Paul Valéry (3)

Les citations célèbres de Paul Valéry :

La vanité, ennemie de l'égoïsme, peut engendrer tous les effets de l'amour du prochain.
Paul Valéry ; Tel quel (1929)

Le naturel est ennuyeux.
Paul Valéry ; Mauvaises pensées et autres (1942)

Les bons souvenirs sont des bijoux perdus.
Paul Valéry ; Mauvaises pensées et autres (1942)

Les sots croient que plaisanter c'est ne pas être sérieux.
Paul Valéry ; Tel quel (1929)

Toute morale prophétise.
Paul Valéry ; Tel quel (1929)

Rien de plus humain que le divin.
Paul Valéry ; Cahier B (1910)

L'action est une brève folie.
Paul Valéry ; Tel quel (1929)

L'homme a inventé le pouvoir des choses absentes.
Paul Valéry ; Tel quel (1929)

La politesse, c'est l'indifférence organisée.
Paul Valéry ; Tel quel (1929)

Le pouvoir sans abus perd le charme.
Paul Valéry ; Cahier B (1910)

La vie est la conservation du possible.
Paul Valéry ; Mélange (1934)

Le poème, cette hésitation prolongée entre le son et le sens.
Paul Valéry ; Tel quel (1929)

Entre deux mots, il faut choisir le moindre.
Paul Valéry ; Tel quel (1929)

Les uns sont assez bêtes pour s'aimer ; les autres pour se haïr : Deux manières de se tromper.
Paul Valéry ; Mélange (1934)

La faiblesse de la force est de ne croire qu'à la force.
Paul Valéry ; Mauvaises pensées et autres (1942)

Rien de plus dangereux que l'homme qui agit bien et pense mal.
Paul Valéry ; Mélange (1934)

Un homme digne refuse ce qu'on lui refuse, plus que ne le lui refusent ceux qui le lui refusent.
Paul Valéry ; Mélange (1934)

L'amour consiste à pouvoir être bêtes ensemble.
Paul Valéry ; Monsieur Teste (1926)

Souffrir, c'est donner à quelque chose une attention suprême.
Paul Valéry ; Monsieur Teste (1926)

Quelle injure qu'un compliment ! on ose me louer ! ne suis-je pas au delà de toute qualification ?
Paul Valéry ; Monsieur Teste (1926)

L'homme ne valait pas la peine de déranger un Dieu pour le créer.
Paul Valéry ; Mélange (1934)

Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien.
Paul Valéry ; Mélange (1934)

Le diplôme est l'ennemi mortel de la culture.
Paul Valéry ; Variété, le Bilan de l'intelligence (1930)

Le Temps scintille et le Songe est savoir.
Paul Valéry ; Cimetière marin (1920)

En toute chose inutile, il faut être divin, ou ne point s'en mêler.
Paul Valéry ; Choses tues (1943)