Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations célèbres d'Alexander Pope.

1 — Notre citation favorite d'Alexander Pope :

Photo de Alexander Pope C'est une vérité certaine qu'on n'est jamais plus tranquille ni moins trompé qu'en vivant avec des gens d'un bon esprit. Il en coûte beaucoup plus de peine pour être admis et pour se conserver dans une mauvaise compagnie que dans une bonne. Comme la mauvaise a plus de vanité que d'esprit et de raison, il faut bien des soins pour lui plaire, et ce n'est pas une petite affaire que d'entretenir un sot en bonne humeur avec lui-même et avec les autres. (Les maximes et réflexions morales publiées en 1739.)

2 — Les pensées et citations célèbres d'Alexander Pope :

La modestie est la plus belle parure du corps et de l'esprit.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Il y a des folies sérieuses et concertées avec un certain air de sagesse qui sont mille fois plus impertinentes que ce qu'on nomme véritables folies.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Tout est incertain dans la vie ; il n'y a de certain que la mort.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Une femme galante traite les hommes comme un habile joueur d'échecs en use avec ses pions. Elle ne s'attache pas assez à un seul, pour n'avoir pas l'œil sur un autre qui pourrait lui procurer de plus grands avantages.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Le doute est le fils de la sagesse.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Ceux qui sont continuellement occupés à observer les actions des autres ressemblent à ceux qui sont toujours hors de leur maison, et qui vont dans celles d'autrui où ils arrangent tout, tandis que la leur tombe en ruine.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Un petit présent gagne un ami ; un grand bienfait souvent nous le fait perdre.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Comme la pierre, que la boule rencontre dans son chemin, procure quelquefois au joueur le gain de la partie, de même ce qui paraît être un obstacle à nos desseins en avance quelquefois le succès.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

La vaine gloire pour un bienfait que nous avons rendu est injurieuse à notre ami.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Les gens qui méritent le moins qu'on leur rende service sont ceux qui en demandent le plus.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

II est offensant pour un homme d'esprit de parler avec des sots.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Le demi savoir est à fuir.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Un général prudent ne doit pas toujours placer son armée sur des lignes égales.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Un homme qui se mêle toujours des affaires des autres ressemble à celui qui observe trop curieusement le travail des abeilles : il en est souvent piqué pour sa curiosité.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Qui nous a fait une offense ne saurait jamais devenir notre ami.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Les défauts naturels ne deviennent jamais honteux que lorsqu'avec trop d'art on s'efforce de les cacher ou de les faire passer pour des perfections. Nous avons pitié d'un boiteux parce qu'il ne dépend pas de lui de marcher droit ; mais nous nous en moquons quand, forcé de boiter tout bas, il se pique de savoir danser.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

L'amour est le désir le plus pressant du cœur humain.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Qui fait violence par nécessité a lui-même éprouvé auparavant la violence de la nécessité.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Le plaisir dont on est sûr de se repentir ne peut jamais être parfait.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

La voix du peuple est à notre réputation ce que le vent est à la flamme.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Toute la sagesse de notre vie consiste à bien penser et à acquérir des connaissances.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Le bon conseil est la pilule de l'esprit.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

On donne souvent le nom d'injustice à la force employée pour l'exécution d'une loi légitime.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

L'homme n'aime point à obéir quelque juste que soit la violence.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

La probité n'est pas toujours à l'épreuve de la tentation.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Les fous se précipitent où les anges craignent de poser les pieds.

Alexander Pope - Essais sur la critique (1711)

Ceux qui méritent le plus d'être loués supportent le mieux d'être critiqués.

Alexander Pope - Essais sur la critique (1711)

Une grande réputation est semblable à une grande dépense ; il est difficile de les soutenir l'une et l'autre.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Une plaisanterie usée est semblable à un habit qu'un autre a déjà porté.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

La véritable éloquence est comme le soleil qui répand un jour fidèle.

