Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur changer

Ce dictionnaire contient 123 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le verbe changer. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur changer issus des quatre coins du monde :

Changer, c'est oser se mettre au monde chaque jour.
Jacques Salomé ; La ferveur de vivre (2012)
Il ne faut pas confondre changer et donner le change.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il y a des gens que je ne reconnais plus tellement j'ai changé.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
On réforme les actes, mais on ne change le caractère.
Adolphe de Chesnel ; La sagesse populaire (1856)
Si vous trouvez les étés moins chauds, les hivers plus froids, l'homme plus laid, les femmes moins aimables, ne le dites pas : on croirait que c'est vous qui changez.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Pour la plupart des hommes, se corriger consiste à changer de défaut.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Telle vie triste hier se trouve transformée aujourd'hui par une espérance inattendue qui vient traverser le cœur. Un sentiment suffit à changer la face de toute chose.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Nos visages, nos caractères, nos goûts changent. Nos affections restent seules les mêmes.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Crois-moi, mon ange, jamais le cœur ne change. L'amour d'un jour ce n'est pas de l'amour.
Jacques Prévert ; Choses et autres (1972)
Un homme incapable de se régler lui-même ne fait que changer de passions.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 12 novembre 1868.
Nous ne devons pas nous plaindre de l'inconstance, car nos opinions, nos sentiments, nos vœux, notre caractère changent plus vite que les saisons.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
La prise de conscience n'est pas suffisante pour changer, il faut quelque chose de plus : s'en donner les moyens !
Jacques Salomé ; Pourquoi est-il si difficile d'être heureux ? (2007)
L'âge nous change plus que la réflexion.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Pour beaucoup de gens, voyager, c'est changer sa valise de place, colporter ailleurs son ennui.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
L'adjectif change le substantif, comme l'habit change son homme.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Les femmes qui courent le monde sont comme les torrents qui changent souvent de lit et que les hasards grossissent dans leur cours.
Ninon de Lenclos ; Les pensées et maximes (1706)
Changer, c'est se tendre vers un but opposé à celui qu'on poursuivait.
Frédéric Dard ; Saint-Gengoul (1945)
On conduit la nature, on ne la change pas.
Voltaire ; Stances (1775)
Certaines personnes pensent qu'en changeant de place, ils changeront de fortune ; ils feraient mieux de changer de caractère, mais c'est plus difficile.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
On ne change pas les gens d'un certain âge, on les tolère.
Raymond Brucker ; Maria de Valréas (1841)
À moins de changer les Français, il n'y a rien à changer en France.
Anatole France ; Le mannequin d'osier (1897)
Le seul moyen de changer sa vie, ce n'est pas d'appeler l'événement extraordinaire qui modifierait l'existence, c'est que notre existence ordinaire par la conscience intériorisée, cesse d'être vécue ordinairement.
Louis Pauwels ; Les dernières chaînes (1997)
Notre façon d'être, c'est de changer, d'imiter.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Pourquoi faire part de nos opinions ? Demain nous en aurons changé.
Paul Léautaud ; Le journal littéraire (1968)
Il y a des gens fidèles dans leur infidélité, fidèles à eux-mêmes, à leur égoïsme. Ils changent de femme, mais ne changent pas d'amour.
Henri de Régnier ; L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)
Il est curieux de voir les hommes se buter à une chose qu'ils abandonnent bientôt avec mépris pour courir après quelque autre, et changer encore.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le cœur d'une femme est une partie des cieux, comme le firmament, il change nuit et jour.
George Gordon Byron ; Don Juan (1819-1824)
Le monde change ; il tourne très vite, et les mots amour, honneur, ne signifient plus rien du tout.
Gabriel Marcel ; L'heure théâtrale (1959)
Il a tellement changé qu'il a eu du mal à me reconnaître.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Toujours vouloir tout changer, c'est un besoin insatiable, un plaisir infâme, et cela mène aux plus pénibles déchirements.
Thomas Bernhard ; Perturbation (1967)
Quand un monsieur vous dit qu'il a changé de voiture, si vous cherchez bien, vous constaterez qu'il aurait préféré changer de femme mais que, devant les difficultés, il a opté pour la solution la plus simple.
Francis Blanche ; Les pensées, répliques et anecdotes (1972)
Ce qui est arrêté par le destin, nul n'a le pouvoir de le changer.
Euripide ; Hercule furieux - Ve s. av. J.-C.
Pour rester calme et sympathique, il faut s'en remettre à Dieu de tout ce qu'on ne peut changer.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 27 avril 1865.
Le bonheur, c'est précisément de n'avoir aucun désir de changer ceux que l'on aime.
André Maurois ; Les lettres à l'inconnue (1956)
Si nous ne pouvons changer le monde, changeons du moins notre propre vie et vivons-là librement.
Milan Kundera ; La vie est ailleurs (1973)
Quand tout a changé autour d'un homme, c'est lui que le monde accuse d'avoir changé.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Tout change sans cesse, les choses ne se fixent que dans le souvenir, et la mémoire elle-même est fugitive.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Qui a changé ? Celui qui a cessé d'aimer, ou celui qui a cessé de plaire ?
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
L'âme change comme le corps ; les idées et les goûts se transforment comme les traits du visage. Après de longues années d'affection, que reste-t-il à notre ami des grâces qui nous avaient attaché à lui ?
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Je ne change pas, je suis immuable comme une botte... vernie, s'entend ! Je peux bien m'user, mais je ne dévernis pas.
Gustave Flaubert ; Lettre à Ernest Chevalier, le 15 juin 1845.