Les citations sur sur le temps des amours

Ce dictionnaire contient 40 pensées et citations : Le temps et l'amour.

Le temps joue contre l'amour qui a besoin de renouveau et s'enlise dans l'habitude.
Anne Bernard ; La chèvre d'or (1965)
On n'a jamais trop de temps pour réjouir le cœur des gens qu'on aime.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 décembre 1868.
Gardez-vous un amour pour vos jours de vieillesse.
Victor Hugo ; Océan prose (1942)
L'absence ni le temps ne sont rien quand on aime.
Alfred de Musset ; Les poésies nouvelles, Rappelle-toi (1850)
Qui connaît l'amour a bien bu l'eau amère, et le temps ne l'intéresse plus.
André Gide ; Amyntas (1906)
Le temps passé dans l'amour n'est pas du temps, mais de la lumière.
Christian Bobin ; La part manquante (1989)
Le temps, ces années de bonheur que se promettent les amoureux, s'éteint souvent en un instant.
Maxalexis ; Le temps des amours (2014)
L'amour, c'est des mots, des promesses ; mais que demeure-t-il dans le temps ?
Maxalexis ; L'amour n'est que mensonge (2009)
Moi j'offrirais mon âme, mon cœur et tout mon temps, mais j'ai beau tout donner, tout n'est pas suffisant.
Jean-Jacques Goldman ; S'il suffisait d'aimer (1995)
Le temps d'avant, c'était le temps d'avant ; si tout zappe et lasse, les amours aussi passent.
Jean-Jacques Goldman ; Pour que tu m'aimes encore (1995)
Dans le temps où l'on est belle, rien n'est si beau que d'aimer.
Molière ; La princesse d'Élide, le 8 mai 1664.
Quand les fourmis sont petites, elles ont toutes des ailes ; le temps des amours arrive, elles s'élèvent dans les airs en couples bourdonnants et s'unissent pendant leur vol ; puis l'œuvre de la fécondation terminée, elles redescendent sur la terre, et là, elles-mêmes, avec leurs pattes de devant, elles tirent et font tomber leurs petites ailes, légers instruments de leurs amours aériens : plus de courses à travers le ciel, plus de volages tendresses, la vie sérieuse a commencé pour elles, elles sont mères.
Ernest Legouvé ; Histoire morale des femmes (1848)
Que le temps s'écoule lentement quand on est loin de la personne que l'on aime !
Julie de Lespinasse ; Les maximes, réflexions et pensées (1776)
Malgré les outrages du temps, on se souvient toujours avec plaisir des amourettes de son jeune âge : C'est le parfum de l'innocence qui nous suit jusqu'au tombeau.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Autre temps, autres amours.
Arsène Houssaye ; Les grandes dames (1868)
Ah ! si mon cœur osait encore se renflammer ! Ne sentirai-je plus de charme qui m'arrête ? Ai-je passé le temps d'aimer ?
Jean de La Fontaine ; Les deux pigeons (1678)
L'amour est un passe-temps délicieux.
Alexandre Jardin ; Fanfan (1990)
Des trésors dont le temps dispose, hélas ! hâtons-nous de jouir : Un souffle a fait naître la rose, mais un souffle peut la flétrir. Le temps s'écoule, et sur ses traces nos beaux ans passent sans retour, si l'amour fuit avec les grâces, le bonheur fuit avec l'amour.
Lucien Émile Arnault ; Le temps s'écoule (1826)
La plupart des hommes sont très inconstants : Sur deux amoureux pleins d'un zèle extrême, la moitié vous aime pour passer le temps.
Alfred de Musset ; Conseils à une parisienne (1850)
Quand on s'est aimé dès l'enfance, et qu'on a vu passer la saison des amours, cela vous donne l'assurance, que si l'on s'aime encore on s'aimera toujours !
Gustave Nadaud ; La ferme (1870)
On a toujours assez vécu quand on a eu le temps d'acquérir l'amour des femmes.
Pierre Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses (1782)
Aimez bien vos amours ; aimez l'amour qui rêve, une rose à la lèvre et des fleurs dans les yeux ; c'est lui que vous cherchez quand votre avril se lève, lui dont reste un parfum quand vos ans se font vieux.
Germain Nouveau ; Poésies d'Humilis, L'amour de l'amour (1910)
Petit amour deviendra grand, tout doucement avec le temps.
Salvatore Adamo ; Petit bonheur (1969)
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept à soixante-dix-sept ans.
Michel Sardou ; La maladie d'amour (1973)
Par les temps qui courent, l'amour et l'avenir font mauvais ménage.
Claire Martin ; Moi, je n'étais qu'espoir (1972)
Il n'est pas d'âges pour aimer, puisque l'éternité elle-même est l'amour, mais il vient un temps où l'on doit sanctifier les tendresses de son cœur.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)
Il n'y a que la jouissance en amour pour ne regretter rien du temps passé.
Brantôme ; Les vies des dames galantes (1600)
Quand l'âge vient, l'amour nous laisse : c'est une loi qu'il faut subir. La jeunesse aime la jeunesse, comme la rose le zéphir.
Jean-François Marmontel ; La fausse magie, I, 6 (1775)
Le temps, tout le consume et l'amour seul l'emploie.
Paul Claudel ; Conversations dans le Loir-et-Cher (1935)
L'amour, c'est l'exaltation du temps présent.
Milan Kundera ; L'ignorance (2003)
Il est temps d'instaurer la religion de l'amour.
Louis Aragon ; Le paysan de Paris (1926)
L'amour ne vaudra jamais mieux que le court temps que l'on passera à le faire.
Serge Gainsbourg ; Les aphorismes (1986)
Le temps ronge l'acier et l'amour.
Stanislas de Boufflers ; Aline, reine de Golconde (1761)
L'amour, c'est l'espace et le temps rendus sensibles au cœur.
Marcel Proust ; La prisonnière (posthume, 1925)
Le temps qui affaiblit un amour malheureux fortifie l'amitié qui en achève la guérison.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Deux grands ennemis l'un de l'autre, l'Amour et le Temps.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Le temps de l'amour est un tourment qui relie le passé le plus reculé à l'avenir le plus lointain.
Francesco Alberoni ; L'amitié (1984)
Nos amours ont duré toute une semaine, mais que du bonheur les instants sont courts ! S'adorer huit jours, c'était bien la peine, le temps des amours devrait durer toujours.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Le temps qui fortifie les amitiés affaiblit l'amour.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, Du cœur (1688)
Aimez pendant que vous êtes charmante, car le temps passe et n'a point de retour.
Molière ; Stances galantes (1666)

Autres dictionnaires à consulter :