Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Francis Bacon (2)

Les citations célèbres de Francis Bacon :

Les objets de nos amours, semblables en cela aux oiseaux sauvages, n'ont point de propriétaires, et à cet égard la simple possession transfère le droit.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Il faut être de bien mauvaise humeur pour regarder les plaisirs de l'amour comme une affaire sérieuse.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Si la chasteté est devenue une vertu, c'est à la jalousie qu'on en a l'obligation.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Le crime de l'ingratitude n'est au fond qu'une certaine pénétration qui fait découvrir le vrai motif du bienfait.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Les honneurs ne donnent guère de pouvoir que par rapport aux choses que le plus grand bonheur possible est de ne pas vouloir, et le plus grand, après celui-là, est de ne pas pouvoir.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Les honneurs mettent en vue les vertus et les vices, et c'est ainsi qu'ils aiguillonnent les premières et répriment les derniers.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Les personnes laides se vengent ordinairement sur les autres du tort que leur a fait la nature.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
La noblesse est un laurier dont le temps couronne les hommes.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
La justice ne peut extirper tous les vices, mais du moins elle empêche qu'ils ne nuisent.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Les louanges sont les rayons réfléchis de la vertu.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'amitié est le plus doux assaisonnement de tous les biens.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'excessive confiance en soi-même est la reine des sots et le jouet des sages.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'effronterie n'est bonne que pour soutenir une imposture.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'audace est l'appariteur de la folie.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Il est des hommes qui gagnent à être trompés.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Tout homme qui se tait se défie ou des autres ou de lui-même.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Tout état de surveillance est un état malheureux, mais la pire garde c'est celle du silence.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Les pensées qui coulent de source sont les plus saines.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Le silence est une espèce de sommeil qui nourrit la prudence.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
De toutes les bassesses, la plus honteuse, c'est l'adulation.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'espérance est une espèce de joie qui, semblable à l'or en feuilles, se développe et s'étend sur tous les moments de la vie.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
La politesse est le vêtement de l'esprit, elle doit servir comme les habits de tous les jours.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Les armes et les guerres sont deux pestes qui moissonnent la jeunesse des états.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Le plus grand défaut des hommes, c'est la démangeaison de jouir.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Il y a des esprits si amoureux de l'indépendance que le moindre fil est un triple airain à leurs yeux.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'homme pédant veut toujours être applaudi, par les autres ou par lui-même.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Le mensonge est comme l'alliage qui rend l'or plus maniable en lui ôtant de son prix.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Heureux celui qui prend un genre de vie conforme au caractère de son esprit !
Francis Bacon ; Les essais (1625)
On peut déguiser son naturel, le vaincre quelquefois, mais jamais on ne l'étouffe.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
La reconnaissance du moindre bienfait prouve qu'on préfère les sentiments aux richesses.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'hospitalité est la vertu d'une belle âme qui tient à tout l'univers par les liens de l'humanité.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
La politique enseigne à juger des devoirs par l'intérêt, et du mérite par les succès.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
La pire solitude, c'est celle d'un homme qui n'a point d'amis.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
La médisance est le mauvais assaisonnement d'un bon repas.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Qui sait ce qu'on doit taire vaut bien celui qui sait tout dire.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Un grand parleur fatigue, un homme taciturne ennuie.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Les hommes sincères et désintéressés sont extrêmement rares.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'indiscrétion sonne la trompette pour défier l'ennemi.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
La discrétion est à l'âme ce que la pudeur est au corps.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'avis d'un ami sincère est plus efficace que tous les avis des hommes les plus éclairés.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Qui ne craint pas pour sa vie ne ménage pas celle des autres.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Soyez juste envers vous-même sans être injuste envers les autres.
Francis Bacon ; Essais de morale et de politique (1597)
Le temps est le plus grand des innovateurs.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'égoïste est un rat qui ne manque pas d'abandonner une maison quand elle est près de s'écrouler.
Francis Bacon ; Essais de morale et de politique (1597)
Ne vous contentez pas de suivre les meilleurs exemples, tâchez d'en donner d'aussi bons à imiter.
Francis Bacon ; Les essais (1597)
Choisir son temps, c'est l'épargner.
Francis Bacon ; Essais, XXV (1597)
La fin du discours importe plus que le commencement.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Attendons un peu pour finir plus vite.
Francis Bacon ; Essais, XXV (1597)
L'argent est pareil au fumier qui ne sert à rien s'il n'est répandu.
Francis Bacon ; Les essais (1597)
Si certains gens méprisent les richesses, c'est qu'ils désespèrent de s'enrichir.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
L'occasion présente d'abord l'anse du vase, puis la panse.
Francis Bacon ; Dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Le seul conseiller qui plaise, c'est le temps.
Francis Bacon ; Essais, XXIV (1597)

La liste des auteurs populaires :