Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur vie.

1 — Notre citation favorite sur la vie :

La citation favorite La vie n'est pas complexe, c'est nous qui sommes compliqués, disait Oscar Wilde. Une écrivaine et mémorialiste américaine, Mary Alsop King Waddington, a écrit : Plus on voit la vie de haut, mieux on comprend sa valeur, mieux on se réjouit de sa beauté. S'il faut peu de chose aux âmes frivoles, ou plutôt, si elles se persuadent que peu leur suffit, il n'en est pas de même de ceux qui prennent la vie au sérieux. Il faut beaucoup à ceux-ci ; il leur faut tout, tout le bien et tout le bonheur, toute la vérité et toute la perfection, tout l'amour et toute l'unité, c'est-à-dire Dieu, et en Dieu les créatures. Est-ce trop demander ? Est-ce un tort, est-ce un malheur de nourrir en soi de telles aspirations ? Je ne le pense pas. Il sied bien à l'âme d'être ambitieuse ; c'est sa gloire de n'être point satisfaite. Je ne connais rien qui dégrade davantage qu'une idée mesquine de la félicité.
Thèmes en rapport : #vie #compliqués #valeur #amour #bonheur #perfection #sérieux #félicité

2 — Les 130 citations et pensées sur le thème : Vie.

Quelle est votre conclusion de la vie ? — Tout est selon.

Diane de Beausacq - Le livre d'or de la comtesse Diane (1886)

La vie champêtre, c'est toi qui me rends à moi-même ; tu calmes mon cœur agité ; et de ma seule oisiveté tu me fais un bonheur extrême. Parmi tous ces bois et ces hameaux c'est là que je commence à revivre, et j'empêcherai de m'y suivre le souvenir de tous mes maux.

Abbé de Chaulieu - La vie champêtre (1707)

Si on dépouillait de tout ce qu'ils ont d'artificiel les fervents de la vie mondaine, on ne trouverait que des squelettes.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Pour cheminer en équilibre sur la corde raide de la vie, une bonne conscience est le meilleur balancier.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Premier acte : une idylle ; deuxième acte : une ode ; troisième acte : une élégie ; quatrième acte : une satire ; cinquième acte : une tragédie. Ainsi se joue la vie !

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Un vaudeville pour le riche, une comédie pour le sage, un drame pour le pauvre, voilà la vie !

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Chacun de nous, dans sa vie, a son sillon à creuser. Ce sillon peut n'être pas profond, mais il faut qu'il soit droit.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

La vie se boit comme le vin, et comme le vin aussi, elle grise les uns et réconforte les autres.

Alexis de Tocqueville - Les pensées, maximes et préceptes (1866)

La vie est un rondeau, mon cher, elle se répète sans arrêt, elle rabâche, elle radote, la vie vous raconte mille fois la même chose.

Jean Dutourd - Leporello, Ed. Plon (2007)

La vie n'a sa plénitude que lorsque tous les sentiments et toutes les forces ont trouvé leur aliment et leur emploi.

Mary Alsop King Waddington - Jeanne de Vaudreuil (1850)

La vie est un art dans lequel on reste trop souvent dilettante. Pour passer maître, il faut verser le sang de son cœur.

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

La vie est généralement mal faite, elle aboutit à ce qu'on voie beaucoup les gens qu'on aime peu et peu les gens qu'on aime beaucoup.

Philippe Bouvard - Mille et une pensées (2005)

Au déclin de la vie on aime à vieillir les autres, c'est un moyen de se rajeunir.

Benoît Champy - Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

La vie est une énigme dont la mort donne le mot, mais ce mot-là, nul ne le connaît ici-bas.

Lazare Wogue - La vérité israélite (1862)

La vie n'est pas complexe. C'est nous qui sommes compliqués.

Oscar Wilde - Les aphorismes et pensées (1854-1900)

La vie n'est pas un roman ; on a des souvenirs romanesques, des désirs romanesques, et c'est tout.

Oscar Wilde - Les aphorismes et pensées (1854-1900)

La vie n'est gouvernée ni par la volonté ni par l'intention. La vie est une affaire de nerfs, de fibres et de cellules lentement amassées, c'est là que se cache la pensée, là que la passion vit ses rêves.

Oscar Wilde - Les aphorismes et pensées (1854-1900)

Le suicide le plus doux et le plus sûr à la fois, c'est la vie.

Alexandre Weill - Les glanes d'esprit (1874)

La jeunesse, c'est la rose du printemps de la vie des femmes et des hommes.

Axel Oxenstiern - Les réflexions et pensées (1645)

La vie humaine, semblable à un chemin dont l'issue est un précipice affreux.

Julien Green - Le journal intégral (1919-1940)

La vie est moins romantique que le romantisme, et les choses s'arrangent mieux dans nos désirs que dans la réalité. La vie nous prend dans tant de filets !

