Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Marie-Geneviève-Charlotte Thiroux d'Arconville (2)

Les citations célèbres de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus :

On ment bien plus par ses actions que par ses paroles.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

À mesure qu'on avance en âge, on s'aime davantage, et on aime moins les autres.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Il est bien difficile de parler quelque temps de son prochain, sans finir par en dire du mal.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Les hommes admirent la vertu, mais c'est la coquetterie qui les subjugue.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Une femme croit souvent regretter son amant, tandis qu'elle ne regrette que l'amour.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Il est bon qu'une femme soit en familiarité avec quelques autres femmes, mais il vaut mieux qu'elle ne soit en confiance avec aucune.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Les jolies femmes veulent être cajolées ; les laides veulent être considérées ; les vieilles veulent être respectées ; leur bel esprit veut être célébré et admiré ; mais toutes veulent être flattées.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

La plupart des femmes n'apprennent que pour qu'on dise qu'elles savent, et se soucient fort peu de savoir en effet.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Les femmes ne jouent presque jamais de rôle dans le monde par elles-mêmes, que par l'indécence, l'intrigue ou le ridicule.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

On n'est heureux qu'autant qu'on est passif, on n'a de plaisir qu'autant qu'on est actif.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Quand on apprécie le plaisir, avec certains hommes on en goûte bien peu.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Il n'y a rien de plus dangereux pour une femme honnête qu'un amant sage et respectueux, parce que sa conduite écarte tout soupçon de danger, et le rend, par ce moyen, presque inévitable.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Il en est des passions vives comme des maladies chroniques, elles sont susceptibles de palliatifs, mais presque jamais de remèdes.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

L'amour veut toujours acquérir, l'amitié ne veut que conserver.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

On ne séduit guère que ceux qui sont déjà séduits.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

L'habitude d'aimer est très facile à prendre, et très difficile à perdre.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

L'habitude d'être vaincu énerve le courage, et empêche de vaincre.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

En amour, il ne suffit pas qu'on soit content de nous, il faut encore que nous rendions content de lui l'être aimé à qui nous voulons plaire.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Quand l'émotion amoureuse augmente, tous les sens s'allument, et l'incendie devient général.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Le traité des passions (1764)

On n'a pas de meilleurs amis que ses parents.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - De l'amitié (1764)

Le respect est un hommage qu'on rend sans peine à la vertu.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - De l'amitié (1764)

Il n'est excusable qu'à l'amour d'aimer ce qu'il n'estime pas.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - De l'amitié (1764)

Si le sage seul est digne d'aimer, seul il mérite qu'on l'aime.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - De l'amitié (1764)

L'amitié, c'est un feu doux et toujours égal.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - De l'amitié (1764)

Dire qu'on aime, c'est faire l'éloge de son cœur.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - De l'amitié (1764)

Celui qui croit aimer de différentes manières n'aime que lui sous divers aspects.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - De l'amitié (1764)

S'il y a différents degrés dans l'amitié, il n'y en a qu'un seul genre.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - De l'amitié (1764)

L'amitié qui naît de l'amour vaut encore mieux que l'amour même.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - De l'amitié (1764)

Un des plus grands maux sans doute est d'avoir à regretter un bien qui existe encore, mais qui n'existe plus pour nous. C'est pour cette raison, sans doute, qu'on se console plus aisément de la mort de sa maîtresse que de son infidélité.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

En fait de passions, on n'est point aimé parce qu'on aime, mais parce qu'on plaît.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Les passions sont, sans contredit, la source de presque tous les plaisirs, mais elles n'ont jamais fait d'heureux.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

On jouit bien davantage, et d'une façon bien plus agréable, du sentiment dont on est affecté que de celui qu'on inspire.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

L'amitié qui n'exige rien et qui ne se plaint jamais est presque toujours faible.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

La reconnaissance ajoute sans doute au sentiment, mais il est rare qu'elle le fasse naître.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

L'amitié est le commerce des âmes, celles qui y mettent le plus sont celles qui y goûtent le plus de plaisir.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Il est rare qu'on écrive pour instruire les autres des connaissances qu'on a acquises, mais pour leur apprendre qu'on est instruit.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

On ne demande guère d'avis que pour faire approuver le sien.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Si nous n'avions point de prétentions, celles des autres ne nous choqueraient pas tant.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Il n'y a que ceux qui n'ont aucune bonne qualité pour balancer leurs défauts qui n'ont pas la force de les avouer.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Ceux qu'on n'admire jamais admirent rarement les autres.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Il y a certaines gens auxquels il est arrivé de sacrifier leur réputation pour sauver un ridicule.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

La crainte de paraître ignorant est le plus grand obstacle pour cesser de l'être.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

On rougit plus souvent par amour-propre que par modestie.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Il y a des gens qui se croient dévots parce que la crainte d'être damnés les empêche quelquefois de faire le mal.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Si les hommes étaient réellement convaincus de leur prétendue croyance, hors les fous, ils seraient tous des saints.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Les pensées et réflexions morales (1760)

Il n'est rien de plus difficile à supporter que de désirer ce que l'on ne peut obtenir.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - La vie du cardinal d'Ossat (1771)

La mort n'est rien, nous ne naissons que pour nous y soumettre.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Le traité des passions (1764)

La jalousie, c'est le plus grand tourment de l'amour, non pas de l'amour physique, mais de l'amour morale.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Le traité des passions (1764)

L'estime ainsi que l'amitié ne s'acquièrent qu'avec le temps.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Le traité des passions (1764)

L'expérience est à l'âme ce que l'habitude est au corps.

Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Le traité des passions (1764)

« Les citations précédentes

La liste des auteurs populaires :

Le dictionnaire des meilleurs auteurs français et étrangers »
Top