Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations de Victor Hugo.

1 — Qui est Victor Hugo ?

Photo de Victor Hugo Biographie courte : Célèbre poète romantique, prosateur et dramaturge, homme politique français né le 26 février 1802 à Besançon dans le Doubs, Victor Hugo est décédé le 22 mai 1885 à Paris. Considéré comme l'un des plus grands écrivains de langue française, il nous a également laissé de merveilleuses lettres d'amour écrites à Léonie Biard et à Juliette Drouet. (Source : Wikipédia)

2 — Les 185 pensées et citations de Victor Hugo :

Ma chérie, tu es à la fois la femme dont je baise la bouche, la reine dont j'adore les pieds, l'ange dont je contemple les ailes ! Ma bien-aimée, ton beau sourire n'est pour les autres hommes qu'un sourire, pour moi c'est un éblouissement : Je t'aime.

Victor Hugo - Les lettres à la fiancée (1821)

Le Poète, s'asseyant : Ah ! je suis moulu. Maglia : Vous êtes plus mou que lu.

Victor Hugo - Le portefeuille (1843-1851)

Le peuple est comme l'enfant, il s'émerveille de ce qu'il ne comprend pas. Il aime l'inintelligible, le hérissé, l'amphigouri déclamatoire et merveilleux. Plus l'homme est ignorant, plus l'obscur le charme ; plus l'homme est barbare, plus le compliqué lui plaît.

Victor Hugo - Le Rhin, De Lorch à Bingen (1842)

Je t'ai aimé dès le premier jour, je t'ai admiré dès le second. J'ai vu tout de suite ce qu'il y a en toi de simplicité, de tendresse et de dévouement. J'ai tout de suite compris ta généreuse et honnête nature. Je t'aime mon amour.

Victor Hugo - Lettre d'amour à Juliette Drouet (1833-1883)

Quand on fait le mal, il faut faire tout le mal. Démence de s'arrêter à un milieu dans le monstrueux ! L'extrémité du crime a des délires de joie.

Victor Hugo - Notre-Dame de Paris (1831)

La rêverie est la vapeur de la pensée.

Victor Hugo - Faits et croyances (1840)

Le propre de la solidarité, c'est de ne point admettre d'exclusion.

Victor Hugo - Proses philosophiques, L'âme (1860-1865)

Reconnaître est quelque chose, connaître est mieux.

Victor Hugo - Quatre-vingt-treize (1874)

Il est étonné comme une mouche qui rencontre une vitre.

Victor Hugo - Faits et croyances (1840)

La beauté est la seule chose qui n'existe pas à demi.

Victor Hugo - Notre-Dame de Paris (1831)

Jamais au criminel son crime ne pardonne.

Victor Hugo - Les châtiments, Non (1853)

L'instinct, c'est l'âme à quatre pattes ; la pensée, c'est l'esprit debout.

Victor Hugo - Océan, Tas de pierres (1942)

Quelques peuples seulement ont une littérature, tous ont une poésie.

Victor Hugo - Océan prose (1942)

Il y a des gens qui vous laissent tomber un pot de fleurs sur la tête d'un cinquième étage et qui vous disent : Je vous offre ces roses.

Victor Hugo - Faits et croyances (1840)

Gardez-vous un amour pour vos jours de vieillesse.

Victor Hugo - Océan prose (1942)

Je t'adore ange et t'aime femme ; Dieu, qui par toi m'a complété, a fait mon amour pour ton âme.

Victor Hugo - Angelo, tyran de Padoue (1835)

Le rire aux éclats est la dernière ressource de la rage et du désespoir.

Victor Hugo - Faits et croyances (1840)

L'enfance a cela d'ineffable qu'on peut épuiser sur elle tous les amours.

Victor Hugo - Quatre-vingt-treize (1874)

Qui a le droit a la force, et qui a la force dédaigne la violence.

Victor Hugo - Discours devant le tribunal de commerce, 19 décembre 1832.

Un père ne peut s'empêcher de craindre pour son fils.

Victor Hugo - Littérature et philosophie mêlées, VIII (1834)

Dieu tombe goutte à goutte du ciel, et larme à larme de nos yeux.

Victor Hugo - Post-scriptum de ma vie (1901)

Près de toi rien de moi n'est resté, et ton amour m'a fait une virginité.

Victor Hugo - Marion Delorme (1831)

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Victor Hugo - Les chants du crépuscule, A mademoiselle Louise B. (1834)

Pour la haine une femme vaut dix hommes.

Victor Hugo - Quatre-vingt-treize (1874)

Une mère a un flair. L'immense volonté ténébreuse de la création est en elle, et la mène. Aveuglement plein de clairvoyance.

Victor Hugo - Quatre-vingt-treize (1874)

On ne peut pas juger d'une chose quand on ne sait pas ce que c'est.

Victor Hugo - Quatre-vingt-treize (1874)

Le bonheur est vide, le malheur est plein.

