Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Marcel Proust (2)

Les citations célèbres de Marcel Proust :

L'amour naît aussi bien d'un regard de mépris que d'un regard de bonté.
Marcel Proust - Œuvre : Les cahiers Marcel Proust, Gallimard (1927)

Aimer ses parents c'est prendre sur soi, agir par sa volonté pour leur faire plaisir.
Marcel Proust - Œuvre : Jean Santeuil (1952)

L'absence n'est-elle pas pour qui aime la plus certaine, la plus efficace, la plus vivace, la plus indestructible, la plus fidèle des présences ?
Marcel Proust - Œuvre : Les plaisirs et les jours (1896)

Pour le baiser nos narines et nos yeux sont aussi mal placés que nos lèvres mal faites.
Marcel Proust - Œuvre : Le côté de Guermantes (1921)

Quand on n'aime plus, on est toujours assez aimé.
Marcel Proust - Œuvre : Jean Santeuil (1952)

Les amoureux timides parlent souvent de banalités jusqu'au moment de se quitter.
Marcel Proust - Œuvre : Le côté de Guermantes (1921)

Que de bonheurs possibles dont on sacrifie la réalisation à l'impatience d'un plaisir immédiat.
Marcel Proust - Œuvre : Du côté de chez Swann (1913)

Le chagrin est égoïste, et ne peut recevoir de remède de ce qui ne le touche pas.
Marcel Proust - Œuvre : Albertine disparue (posthume, 1927)

À partir d'un certain âge, nos amours, nos maîtresses sont filles de notre angoisse.
Marcel Proust - Œuvre : Albertine disparue (posthume, 1927)

Le premier besoin des confidences naît des premières déceptions.
Marcel Proust - Œuvre : Les plaisirs et les jours (1896)

À égalité de mémoire, deux personnes ne se souviennent pas des mêmes choses.
Marcel Proust - Œuvre : Le temps retrouvé (posthume, 1927)

La lâcheté ne sait pas profiter des leçons que la générosité lui donne.
Marcel Proust - Œuvre : Jean Santeuil (1952)

Les vrais paradis sont les paradis qu'on a perdus.
Marcel Proust - Œuvre : Le temps retrouvé (posthume, 1927)

L'amour cause de véritables soulèvements géologiques de la pensée.
Marcel Proust - Œuvre : Sodome et Gomorrhe (1922)

Sous toute douceur charnelle un peu profonde, il y a la permanence d'un danger.
Marcel Proust - Œuvre : La prisonnière (posthume, 1925)

Les égoïstes ont toujours le dernier mot.
Marcel Proust - Œuvre : Le côté de Guermantes (1921)

Chaque classe sociale a sa pathologie.
Marcel Proust - Œuvre : Albertine disparue (posthume, 1927)

Tout comme l'avenir, ce n'est pas tout à la fois, mais grain par grain qu'on goûte le passé.
Marcel Proust - Œuvre : Albertine disparue (posthume, 1927)

L'indifférence aux souffrances qu'on cause est la forme terrible et permanente de la cruauté.
Marcel Proust - Œuvre : Du côté de chez Swann (1913)

On est impuissant à trouver du plaisir quand on se contente de le chercher.
Marcel Proust - Œuvre : Le côté de Guermantes (1921)

Une idée forte communique un peu de sa force au contradicteur.
Marcel Proust - Œuvre : À l'ombre des jeunes filles en fleurs (1919)

La cordialité surfait avec autant de plaisir qu'en prend la taquinerie à déprécier.
Marcel Proust - Œuvre : À l'ombre des jeunes filles en fleurs (1919)

Il y a des moments où on a besoin de sortir de soi, d'accepter l'hospitalité de l'âme des autres.
Marcel Proust - Œuvre : Le côté de Guermantes (1921)

Il est peu et de réussites faciles, et d'échecs définitifs.
Marcel Proust - Œuvre : Le temps retrouvé (posthume, 1927)

L'espérance est un acte de foi.
Marcel Proust - Œuvre : Les plaisirs et les jours (1896)

Dans l'attente on souffre tant de l'absence de ce qu'on désire qu'on ne peut supporter une autre présence.
Marcel Proust - Œuvre : À la recherche du temps perdu (1918)

On ne peut regretter que ce qu'on se rappelle.
Marcel Proust - Œuvre : Albertine disparue (posthume, 1927)

La lecture est une amitié ; mais du moins c'est une amitié sincère.
Marcel Proust - Œuvre : Pastiches et mélanges (1919)

Les femmes appellent gentillesse se souvenir de leur beauté.
Marcel Proust - Œuvre : Le temps retrouvé (posthume, 1927)

Quand nous parlons de la gentillesse d'une femme nous ne faisons peut-être que projeter hors de nous le plaisir que nous éprouvons à la voir.
Marcel Proust - Œuvre : La prisonnière (posthume, 1925)

La liste des auteurs populaires :