Anatole France (2)

Les citations célèbres de Anatole France :

Ce n'est pas assez de s'aimer beaucoup, il faut encore se bien aimer.
Anatole France ; Abeille (1882)

Il faut avoir la passion de son art, on ne fait bien que ce que l'on aime.
Anatole France ; Le livre du bibliophile (1874)

Faites l'amour la nuit, le jour, en hiver, en été, c'est pour cela que nous sommes au monde.
Anatole France ; Anatole France en pantoufles (1924)

La grande absurdité est de confondre l'amour avec la jeunesse : la jeunesse est ivre d'elle-même.
Anatole France ; Anatole France en pantoufles (1924)

L'amour, pour le bien faire, il faut l'avoir beaucoup fait : les novices n'y entendent rien.
Anatole France ; Anatole France en pantoufles (1924)

La vie dans certaines conditions mérite d'être vécue. C'est une petite flamme entre deux ombres infinies, c'est notre part de divinité. Tant qu'un homme vit, un homme est semblable aux dieux.
Anatole France ; Sur la pierre blanche (1905)

Les sages, plus encore que le vulgaire, éprouvent le désir de percer l'avenir et de s'y jeter pour ainsi dire. C'est sans doute parce qu'ils espèrent de la sorte échapper au présent, qui leur apporte tant de tristesses et de dégoûts. Comment les hommes d'aujourd'hui ne seraient-ils pas aiguillonnés du désir de fuir leur temps misérable ? Nous vivons dans un âge fréquent en lâchetés, abondant en ignominies, fertile en crimes.
Anatole France ; Sur la pierre blanche (1905)

Le passé nous est caché comme l'avenir ; nous vivons entre deux nuées épaisses, dans l'oubli de ce qui fut et l'incertitude de ce qui sera. Et pourtant la curiosité nous tourmente de connaître les causes des choses et une ardente inquiétude nous excite à méditer les destinées de l'homme et du monde.
Anatole France ; Sur la pierre blanche (1905)

Certains hommes sont moins bons que certaines femmes, cela tient à ce que les deux sexes ne sont pas aussi distincts l'un de l'autre et séparés que l'on croit et que, tout au contraire, il y a de l'homme dans beaucoup de femmes, et de la femme dans beaucoup d'hommes.
Anatole France ; Sur la pierre blanche (1905)

L'homme amoureux de la gloire fait consister son bonheur dans l'activité d'autrui ; le voluptueux, dans ses propres sensations ; l'homme intelligent, dans sa propre conduite.
Anatole France ; Les pensées d'Anatole France (1925)

Le passé c'est notre seule promenade et le seul lieu où nous puissions échapper à nos ennuis quotidiens, à nos misères, à nous-mêmes. Le présent est aride et trouble, l'avenir est caché.
Anatole France ; La vie en fleur (1922)

La maladie a du moins un avantage, elle nous fait connaître nos amis.
Anatole France ; Filles et garçons (1915)

L'espérance et le désir sont meilleurs, bien souvent, que tout ce qu'on désire et tout ce qu'on espère.
Anatole France ; Filles et garçons (1915)

L'avenir est un lieu commode pour y mettre des songes.
Anatole France ; Les opinions de Jérôme Coignard (1893)

Les imbéciles ont dans la fourberie des grâces inimitables.
Anatole France ; L'Île des pingouins (1908)

Si tu ne parles que pour dire des sottises, tu ferais mieux de te taire.
Anatole France ; Le livre de mon ami (1885)

La femme sans poitrine, c'est un lit sans oreillers.
Anatole France ; La rôtisserie de la reine Pédauque (1892)

Les promesses qu'on fait à une jolie fille n'engagent que la peau.
Anatole France ; Les opinions de Jérôme Coignard (1893)

Dans l'amour, une femme se prête plutôt qu'elle ne se donne.
Anatole France ; L'Île des pingouins (1908)

La vie, c'est la fleur et le couteau, c'est de voir rouge un jour et bleu le lendemain.
Anatole France ; Histoires comiques (1903)

À nos morts, nos morts bien aimés ! que la patrie reconnaissante ouvre assez grand son cœur pour les contenir tous, les plus humbles comme les plus illustres, les héros tombés avec gloire à qui l'on prépare des monuments de marbre et de bronze et qui vivront dans l'histoire, et les simples qui rendirent leur dernier souffle en pensant au champ paternel.
Anatole France ; Ce que disent nos morts (1916)

Mieux vaut comprendre peu que comprendre mal.
Anatole France ; La révolte des anges (1914)

Tout passe et se succède ; moi seul je demeure.
Anatole France ; Pensées de Riquet (1901)

Le cœur se trompe comme l'esprit.
Anatole France ; Petit Pierre (1918)

Tant vaut le vin tant vaut l'homme.
Anatole France ; Abeille (1882)

Ses citations classées par œuvres :