Rémy de Gourmont - Les lettres intimes à l'Amazone (1926)

La vie nous éloigne parfois un instant que pour nous rapprocher davantage.

Rémy de Gourmont - Les lettres intimes à l'Amazone (1926)

La vie est un fleuve dont le cours entier ne dépend guère du filet d'eau qu'on appelle sa source : elle a aussi ses affluents.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La vie et l'histoire sont le même livre, imprimés en plus ou moins gros caractères.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La vie est pour plusieurs un roman sans le savoir, pour d'autres une comédie sans le vouloir, pour tous un drame par le dénouement.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La vie ne nous est pas si méchante : la vie ne nous enlève nos illusions que lorsque nous ne sommes plus capables d'en jouir.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La vie est un grand compte de Doit et Avoir, crédité par l'imagination et débité par la réalité.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Si la vie publique a ses « libertés nécessaires », la vie privée a ses inévitables servitudes.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La vie se passe... à passer.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La vie est pour celui qui y tient trop, comme un de ces objets précieux dont on ne se sert pas, de peur de les user.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

Comme le jour, la vie a ses ombres du matin et du soir, les unes diminuant, les autres grandissant d'heure en heure.

Gustave Vapereau - L'homme et la vie (1896)

La vie ressemble à un livre qu'on écrit. Jusqu'à la moitié environ, on porte le livre ; puis c'est lui qui vous porte. Dans un livre réussi, la seconde partie est beaucoup plus facile à écrire que la première.

Jean Dutourd - Les pensées et réflexions (1990)

La vie est si dure à certains de ses martyrs qu'on est tenté de se demander si ceux qui la leur ont donnée ne devraient pas être punis comme ceux qui la leur ôteraient.

Diane de Beausacq - Les maximes de la vie (1883)

Ma vie est la plus unie du monde, et rien n'en vient couper la monotonie. Aujourd'hui amène demain comme hier avait amené aujourd'hui ; et, sans avoir la fatuité d'être prophète, je puis prédire hardiment le matin ce qui m'arrivera le soir.

Théophile Gautier - Mademoiselle de Maupin (1835)

Ce que la vie veut de toi, elle saura te le dire, et de manière à ce que tu comprennes.

Anne Barratin - De vous à moi (1892)

La vie d'un homme n'est qu'une longue suite de prélèvements : amniotique, d'ADN, sanguin et peut-être un jour à la source.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

La vie n'est jamais belle, il n'y a que les tableaux de la vie qui soient beaux, lorsque le miroir de la poésie les éclaire et les réfléchit, surtout dans la jeunesse quand nous ne savons pas encore ce que c'est que de vivre.

Arthur Schopenhauer - Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

La vie est une mer pleine d'écueils et de tourbillons que l'homme n'évite qu'à force de prudence.

Arthur Schopenhauer - Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

La vie est une bête sauvage, une panthère. Si vous voulez l'apprivoiser, il ne faut pas qu'elle croie qu'on puisse vous mordre, sinon elle vous mordra.

Jean Dutourd - Les mémoires de Mary Watson (1980)

La vie est un bienfait dont le meilleur bienfait est la mort : ne plus craindre pour ceux qu'on aime !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Il n'est pas long le catéchisme de la vie : supporte !

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Je me réjouis devant un épi bien plein, comme je me réjouis devant une jeune vie pleine de sève.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La vie nous oblige bien inutilement à penser à nous : personne, je crois, ne l'eût oublié.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La vie nous demande toujours, et quand nous ne lui donnons pas, elle prend.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Mets le ciel dans ta vie pour retrouver ta vie dans le ciel.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

La vie est un instant et passe comme un songe, mais cet instant si court le malheur l'allonge !

Publilius Syrus - Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

La chose la plus essentielle, c'est la vie ! Huit jours de vie valent mieux que huit siècles de gloire après la mort.

Ninon de Lenclos - Les confessions (1700)

La vie est un lit de roses, un lieu de délices, une superbe invention.

Victor Cherbuliez - Olivier Maugant (1885)

Dans une vie trop routinière, on finit par s'endormir.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Nous avons souvent pensé qu'il n'y a de beau dans la vie que ce qui n'y est pas ; c'est-à-dire que la vie nue, dépouillée des riches couleurs que lui prête le prisme de l'imagination, ne vaut guère la peine qu'on la vive, et ressemble à un papillon dont les ailes, froissées par une main maladroite, ont perdu leur brillante poussière écailleuse.

Alphonse Karr - L'esprit d'Alphonse Karr (1888)

La vie, soit elle nous caresse, soit elle nous égratigne ou elle nous étrangle.

Victor Cherbuliez - Olivier Maugant (1885)

La vie humaine est une suite vertigineuse de faux-pas et de reprises, d'illusions et de désenchantements, d'obstinations et de brusques réveils.

