Jean Cocteau

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Jean Cocteau

Poète, dramaturge et cinéaste français né le 5 juillet 1889 à Maisons-Laffitte dans les Yvelines, Jean Cocteau est mort le 11 octobre 1963 à son domicile de Milly-la-Forêt d'une crise cardiaque. Il repose dans la Chapelle Saint-Blaise-des-Simples à Milly-la-Forêt, commune française située dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 50 citations de Jean Cocteau :

Je savais mieux faire l'amitié que l'amour.
Jean Cocteau ; La difficulté d'être (1947)

Fumer l'opium, c'est quitter le train en marche ; c'est s'occuper d'autre chose que de la vie, de la mort.
Jean Cocteau ; Opium (1930)

Tromper un être, mentir, c'est avoir sur lui une supériorité, c'est se moquer.
Jean Cocteau ; La comtesse de Noailles, oui et non (1963)

Ayant admis mon irresponsabilité d'artiste, je soigne les responsabilités de mon cœur.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu, De l'amitié (1953)

On est libre de jouir d'une beauté humaine comme d'une œuvre d'art.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu, De l'amitié (1953)

On a coutume de confondre l'amitié avec la camaraderie qui en est l'esquisse et devrait être la base du Contrat social.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu, De l'amitié (1953)

La bonne fortune, on ne paye jamais le prix fabuleux qu'elle vaut.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu (1953)

L'homme qui joue au jeu de l'art se mêle de ce qui le regarde avec le risque d'ouvrir une brèche sur ce qui ne le regarde pas.
Jean Cocteau ; Le secret professionnel (1922)

L'art consacre le meurtre d'une habitude. L'artiste se charge de lui tordre le cou.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu, De l'invisibilité (1953)

Lorsqu'on croit qu'on me blesse, on blesse une personne étrangère que je ne voudrais pas connaître, et lorsqu'on pique des épingles dans une statuette de cire qui me représente, cette statuette me figure si mal, que la sorcellerie se trompe d'adresse et ne m'atteint pas.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu, De l'invisibilité (1953)

La poésie est une religion sans espoir. Le poète s'y épuise en sachant que le chef-d'œuvre n'est, après tout, qu'un numéro de chien savant sur une terre peu solide.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu, De l'invisibilité (1953)

Je ne connais rien de plus vulgaire que les gens qui se vantent de nous avoir défendus.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu (1953)

L'enfance a ses odeurs.
Jean Cocteau ; Portraits-souvenir (1935)

Les rêves sont la littérature du sommeil.
Jean Cocteau ; Mystère laïc (1928)

Pour exprimer son âme, on n'a que son visage.
Jean Cocteau ; Renaud et Armide (1943)

À force de plaisirs notre bonheur s'abîme.
Jean Cocteau ; Vocabulaire (1922)

L'optimisme du fumeur n'est pas un optimisme d'ivrogne, il imite l'optimisme de la santé.
Jean Cocteau ; Opium (1930)

Quand je suis pessimiste, c'est par optimisme ; je voudrais que les choses soient mieux qu'elles ne sont.
Jean Cocteau ; Portrait souvenir (posthume, 1964)

La vulgarité mate la vulgarité.
Jean Cocteau ; Thomas l'imposteur (1923)

Le comble de l'inélégance : avoir une signature illisible.
Jean Cocteau ; Opium (1930)

Il est un temps de se moquer, et un temps qu'on puisse se moquer de vous.
Jean Cocteau ; Le rappel à l'ordre (1926)

Le monde avare vous accuse de battre monnaie.
Jean Cocteau ; Thomas l'imposteur (1923)

L'amitié est un amour qui se cache.
Jean Cocteau ; La difficulté d'être (1947)

Le bonheur d'un ami nous enchante, il nous ajoute, il n'ôte rien ; si l'amitié s'en offense, elle n'est pas.
Jean Cocteau ; La difficulté d'être (1947)

L'âge seul nous renseigne.
Jean Cocteau ; Journal d'un inconnu (1953)