Les proverbes communs du XIIIe au XVIIe siècle

Notre proverbe favori :

Le proverbe commun français préféré

Ami de chacun, ami d'aucun.
Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Les 73 proverbes communs de la France :

Qui prête à son ami perd au double.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIVe siècle.

À force de le charger, l'âne s'affaisse.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIVe siècle.

Qui bien commence, bien avance.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

A bon droit il est puni qui à son maître désobéit.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Qui ne se lasse pas, finit par lasser l'adversité.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Qui peut il veut, qui veut il peut.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Qui n'a conscience n'a honte ni science.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Qui merci crie aura pardon.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Qui fait la faute en subit la peine.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Qui boit et mange sobrement vivra longtemps.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Le paresseux est toujours pauvre.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Le pain coupé n'a point de maître.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Le petit dîner longuement attendu, n'est pas donné mais chèrement vendu.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Le pain défendu réveille l'appétit.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Pour gagner un homme, sachez ce qu'il aime.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Qui veut manger doit sans paresse travailler.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Il n'y a que la première bouteille qui est chère.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Il n'y a pas de fumée sans feu.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Qui médit auprès de toi médira de toi.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIe siècle.

Qui sait le plus doute le plus.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIIe siècle.

Il faut attendre la mort pour bien juger la vie.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIIe siècle.

Veille toujours au grain, sans attendre demain.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIIe siècle.

Nul n'est plus ennuyeux que l'ennuyé.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Les excuses de fripon ne méritent aucun pardon.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

L'ignorance de la loi n'excuse personne.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIe siècle.

Homme sans affaires, homme sans soucis.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

À l'ouvrier le travail, au maître le souci.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Le médecin jure quand la maladie le brave.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Le médecin est le ménestrier du corps et de l'âme.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

À qui veut faire, Dieu donne santé de fer.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

À qui veut, ne doit être paresseux.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Qui tard se lève, tôt se couche.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Qui ne veut travailler ne doit demander à manger.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIIe siècle.

Absent n'est point sans coulpe, ni présent sans excuse.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Mieux vaut terre gâtée que terre perdue.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Tant vaut l'homme, tant vaut sa terre.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

On ne peut faire d'une fille deux gendres.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIVe siècle.

Vieille pel (peau) ne peut tenir couture.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Heureux aux jeux, malheureux en amour.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIIe siècle.

Quand la maladie n'est pas connue, il n'y a pas de remède.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIIe siècle.

Pour qui cache sa maladie, il n'y a pas de médicament.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIIe siècle.

Quand l'avocat prête, il achète.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Il faut acheter au son du canon et vendre au son du violon.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

On vendrait le diable s'il était cuit.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Les meilleurs partent toujours les premiers.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIe siècle.

Ami de chacun, ami d'aucun.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

L'ami de tout le monde n'est l'ami de personne.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

On trouve remède à tout, hormis à la mort.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Tel a tout vu, qui ne dit rien.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Un bonheur ne vient jamais seul.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVIIIe siècle.

Les mauvaises mœurs engendrent les bonnes lois.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Les lois sont les esclaves de la coutume.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Tel te paraît sincère qui est faux.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Conseil sans remède, c'est un corps sans âme.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Qui ne doute de rien ne se doute de rien.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Il y a loin du vouloir au faire.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Savoir vivre et bien vivre sont deux.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Qui d'amour se prend, de rage se quitte.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIIIe siècle.

Rien ne ressemble tant à un honnête homme qu'un fripon.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XIVe siècle.

Beau service fait amis ; vrai dire ennemis.
Proverbe français ; Les proverbes communs du XVe siècle.

Les proverbes français classés par siècles :

Les rubriques sur la France :

Consultez ce dictionnaire des meilleurs proverbes publié en 1864.