Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur vivre, c'est quoi ?

Ce dictionnaire contient 36 pensées et citations : Vivre, c'est...

Vivre, c'est stimuler sans cesse son potentiel vital.
Raoul Vaneigem ; Pour l'abolition de la société marchande (2002)
Vivre, c'est croire et espérer, mentir et se mentir.
Emil Michel Cioran ; Le précis de décomposition (1949)
Vivre, c'est faire usage de nos organes, de nos sens, de nos facultés, de toutes les parties de nous-même qui nous donnent le sentiment de l'existence, et dans les moments critiques, nos facultés, nos organes, nos sens, exaltés au plus haut degré, sont concentrés sur un seul point.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)
Vivre, c'est rayonner, que ce mot te décide ; bouder, c'est s'anéantir.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 août 1872.
Vivre, c'est savoir, c'est espérer, c'est aimer, c'est admirer.
Ernest Renan ; L'avenir de la science (1848)
Vivre, c'est d'être à tout instant opprimé par mille obstacles absurdes.
Romain Rolland ; Le choix de lettres à Sofia Bertolini Guerrieri-Gonzaga (1960)
Vivre, c'est se guérir et se renouveler tous les jours, c'est se retrouver et se reconquérir.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 janvier 1872.
Vivre, c'est être libre, et pouvoir à loisir abandonner son âme à l'attrait du plaisir.
Félix Arvers ; La vie, Mes heures perdues (1833)
Vivre c'est avoir sans cesse besoin de comprendre et d'être compris. Nous avons dans toutes nos rencontres et nos relations besoin de comprendre autrui et d'être compris par autrui.
Edgar Morin ; Enseigner à vivre (2014)
Vivre c'est affronter sans cesse l'incertitude y compris dans la seule certitude qui est notre mort mais dont nous ne connaissons pas la date. Nous ne savons pas où et quand nous serons heureux ou malheureux, nous ne savons pas quelles maladies nous subirons, nous ne connaissons pas à l'avance nos fortunes et infortunes. Nous sommes de plus entrés dans une grande époque d'incertitudes sur nos avenirs, celui de nos familles, celui de notre société, celui de l'humanité mondialisée.
Edgar Morin ; Enseigner à vivre (2014)
Vivre c'est penser, dépenser et se dépenser.
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
Vivre, c'est reconnaître sa place, se fixer un but, travailler à une tâche.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 mai 1872.
Vivre c'est se dépouiller, c'est flotter vers le gouffre et l'isolement.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 mai 1877.
Vivre, c'est s'associer à la plénitude de sentiments, d'efforts, d'espérances, de tout ce qui vous environne.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 mai 1872.
Vivre, c'est naître lentement : Il serait un peu trop aisé d'emprunter des âmes toutes faites !
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)
Vivre, c'est faire du bien, vivre c'est aimer et vouloir.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 mai 1872.
Vivre, c'est découvrir par soi-même le vrai en toute liberté.
Jiddu Krishnamurti ; Le sens du bonheur (2006)
Vivre, c'est agir ; agir, c'est produire ; produire, c'est tirer de soi quelque chose d'égal à soi.
Henri Lacordaire ; Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848)
Vivre, c'est ne pas se résigner.
Albert Camus ; Noces (1939)
Vivre, c'est recommencer ce qui sans finir finit.
Georges Bataille ; Le mort (1967)
Vivre, c'est se battre avec son doute.
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
Vivre, c'est faire ce qu'il faut faire, et non le concevoir ; vivre c'est réaliser, et non entrevoir.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 mai 1872.
Vivre, c'est désirer encore.
Anna de Noailles ; Le poème de l'amour (1924)
Vivre, c'est vivre pleinement dans l'instant présent, c'est faire face à ce qui est, à la réalité.
Jiddu Krishnamurti ; Face à soi-même (2011)
Vivre, c'est s'obstiner à achever un souvenir.
René Char ; La parole en archipel (1962)
Vivre, c'est apprendre et apprendre c'est souffrir : pour oublier, il n'y a que mourir.
Romain Guilleaumes ; Les solitudes (2004)
Vivre, c'est bien plus difficile que le sanscrit, la chimie ou l'économie politique.
Aldous Huxley ; Contrepoint (1926)
Vivre, c'est perdre du terrain.
Emil Michel Cioran ; De l'inconvénient d'être né (1973)
Vivre, c'est est une maladie dont le sommeil nous soulage ; c'est un palliatif : la mort est le remède.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Vivre, c'est avoir foi : Est vivant celui qui pratique l'absence totale de doute.
Alphonse de Châteaubriant ; La réponse du Seigneur (1933)
Vivre, c'est se sentir devenir intégralement ce qu'on pourrait devenir de mieux.
Paul Géraldy ; L'amour (1929)
Vivre, c'est changer ; le changement est l'âme des choses.
Gustave Le Bon ; Les incertitudes de l'heure présente (1924)
Vivre, c'est ne pas vivre dans les demi-teintes, il faut le plein soleil ou la tempête.
Claude Aveline ; Les amours et les haines (1952)
Vivre, c'est avoir un homme qui t'aime et que tu aimes, une jolie robe pour lui plaire, une paire de chaussures à talons très hauts, de quoi se payer aussi un peu de bon temps.
Alice Parizeau ; Mais comment tuer le dogme (1989)
Vivre, c'est être toujours rayonnant, lumineux, expressif, c'est faire jaillir de soi la vie.
Omraam Mikhaël Aïvanhov ; Vie et travail à l'école divine, II (1980)
Vivre, c'est espérer et attendre.
Étienne Pivert de Senancour ; Libres méditations d'un solitaire (1819)

Thèmes de rubriques en rapport :