Robert Mauzi - L'idée de bonheur dans la littérature française (1960)

La vie, c'est le passé, le présent et l'avenir. Je connais un homme qui est toujours amoureux de trois femmes : celle qu'il a quittée, souvenirs et regrets ; celle qu'il possède, satisfactions immédiates ; et celle qu'il aura et qu'il ne connaît pas encore, illusions et rêves.

Maurice Donnay - L'escalade, le 6 novembre 1905.

La vie d'un homme n'est que d'un instant.

Marc Aurèle - Les maximes, sentences et pensées (1803)

On n'aime et on ne comprend vraiment la vie que quand on n'a plus la force de la vivre.

Henri de Régnier - L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)

La vie est une route accidentée où les plaisirs sont en creux et les maux en relief.

Henri Boucher - Les pensées, maximes et réflexions (1866)

La vie est un songe ; nous rêvons debout le jour, et sommes seulement moins endormis que la nuit.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

Il faut jouer la partie de la vie d'après la règle du Jeu de l'étoile, où chaque pion qu'on pose doit laisser accessibles tous les points encore inoccupés. Remplir autant de cases que possible sans se fermer les autres, c'est un précepte important à observer, quand on aime autant que toi l'indépendance, la libre vue, l'espace pour les mouvements, qu'on ne sait pas se consoler d'une faute, se résigner à une sottise, accepter l'irréparable, en un mot que le sentiment de la responsabilité vous ronge, que la confiance en soi vous manque, et qu'il faut se résigner et se réconforter seul.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 1er avril 1852.

La vie n'est rien sans les moyens de la vivre.

George Gordon Byron - Werner (1823)

Comment se fait-il que la plupart des hommes, même les moins constants, attendent que la corde casse pour échapper au balancement trop symétrique de la vie humaine, des mêmes nuits aux mêmes journées ?

Edmond Thiaudière - La décevance du vrai (1892)

Serais-tu le plus grand esprit de ton siècle ou même de tous les siècles révolus, tu devras mourir sans avoir rien compris à l'énigme de la vie.

Edmond Thiaudière - La soif du juste (1895)

Plus la vie est sérieusement employée, plus on sent le besoin de batifoler pour se reposer.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 28 juillet 1852.

La vie est l'apprentissage du renoncement progressif, de la réduction continuelle de nos prétentions, de nos espérances, de nos possessions, de nos forces, de notre liberté. Le cercle se rétrécit de plus en plus ; on voulait tout apprendre, tout voir, tout atteindre, tout conquérir, et dans toutes les directions on arrive à sa limite : Non plus ultra. Fortune, gloire, puissance, santé, bonheur, longue vie, joie du cœur, tous les biens qu'ont possédés d'autres hommes, semblent d'abord promis et accessibles, et puis il faut souffler sur ce rêve, diminuer successivement son personnage, se faire petit, humble, se sentir borné, faible, dépendant, ignorant, chétif, pauvre, dépouillé et s'en remettre à Dieu de tout, car on n'avait droit à rien, et l'on est mauvais. C'est dans ce néant qu'on retrouve quelque vie, parce que l'étincelle divine est là tout au fond. On se résigne. Et dans l'amour croyant, on reconquiert la vraie grandeur.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 22 octobre 1856.

Je trouve que la vie est la pièce de théâtre la plus drôle qui existe, mais c'est toujours un peu de gris mêlé à un peu de rose.

Henri Salvador - La joie de vivre (2011)

La vie n'est plus qu'un cigare : un peu de feu, beaucoup de fumée.

Arsène Houssaye - Les Parisiennes (1862)

Le besoin de vie, de mouvement, de joie, le besoin d'amour se réveille au fond de mon être. La momie, touchée de la baguette, ressuscite, comme les arbres morts bourgeonnent en avril. Je me trouve bien sot d'avoir fermé les yeux et les oreilles aux appels de la nature. Et puisque je suis libre comme l'air, que j'ai quelque argent en réserve, que je me porte bien à cette heure, pourquoi languir dans mon trou comme un hibou blessé ? Pourquoi ne pas rouvrir les ailes au vent et le cœur aux impressions poétiques ?

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 28 août 1872.

La vie, homme, n'avait pas besoin de toi pour jouir ; les fleurs fleurissaient, les astres brillaient, les oiseaux chantaient, mais il te fallait, pour qu'elle prît conscience de sa joie.

Anne Barratin - De vous à moi (1892)

Au banquet de la vie, les discrets n'ont que les os et les rebuts.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 28 juillet 1852.

On rouvre toujours avec un battement de cœur les premières pages de sa vie.

Arsène Houssaye - Les Parisiennes (1862)

La vie scérale c'est la vie éternelle.

Pierre Dac - Les pensées (1972)
Les citations suivantes »

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quel pays provient le proverbe La vie s'use dans la monotonie des répétitions ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations vivre » Existence » J'aime la vie » Vie heureuse » La vie difficile » Vivre / mourir »
Top