Jean Cocteau

Quelques mots sur l'auteur :

Jean Cocteau

Poète, dramaturge et cinéaste français né le 5 juillet 1889 à Maisons-Laffitte dans les Yvelines, Jean Cocteau est mort le 11 octobre 1963 à son domicile de Milly-la-Forêt (Essonne) d'une crise cardiaque. Il repose dans la Chapelle Saint-Blaise-des-Simples à Milly-la-Forêt.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 73 citations de Jean Cocteau :

L'enfance a ses odeurs.
Jean Cocteau ; Portraits-souvenir (1935)

Les rêves sont la littérature du sommeil.
Jean Cocteau ; Mystère laïc (1928)

Pour exprimer son âme, on n'a que son visage.
Jean Cocteau ; Renaud et Armide (1943)

À force de plaisirs notre bonheur s'abîme.
Jean Cocteau ; Vocabulaire (1922)

L'optimisme du fumeur n'est pas un optimisme d'ivrogne, il imite l'optimisme de la santé.
Jean Cocteau ; Opium (1930)

Quand je suis pessimiste, c'est par optimisme ; je voudrais que les choses soient mieux qu'elles ne sont.
Jean Cocteau ; Portrait souvenir (posthume, 1964)

La vulgarité mate la vulgarité.
Jean Cocteau ; Thomas l'imposteur (1923)

La vulgarité déteste l'élégance, comme l'élégance déteste la vulgarité.
Jean Cocteau ; Le passé défini (posthume, 1983)

Tout ce qui se prouve est vulgaire, agir sans preuve exige un acte de foi.
Jean Cocteau ; Le discours d'Oxford (1956)

Un secret a toujours la forme d'une oreille.
Jean Cocteau ; Le rappel à l'ordre (1926)

Pour que les dieux s'amusent beaucoup, il importe que leur victime tombe de haut.
Jean Cocteau ; La machine infernale (1934)

Le comble de l'inélégance : avoir une signature illisible.
Jean Cocteau ; Opium (1930)

Souvent l'audace et la fierté sont du côté du coupable, la honte du côté de l'innocent.
Jean Cocteau ; Poésie critique, I (1959)

Trop de progrès rendent la route facile et font l'âme paresseuse.
Jean Cocteau ; Du cinématographe (posthume, 1973)

Il est un temps de se moquer, et un temps qu'on puisse se moquer de vous.
Jean Cocteau ; Le rappel à l'ordre (1926)

Tromper un être, mentir, c'est avoir sur lui une supériorité, c'est se moquer.
Jean Cocteau ; La comtesse de Noailles, oui et non (1963)

Le monde avare vous accuse de battre monnaie.
Jean Cocteau ; Thomas l'imposteur (1923)

Je savais mieux faire l'amitié que l'amour.
Jean Cocteau ; La difficulté d'être (1947)

L'amitié est un amour qui se cache.
Jean Cocteau ; La difficulté d'être (1947)

Le bonheur d'un ami nous enchante, il nous ajoute, il n'ôte rien ; si l'amitié s'en offense, elle n'est pas.
Jean Cocteau ; La difficulté d'être (1947)

L'amitié est un spasme tranquille, sans avarice.
Jean Cocteau ; La difficulté d'être (1947)

Il n'y a pas de précurseurs, il n'existe que des retardataires.
Jean Cocteau ; Le Potomak (1919)

L'amitié même engendre la discorde.
Jean Cocteau ; Lettre à Jacques Maritain (1926)

L'âge seul nous renseigne.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu (1953)

Je suis né pour partager l'amour, et non la haine.
Jean Cocteau ; Antigone (1922)