Les citations sur se quitter

Ce dictionnaire contient 24 citations et proverbes se quitter :

Se quitter soi-même, la seule manière de tout quitter.
Christian Bobin ; La femme à venir (1990)
Ceux qui s'aiment vraiment ont, en se quittant, l'impression que le meilleur de leur causerie est resté dans l'inexprimé.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
Il est bien plus difficile de se délier que de se lier, bien plus difficile de se dire adieu que bonjour. Quand le cœur n'a plus d'illusion, il a son amour-propre ; et après l'attrait disparu le point d'honneur s'entête.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 février 1873.
Ça c'est vu des gens qui ne pouvaient pas se quitter tellement ils se disputaient bien ensemble.
Sacha Guitry ; Toâ, c'est Florence remaniée (1949)
Quand on doit se quitter, il faut partir avec une résolution ferme, prise avec calme.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
On se quitte parfois pour mieux se retrouver ensuite.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
On ne doit pas revoir ses amours anciennes : quand on se quitte une heure, il faut se quitter toujours.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Les amants devraient se quitter s'aimant encore, crainte de se quitter ne s'aimant plus.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Ah ! ce n'est que dans les instants où l'on se retrouve et où l'on se quitte que l'homme peut connaître toute la plénitude de l'amour renfermé au fond de son cœur ; ce n'est qu'alors qu'il essaie de lui donner une voix tremblante et un regard expansif. — Ainsi la statue de Memnon ne résonnait et ne tressaillait sur sa base qu'au lever et au coucher du soleil ; pendant le jour, elle était seulement échauffée de ses rayons.
Jean-Paul Richter ; Les pensées et réflexions (1829)
Mieux vaut se quitter bons amis que de s'entêter à faire toute sa vie mauvais ménage.
Marcel Jouhandeau ; Journaliers (1959)
Quand tu ne m'aimeras plus, quand un jour tu me quitteras, je ne me plaindrai pas, je ne dirai rien, car un jour passé près de toi, un seul jour pendant lequel je t'aurai regardé, m'aura valu toute une vie.
Honoré de Balzac ; La fille aux yeux d'or (1834)
Il faut toujours s'aimer, quoiqu'on soit obligé quelquefois de se quitter.
Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 14 septembre 1689.
Être quitté, cela signifie que votre amour n'est pas mort d'épuisement ou de vieillesse, mais qu'il a été assassiné, qu'il a été tué dans sa fleur.
Jean Dutourd ; L'âme sensible (1959)
On se rencontre, on partage, on se quitte, c'est la vie !
Pascal Garnier ; Vincent & Co (2003)
On se donne des souvenirs quand on se quitte.
Marcel Achard ; Jean de la Lune (1929)
Souvent deux amants s'éprennent l'un de l'autre pour des qualités qu'ils n'ont pas, et se quittent pour des défauts qu'ils n'ont pas davantage.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
Jamais on ne se quitte, sans raison ou grande ou petite.
Roger de Bussy-Rabutin ; Les maximes d'amour (1666)
La sottise et la vanité sont deux sœurs qui se quittent peu.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 130 (1861)
Ne peut-on se quitter sans une trahison ?
Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée ; Mélanide (1741)
On peut se quitter faute de pouvoir s'entendre, et conserver de l'estime l'un pour l'autre.
Georges Courteline ; La paix chez soi (1903)
On devrait apprendre, quand on est heureux, à se quitter avant les luttes et les querelles.
Paul Géraldy ; Toi et moi (1912)
Ah ! pourquoi faut-il se quitter, au moment où l'on a tant besoin de s'aimer ?
Alphonse Daudet ; Sapho (1884)
Les amoureux timides parlent souvent de banalités jusqu'au moment de se quitter.
Marcel Proust ; Le côté de Guermantes (1921)
Il est vraiment rare qu'on se quitte bien, car si on était bien, on ne se quitterait pas.
Marcel Proust ; Albertine disparue (posthume, 1927)

Autres dictionnaires à consulter :