplace tout ; c'est le triomphe du métier.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Avoir la main légère, grand talent, lorsqu'il s'agit de toucher à la jeunesse qui n'aime pas à sentir le frein.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Le bras d'honneur et la main baladeuse sont les modernes chansons de gestes.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Main tendue : Si vous n'êtes pas assez social pour faire les deux, graissez la patte quand vous ne serrez pas la main.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
La main calculatrice et la main prodigue servent souvent le même corps.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
Le domestique doit sentir dans son maître une main et un cœur.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
De vieux yeux avides, de vieilles mains cramponnantes, de vieilles soifs haletantes, je ne sache rien de plus odieux.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Sous le lierre que de jolies fleurettes attendent la main qui les découvre !
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Toujours l'épée en main pour défendre ceux qu'on aime, c'est la croisade des gens de cœur.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Ne croyez ceux qui disent : « Fi de l'or ! » que s'ils en ont des piles sous la main.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Vivons les mains ouvertes pour mourir les mains pleines.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Ne sois pas chose, ô femme ! même dans les mains de celui que tu aimes : Sois être.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il est des gens à qui l'on tend la main comme on donne deux sous à un pauvre.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 1er juin 1912.
Délurée : Demoiselle ayant moins la langue dans sa poche que, parfois, sa main dans celle des autres.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
Sans le bras séculier de la justice, les mains seraient encore plus baladeuses.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Ce que fait ta main droite, ta main gauche n'en saura jamais rien.
Victor Cherbuliez ; Les amours fragiles (1880)
Une main de femme, au moment où elle sort de son bain de senteur, conserve je ne sais quelle fraîcheur douillette, une mollesse veloutée dont la chatouilleuse impression va des lèvres à l'âme.
Honoré de Balzac ; La duchesse de Langeais (1834)
L'assistance devient honorable parce que la main que vous serrez serre la vôtre à son tour, parce que cette famille indigente que vous avez aimée vous aimera, et qu'elle se sera plus qu'acquittée quand ce vieillard, cette pieuse mère de famille, ces petits enfants, auront prié pour vous.
Frédéric Ozanam ; L'assistance qui honore (1848)
Mes mains ont du mal à se faire entendre. Elles ont tendance à se faire tirer l'oreille.
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)
Rien ne révèle autant un homme que ses mains et une femme que sa bouche.
Paul Brulat ; Les pensées choisies (1919)
Prenons la main de celui qui chancelle, et Dieu nous soutiendra.
François Pouqueville ; Voyage en Morée, à Constantinople, en Albanie (1805)
Tu la veux, ma main sur ta sale gueule, dis, tu la veux ?
Fréderic Dard ; Du plomb dans les tripes (1953)
Rien au monde, même la femme, n'est mieux fait pour épouser voluptueusement la forme de notre main.
Maurice Chapelan ; Main courante (1957)
En France, c'est interdit de parler la bouche pleine. En Italie, c'est interdit de parler les mains pleines.
Coluche ; L'almanach (2015)
Le bourgeois salira ses mains plutôt que ses gants : le gentilhomme sacrifiera ses gants et préservera ses mains. L'éducation a habitué l'un à payer de sa personne pour conquérir l'argent, l'autre à se servir de l'argent pour épargner sa personne.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Ceux qui ont les mains froides et le cœur chaud n'ont qu'à se les mettre sur ce cœur pour les réchauffer.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Celui qui dit « Aux innocents les mains pleines » se garde bien de dire au juste de quoi sont pleines les mains des innocents.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Le sage ne remet jamais à deux mains ce qu'il peut faire avec une seule.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Mieux vaut vivre du travail de ses mains que de voler.
Nicolas Machiavel ; L'entremetteuse maladroite (1513)
La main d'une femme est trop faible pour tenir le sceptre et régir les états.
Sénèque ; Hippolyte - env. 60 ap. J.-C.
La perdrix que l'on a dans les mains vaut mieux que le paon qui court dans la forêt.
Bhavabhuti ; L'histoire de Rama - VIIIe s.
Suis-je donc entouré que de manchots ? Tout le monde s'intéresse à moi, mais personne ne me tend la main ?
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Celui qui n'a jamais rencontré dans sa vie une main amie est tellement surpris de se voir l'objet d'une prévenance délicate qu'il n'y croit pas, et paraît ingrat.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
La popularité s'exerce comme la mendicité, en tendant la main.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Si les femmes savaient combien la douceur est une arme puissante en leurs mains, elles n'en emploieraient jamais d'autre.
Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)
Certains se disent unis comme les doigts, mais pas de la même main.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Les femmes qui ont de jolies mains passent leur vie à se déganter. Les plus résolues mettent bravement leurs gants en lambeaux en entrant dans un salon. Leurs gants sont toujours détestables. Elles jouent alors tout à leur aise de leurs dix doigts, comme des branches d'un éventail. Ces mains, chargées de bagues qu'il faut montrer, sont toujours en lumière et miroitent à l'œil comme les baguettes d'un jongleur indien. On ne peut se reposer de les voir qu'en fermant les yeux.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
La parole touche beaucoup lorsqu'on est prêt à en venir aux mains, et on se prête volontiers à un arrangement qui dispense de s'égorger.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Les mains ont été données au paresseux pour rester dans ses poches.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Donner au malin son petit doigt, c'est abandonner sa main.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 avril 1854.