Alexander Pope - Essais sur l'homme (1734)

L'expression est l'habillement de la pensée, qui n'est décent qu'autant qu'il est bien assorti.

Alexander Pope - Essais sur l'homme (1734)

La vengeance ne procède jamais que de la faiblesse d'une âme qui n'a pas la force de supporter une injure.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Les femmes sont presque toujours les dupes de l'encens que les hommes leur prodiguent.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

L'âme inquiète et bornée à elle-même, se promène dans les idées d'une vie à venir.

Alexander Pope - Essais sur l'homme (1734)

Si un fat paraît avoir de l'esprit, ce n'est jamais qu'à ceux qui n'en ont point.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

L'esprit sans jugement est un vaisseau sans lest qui est sans cesse en danger.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Un homme qui flotte dans les principes s'expose également à l'attaque des deux partis auxquels il balance de s'attacher. Il ressemble à la chauve-souris qui tenant de deux natures réunies est mordue par les rats, et becquetée par les oiseaux.

Alexander Pope - Essais sur la critique (1711)

La meilleure recette pour vivre longtemps est de ne point accorder une confiance aveugle aux prétendus médecins du corps et de l'âme. Ceux-là, en voulant régler nos constitutions par de trop fréquents remèdes, altèrent notre tempérament ; et les autres, par trop de raisonnements et de subtilités sur la loi, la dérangent si fort qu'il ne nous en reste presque aucune.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Tous les sots ont la démangeaison de railler, et ils voudraient bien être du coté des rieurs.

Alexander Pope - Essais sur la critique (1711)

Un vrai génie est rare parmi les poètes, un goût sûr ne l'est pas moins parmi les critiques.

Alexander Pope - Essais sur la critique (1711)

Pour justifier nos actions, nous alléguons moins les règles du vrai que l'usage du temps et la coutume établie. C'est ainsi que les vieillards, qui ont survécu à leur bon sens, n'appuient leurs décisions que sur l'autorité de leurs années.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Il en est de nos jugements comme nos montres ; nul ne s'accorde, chacun en croit la sienne.

Alexander Pope - Essais sur la critique (1711)

La société fait naître l'amitié ; l'amitié produit la familiarité.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

L'affectation de la sincérité est une fraude plus criminelle que la tromperie ouverte.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

La pauvreté n'a rien de plus dur en soi que de rendre l'homme ridicule.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Le mérite n'a de véritable approbateur que le succès.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Être trop mécontent de soi-même, c'est une faiblesse ; en être trop satisfait, c'est une témérité.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

La religion sans mœurs fait un hypocrite ; les mœurs sans religion font le philosophe.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

L'hypocrite est plus coupable devant Dieu que l'athée.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Les occasions ne manquent point aux hommes, mais les hommes manquent les occasions.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Les associés deviennent souvent plus ennemis qu'amis.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Se venger est plus la perte de l'honneur que la réparation puisqu'il n'y a rien dans la nature et dans la religion de si honorable et de si grand que de savoir pardonner.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Il en est des petites âmes comme des petites bouteilles qui ont le goulot étroit ; moins elles renferment de liqueur, plus elles font de bruit en la répandant.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Les liaisons des hommes ne durent pas plus que les occasions qui les ont rendu nécessaires.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Le menteur connu pour menteur n'en impose plus qu'à lui seul.

Alexander Pope - Les maximes et réflexions morales (1739)

Le charme frappe la vue, le mérite conquiert l'âme.

Alexander Pope - The rape of the lock, V, 34 (1712)

Constant en la seule inconstance.

Alexander Pope - Essais moraux, 43 (1711)

L'erreur est humaine, le pardon divin.

Alexander Pope - Essays on criticism, 325 (1711)

Chaque sexe éprouve les mêmes désirs, se recherche et s'unir.

Alexander Pope - Essais sur l'homme (1734)

3 — La liste des auteurs célèbres :

Top