Victor Cherbuliez (2)

Les citations célèbres de Victor Cherbuliez :

Un paresseux qui a beaucoup d'amour-propre en devient encore plus paresseux.
Victor Cherbuliez ; Une gageure (1890)

Les petites folies multipliées sauvent des grandes folies.
Victor Cherbuliez ; Les amours fragiles (1880)

Quand on a tâté de la mort, on s'aperçoit que vivre est une fatigue.
Victor Cherbuliez ; Miss Rovel (1875)

Les maris oisifs font le malheur de leur femme et de leurs enfants.
Victor Cherbuliez ; Le fiancé de Mademoiselle Saint-Maur (1876)

Les solitaires manquent de souplesse, c'est une qualité ou un défaut qu'ils n'ont pas eu l'occasion d'acquérir.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Il y a des gens à qui la science vient en boulevardant.
Victor Cherbuliez ; Le fiancé de Mademoiselle Saint-Maur (1876)

Un ajournement équivaut presque toujours à une renonciation.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Les femmes les plus compatissantes ont leur férocité.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)

Les philosophes enjoués sont une espèce rare.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Quand il y a de l'à-peu-près, il n'y a plus de certitude.
Victor Cherbuliez ; La bête (1887)

Ayant commencé par railler les autres, on finit par se railler soi-même.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Il existe une bonhomie fourrée de malice qui ne prend le change sur rien.
Victor Cherbuliez ; Paule Méré (1864)

Les grandes douleurs sont les serres chaudes de l'âme.
Victor Cherbuliez ; Noirs et rouges (1881)

Il en est qui parlent de Dieu en hommes d'affaires, et des affaires avec une sorte de religieuse onction.
Victor Cherbuliez ; Paule Méré (1864)

Les faiseurs de phrases sont souvent des faiseurs d'affaires.
Victor Cherbuliez ; Paule Méré (1864)

On tient parfois davantage à ses intérêts qu'à ses colères.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Quand ils s'y mettent, les écus font des petits.
Victor Cherbuliez ; La bête (1887)

Si les millions donnent quelquefois le spleen à ceux qui les ont, ils procurent des griseries d'imagination à ceux qui ne les ont pas.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

L'espérance doit savoir patienter.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Le secret de l'art d'écrire est de ne pas tout dire.
Victor Cherbuliez ; Les hommes et les choses du temps présent (1883)

Une seule chose est bien à nous dans ce monde, c'est notre passé.
Victor Cherbuliez ; Paule Méré (1864)

On veut toujours du bien à ce qu'on comprend bien.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Quoi qu'en dise l'arithmétique, des riens additionnés finissent quelquefois par être quelque chose.
Victor Cherbuliez ; Meta Holdenis (1873)

La soumission volontaire est peut-être la vraie liberté.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)

Il faut en prendre son parti : il y a des reines qui ressemblent à des bourgeoises, et des bourgeoises qui ressemblent à des reines, moins la couronne et le roi.
Victor Cherbuliez ; Les amours fragiles (1880)