Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Henry de Montherlant (2)

Les citations célèbres de Henry de Montherlant :

Insulter fait partie du génie de l'adolescence.
Henry de Montherlant ; Demain il fera jour (1949)
L'art de vivre avec son prochain ne s'apprend pas dans les nuages, ni dans les prières.
Henry de Montherlant ; Port-Royal (1954)
Le mépris est le plus impitoyable des sentiments.
Henry de Montherlant ; Le Cardinal d'Espagne (1960)
L'hiver est un printemps qui s'ignore.
Henry de Montherlant ; Malatesta (1946)
Il n'y a de sacrifices valables que ceux sur lesquels on se tait.
Henry de Montherlant ; Le fils de personne (1943)
Un remords vaut mieux qu'une hésitation qui se prolonge.
Henry de Montherlant ; La reine morte, le 8 décembre 1942.
La générosité, c'est toujours le sacrifice de soi ; il en est l'essence.
Henry de Montherlant ; Le maître de Santiago (1947)
Une difficulté surmontée, une autre difficulté surgira.
Henry de Montherlant ; Textes sous une occupation (1963)
Plus de difficulté, plus de gloire.
Henry de Montherlant ; Malatesta (1946)
La mélancolie est le petit luxe des âmes pauvres.
Henry de Montherlant ; Le démon du bien (1937)
Ça pèse, les sympathies qu'on reçoit ; et ça prend du temps, plus que les haines.
Henry de Montherlant ; Le fils de personne (1943)
Quel plaisir d'avoir de la sympathie ! comme tout, ensuite, s'aménage naturellement.
Henry de Montherlant ; Le songe (1922)
La sympathie, c'est énorme, à condition qu'elle soit véritable.
Henry de Montherlant ; Les garçons (1969)
Un mariage ? Vous aviez le lit : ce n'était pas assez ? Pourquoi vous marier ?
Henry de Montherlant ; La reine morte, le 8 décembre 1942.
Aimer quelqu'un, c'est lui tenir la tête sur la cuvette quand il vomit et n'en être pas dégoûté.
Henry de Montherlant ; Les carnets (1930-1944)
Que l'amour soit vraiment amour, c'est-à-dire qu'il soit paix, ou qu'il ne soit pas.
Henry de Montherlant ; Pitié pour les femmes (1936)
On est vieux du jour où on a besoin de sympathie ; c'est un signe aussi sûr que les artères.
Henry de Montherlant ; Tous feux éteints (1965)
Tout le temps n'est rien, ni ce qui se passe. Il n'y a de réel que l'éternité.
Henry de Montherlant ; Port-Royal (1954)
Eternité est l'anagramme d'étreinte.
Henry de Montherlant ; Jeunes filles (1936)
Mon Dieu ! comme les relations avec les êtres sont difficiles ! Toute notre vie se passe à ne pas satisfaire les gens.
Henry de Montherlant ; Malatesta (1946)
Des circonstances se présentent quelquefois où nous devons accepter de bon coeur le risque d'être trompés.
Henry de Montherlant ; La ville dont le prince est un enfant (1951)
Il y a plus d'élégance, quand on se retire du monde, à s'en retirer sans le blâmer.
Henry de Montherlant ; Le Cardinal d'Espagne (1960)
Ce qui dure, c'est l'indifférence. Rien ne tient mieux à l'arbre qu'une branche morte.
Henry de Montherlant ; Demain il fera jour (1949)
La pire colère d'un père contre son fils est plus tendre que le plus tendre amour d'un fils pour son père.
Henry de Montherlant ; La reine morte, le 8 décembre 1942.
Vive qui m'abandonne ! Il me rend à moi-même.
Henry de Montherlant ; Les carnets 1934-1944.
La bêtise humaine consiste à avoir beaucoup d'idées, mais des idées bêtes.
Henry de Montherlant ; Les carnets 1934-1944.
La religion est la maladie honteuse de l'humanité ; la politique en est le cancer.
Henry de Montherlant ; Les carnets 1934-1944.
Lorsqu'on a rien à dire aux êtres, la plaisanterie occupe et déguise l'indifférence.
Henry de Montherlant ; Le fils de personne (1943)
Comme on respire mieux, quand on ne fait qu'obéir !
Henry de Montherlant ; Port-Royal (1954)
Jeunesse : Le temps des échecs.
Henry de Montherlant ; Maître de Santiago (1947)
Tout homme à qui le pouvoir monte à la tête est toujours ridicule.
Henry de Montherlant ; Le Cardinal d'Espagne (1960)
La confiance est une des possibilités divines de l'homme.
Henry de Montherlant ; Service inutile (1935)
Je me sens plus à mon aise lorsqu'on m'insulte que lorsqu'on me loue.
Henry de Montherlant ; Malatesta (1946)
L'infini est dans le cœur de l'homme, et non ailleurs.
Henry de Montherlant ; Tous feux éteints (1965)
Être malheureux, c'est se croire malheureux.
Henry de Montherlant ; Le fils de personne (1943)
La vanité est la passion dominante de l'homme.
Henry de Montherlant ; Jeunes filles (1936)
Il n'y a pas de grande destinée sans un peu de mélancolie.
Henry de Montherlant ; Malatesta (1946)
Quand on vieillit, les colères deviennent des tristesses.
Henry de Montherlant ; La reine morte, le 8 décembre 1942.
Tout ce qui n'est pas passion est sur un fond d'ennui.
Henry de Montherlant ; Aux fontaines du désir (1927)
On blesse l'amour-propre, on ne le tue pas.
Henry de Montherlant ; Les carnets (1930-1944)

La liste des auteurs populaires :