Honoré-Gabriel Riqueti de Mirabeau (2)

Les citations célèbres de Mirabeau :

Les hommes les plus vaniteux sont bien souvent ceux qui n'ont jamais rien réussi dans leur vie.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
Une mémoire active et fidèle double la vie.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
La franchise, de nos jours, est aussi loin de nos mœurs que les vertugadins le sont de nos modes.
Mirabeau ; Lettre à M. Lenoir, le 18 janvier 1778.
Les charlatans, qui nous conseillent de dompter nos passions, sont incapables d'en avoir.
Mirabeau ; Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)
L'hypocrisie cache, sous le masque de la piété et de la bonne foi, le punissable dessein de tromper.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
L'absence est à l'amour ce que la diète est au corps.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 3 novembre 1777.
On traite mieux un ennemi qu'on hait ouvertement qu'un ami à qui on cache ses véritables sentiments.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er novembre 1777.
À quoi bon tant de paroles quand deux amants sont ensemble, le plus beau des discours est un baiser.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
La vanité des petits autorise l'orgueil des grands.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
Le luxe, fils de l'orgueil et de la vanité, est indestructible comme eux.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
J'ai trouvé en toi tout ce qu'un homme puisse désirer.
Mirabeau ; Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)
Je puis tout sacrifier au monde, excepté ton amour.
Mirabeau ; Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)
Qui est le serviteur de tout le monde n'est l'ami de personne.
Mirabeau ; Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)
On ne connaît bien le bonheur que lorsqu'on l'a perdu.
Mirabeau ; Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)
Il n'est qu'un moyen de sacrifier l'amour de ce qu'on idolâtre, c'est de se percer le coeur.
Mirabeau ; Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)
En général les prêteurs sont les riches, l'impôt retombe sur les pauvres ; et comme le pauvre ne peut jamais faire la loi, il faut qu'il supporte l'impôt.
Mirabeau ; Discours Assemblée nationale, 24 octobre 1790.
Où la patrie ne doit rien, on ne lui doit rien.
Mirabeau ; L'essai sur le despotisme (1776)
On ne doit à la société qu'en raison de ce qu'elle nous profite.
Mirabeau ; L'essai sur le despotisme (1776)
Les hommes sont poètes avant que d'être philosophes.
Mirabeau ; L'essai sur le despotisme (1776)
Les hommes n'accordent rien pour rien.
Mirabeau ; L'essai sur le despotisme (1776)
La véritable vertu est toujours douce et indulgente.
Mirabeau ; L'essai sur le despotisme (1776)
Le peuple ne se trompe jamais dans ses plaintes.
Mirabeau ; Lettre à M. Decaraman, le 24 mars 1789.
La franchise est la marque la plus certaine d'une âme véritablement élevée.
Mirabeau ; Lettre à M. Lenoir, le 18 janvier 1778.
Au physique comme au moral, l'action ne vient qu'après la puissance.
Mirabeau ; Discours à la Tribune nationale, le 30 janvier 1789.
Il faut être avant de savoir ce que l'on est.
Mirabeau ; Discours à la Tribune nationale, 30 janvier 1789.
On est toujours maître de refuser.
Mirabeau ; Discours Assemblée nationale, 1er octobre 1789.
La bonne conduite, la sagesse, dans un gouvernement, sont les premières colonnes du crédit.
Mirabeau ; Discours, Séance du 4 décembre 1790.
Dans le doute mieux vaut faire grâce que justice.
Mirabeau ; Suite de la dénonciation de l'agiotage (1787)
Le travail est le pain nourricier des grandes nations.
Mirabeau ; Discours, Séance du 3 mars 1791.
Le droit est le souverain du monde.
Mirabeau ; Des lettres de cachet (1780)
Mieux vaut sauver cent coupables que punir un innocent.
Mirabeau ; Observations sur Bicêtre (1788)
Il faut douter tant que l'on ignore.
Mirabeau ; Sur Moses Mendelssohn, Introduction (1787)
Un coupable puni est un exemple pour la canaille, un innocent condamné est l'affaire des honnêtes gens.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
Il y a peu d'hommes qui fassent le mal pour le plaisir de le faire, mais beaucoup le font pour se procurer du plaisir.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
L'absence du bonheur est un poison lent qui tue.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
La Calomnie, au regard farouche et méchant, secouait une torche de la main gauche, et de la droite la Calomnie traînait par les cheveux l'Innocence, sous la figure d'un enfant qui prenait le ciel à témoin de son infortune. L'Envie la précédait, l'Envie aux yeux perçants et au visage pâle et maigre ; elle était suivie de l'Embûche et de la Flatterie. À une distance considérable, on apercevait la Vérité, qui s'avançait lentement sur les pas de la Calomnie, conduisant le Repentir en habit lugubre.
Mirabeau ; Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)
Les maux du cœur ne sont pas du ressort de la faculté, l'amour en est le seul médecin.
Mirabeau ; Les lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)
On cherche à excuser sa conduite en inculpant celle d'un malheureux sans défense.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er mars 1778.
L'horrible poids de l'incertitude grossit tout, multiplie les possibles, donne des réalités pour des chimères, ou des chimères pour des réalités : ce poids écrasant n'est comparable à rien.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er mars 1778.
Les bonnes et froides têtes, de certains gouvernements, ont fait tant de sottises qu'il ne serait peut-être pas fort imprudent d'essayer des mauvaises, elles ne feraient pas pire.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er mars 1778.
Un sot, fût-il vingt siècles l'un des sénateurs de cet État, il sera vingt siècles un sot.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er mars 1778.
La médiocrité hait tout ce qui n'est pas médiocre, ou ne le comprend pas, ou s'en effraie.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er mars 1778.
Ta lettre d'amour, ta douce lettre touchante comme toi que j'ai lue cent fois, je l'ai respirée ; elle est gravée à jamais dans mon cœur en traits de feu, de feu inextinguible, immortel comme mon amour.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er mars 1778.
Qui n'a point été aimé de ce qu'il a aimé n'a point connu le bonheur.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er mars 1778.
La patrie, il n'en est point dans un pays esclave.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 1er avril 1779.
Les obstacles sont faits pour être surmontés, ou contournés : rien n'arrête une volonté ferme.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
La constance est la vertu des amis, la fidélité est celle des amants.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 6 novembre 1778.
Le désir est pour tous les hommes l'aiguillon du plaisir : faire en sorte de ne pas épuiser ce désir, est la règle de durée de tous les plaisirs du monde.
Mirabeau ; Les conseils à un jeune prince (1788)
Il n'est chère (sauce) que d'appétit, la faim assaisonne tous les mets.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
Lorsqu'on n'écrit pas la vérité, on ne peut se servir que du mensonge.
Mirabeau ; La dénonciation de l'agiotage (1785)

La liste des auteurs populaires :