Victor Hugo - Océan, Tas de pierres (1942)

Une certaine quantité de rêverie est bonne, comme un narcotique à dose discrète.

Victor Hugo - Les misérables (1862)

La grandeur se compose de deux éléments qui sont l'essence même du génie : deviner et oser. Se donner à ce qui sera malgré la résistance de ce qui est.

Victor Hugo - Faits et croyances (1840)

N'imitez rien ni personne ; un lion qui copie un lion devient un singe.

Victor Hugo - Océan, Tas de pierres (1942)

L'enfer, c'est l'absence éternelle.

Victor Hugo - La fin de Satan, Satan dans la nuit (posthume, 1886)

Madame, vous n'êtes pas jolie, vous êtes pire.

Victor Hugo - Déclaration de Victor Hugo à Marie Dorval.

Deux sourires qui se rapprochent finissent par faire un baiser.

Victor Hugo - Choses écrites à Créteil.

Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis.

Victor Hugo - Le dernier jour d'un condamné (1829)

Je t'aime éperdument, et je te le dis, et je te le répète, et mes paroles te l'expriment, et mes baisers te le prouvent, et quand j'ai fini… je recommence. Je voudrais recommencer ainsi pendant l'éternité, et chaque soir, je regrette la nuit qui va s'écouler sans toi, et chaque matin, j'en veux au soleil de briller, comme aujourd'hui, quand tu n'es pas dans mes bras.

Victor Hugo - Lettre à Léonie Biard (1847)

Une femme qu'on aime est toute une famille.

Victor Hugo - Tables tournantes de Jersey (1853)

La liberté d'aimer n'est pas moins grande que la liberté de penser.

Victor Hugo - Texte sur l'adultère (1856)

Aimer, c'est vivre ; aimer, c'est voir ; aimer, c'est être.

Victor Hugo - Lettre à Léonie Biard (1847)

L'hypocrite se confie à on ne sait quoi d'indifférent dans l'inconnu, qui permet le mal.

Victor Hugo - Les travailleurs de la mer (1866)

Aimer, c'est avoir dans les mains un fil pour toutes les épreuves, un flambeau pour tous les chemins, une coupe pour tous les fleuves !

Victor Hugo - Mille chemins, un seul but (1839)

La rancune est une dépense improductive.

Victor Hugo - Histoire d'un crime (1878)

Il est temps que les cœurs renoncent à douter.

Victor Hugo - Le Détroit de l'Euripe (1877)

De l'ignorance naît l'inconscience.

Victor Hugo - Actes et paroles (1875)

Aimer, c'est sentir toute la nature vivre en son cœur.

Victor Hugo - Dernier gerbe, C'était la première soirée (1844)

L'infortune a pitié de la misère ; la douleur se penche sur le désespoir.

Victor Hugo - Aux habitants de Guernesey, le 10 janvier 1854.

Quand on peut empêcher la mort, laisser mourir, c'est tuer.

Victor Hugo - Aux habitants de Guernesey, le 10 janvier 1854.

Dieu seul a le droit de retirer ce que Dieu seul a eu le pouvoir de donner.

Victor Hugo - Aux habitants de Guernesey, le 10 janvier 1854.

Tu as tué, tu seras tué : Devant la loi humaine, c'est juste ; devant la loi divine, c'est redoutable.

Victor Hugo - Aux habitants de Guernesey, le 10 janvier 1854.

Aimer, c'est la vie et c'est le bonheur : Je t'aime !

Victor Hugo - Lettre d'amour à Juliette Drouet, le 17 février 1839.

Ma vie est une énigme dont ton nom est le mot.

Victor Hugo - Lettre d'amour à Juliette Drouet, le 17 février 1839.

S'il est un rêve d'amour, parfumé de rose, où l'on trouve chaque jour quelque douce chose, un rêve que Dieu bénit, où l'âme à l'âme s'unit, oh ! j'en veux faire le nid où ton cœur se pose !

Victor Hugo - Les chants du crépuscule, Nouvelle chanson, le 18 février 1834.

Un doux sourire faire éclore un doux nenni.

Victor Hugo - Toute la lyre, Promenade, le 12 juillet 1834.

Le remords, c'est le crime enfoncé dans l'âme, qui s'oxyde.

Victor Hugo - Pierres, Fragments manuscrits (posthume, 1951)

Il y a des gens qui observent les règles de l'honneur, comme on observe les étoiles, de très loin.

Victor Hugo - Les misérables (1862)

On ne peut aimer le bien sans abhorrer le mal.

Victor Hugo - Proses philosophiques, Les génies appartenant au peuple (1860-1865)

Le calcul ne peut que multiplier ; l'hypothèse, parfois, crée.

Victor Hugo - Proses philosophiques, La mer et le vent (1860-1865)

Le calcul a pour limite l'exact ; l'hypothèse a pour limite l'absolu.

Victor Hugo - Proses philosophiques, La mer et le vent (1860-1865)

L'échafaud est le symbole d'une société qui tue ceux qu'elle n'est pas parvenue à éduquer.

Victor Hugo - Les fragments (1832)

Ô femmes ! l'amour nous fait rêver, l'amour vous fait penser.

Victor Hugo - Océan, Tas de pierres (1942)

Le mépris tue l'amour.

Victor Hugo - Littérature et philosophie mêlées (1834)

L'amour, dans les grandes âmes, c'est une estime céleste.

Victor Hugo - Littérature et philosophie mêlées (1834)

On se guérit d'aimer comme de haïr.

Victor Hugo - Han d'Islande (1823)

S'il n'y avait pas quelqu'un qui aime, le soleil s'éteindrait.

Victor Hugo - Les misérables (1862)

La solitude n'admet pas les nouveaux visages.

Victor Hugo - Océan prose (1942)

Un méchant peut donner un bon avis ; une chandelle pue, mais éclaire.

Victor Hugo - Littérature et philosophie mêlées (1834)

Le progrès marche ; il fait le grand voyage humain et terrestre vers le céleste et le divin.

Victor Hugo - Les misérables (1862)

L'amour n'est ni vrai, ni pur, s'il n'est jaloux.

Victor Hugo - Les lettres à la fiancée (1820)

L'admiration des médiocres caractérise les envieux.

Victor Hugo - Proses philosophiques, Du génie (1860-1865)

Mieux vaudrait encore un enfer intelligent qu'un paradis bête.

Victor Hugo - Quatre-vingt-treize (1874)

Les colères d'un homme patient, c'est comme les dépenses d'avare, cela se prodigue.

Victor Hugo - Faits et croyances (1840)

Les hommes sont des anges stagiaires.

Victor Hugo - Faits et croyances (1840)

Quel vide que l'absence de l'être qui à lui seul remplit le monde !

Victor Hugo - Les misérables (1862)

On voit les qualités de loin et les défauts de près.

Victor Hugo - Post-scriptum de ma vie (1901)

Etre confiant, oui ; être dupe, non.

Victor Hugo - Mille francs de récompense (1866)

L'amour, c'est l'indulgence, c'est le pardon.

Victor Hugo - Marie Tudor, le 6 novembre 1833.

Je t'aime comme un être au-dessus de ma vie.

Victor Hugo - Odes et Ballades, Encore à toi (1823)

Ah ! jalouse entre les jalouses ! si belle avec ce cœur d'acier !

Victor Hugo - Les Orientales, La sultane favorite (1829)

Rien n'égale la timidité de l'ignorance, si ce n'est sa témérité.

Victor Hugo - Les travailleurs de la mer (1866)

La poésie est dans les idées ; les idées viennent de l'âme.

Victor Hugo - Lettre à Adèle Foucher (1821)

L'hospitalité, c'est un devoir.

Victor Hugo - Marion Delorme (1831)

Il y a une certaine quantité de désertion dans le suicide.

Victor Hugo - Histoire d'un crime (1877)

La foi est ce qui est une manière d'échanger des pensées.

Victor Hugo - Histoire d'un crime (1877)

On ne doit pas désunir ce que Dieu a uni ; on ne doit pas unir ce qu'il a désuni.

Victor Hugo - Les travailleurs de la mer (1866)

Le voyage est un songe dont l'éblouissement est inoubliable.

Victor Hugo - Le siècle de Victor Hugo raconté par son œuvre (1902)

Pour la foule, la réussite a presque le même profil que la suprématie.

Victor Hugo - Les misérables (1862)

Les émigrés s'ils restent, on les tolère ; s'ils s'en vont, on est content.

Victor Hugo - Les travailleurs de la mer (1866)

Le propre de l'hypocrisie, c'est d'être âpre à l'espérance.

Victor Hugo - Les travailleurs de la mer (1866)

L'hypocrite est celui qui attend ; l'hypocrisie n'est autre chose qu'une espérance horrible.

Victor Hugo - Les travailleurs de la mer (1866)

L'amour, c'est l'humble aumône et la vaste largesse, c'est toute la folie et toute la sagesse.

Victor Hugo - Théâtre en liberté (1886)

La cloche dit : Prière ! et l'enclume : Travail !

Victor Hugo - Toute la lyre, le 15 septembre 1849.
Les citations suivantes »

3 — Ses citations classées par œuvres :

Les rayons et les ombres » Les Misérables » La Légende des siècles » Les Contemplations » Les Contemplations » Philosophie prose » Châtiments » Le Roi s'amuse » Les Feuilles d'automne » Les Chansons des rues et des bois » Hernani » L'année terrible » Ruy Blas » L'homme qui rit » Claude Gueux »

4 — La liste des auteurs populaires :

Le dictionnaire des meilleurs auteurs français et étrangers »
Top