Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les meilleures citations de Voltaire.

1 — Notre citation préférée de François-Marie Arouet, dit Voltaire :

Photo de Voltaire La vie n'est qu'un pèlerinage qu'il faut semer de coquilles et de fleurs. Si la nature ne m'avait pas donné deux antidotes excellents, l'amour du travail et la gaieté, il y a bien longtemps que je serais mort de désespoir. Jour et nuit pense à faire du bien, la vie est si courte ! Si, devant servir aujourd'hui ton prochain tu attends à demain, fais pénitence ! Ma maxime est de remplir tous mes devoirs aujourd'hui, parce que je ne suis pas sûr de vivre demain. (Voltaire)

2 — Les meilleures citations et phrases de Voltaire :

Mon cœur à l'amour quelquefois s'abandonne : j'ai peu de tempérament, mais ma maîtresse toujours me pardonne, et je l'aime plus tendrement.

Voltaire - Lettre à M. De Cideville, le 14 octobre 1733.

Il est dans la beauté et dans la vertu un charme invincible qui fait tomber les portes de fer, et qui amollit les cœurs de bronze !

Voltaire - L'ingénu, XVIII (1767)

Le temps adoucit tout.

Voltaire - L'ingénu, XX (1767)

Le bon sens un état mitoyen entre la stupidité et l'esprit.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

Si mes amis sont heureux, je serai moins misérable.

Voltaire - Sur l'usage de la vie (1740)

Le plaisir est plus rapide que le bonheur et le bonheur que la félicité.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

On aime la vie, mais le néant ne laisse pas d'avoir du bon.

Voltaire - Lettre à La marquise du Deffand, le 1er novembre 1769.

Si le passé est accouché du présent, le présent accouche du futur ; tout a des pères, mais tout n'a pas toujours des enfants.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

Le présent accouche de l'avenir.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

Pour mieux savoir aimer, haïssez-vous vous-même.

Voltaire - La fête de Bélébat (1725)

Dieu nous a donné le vivre ; c'est à nous de nous donner le bien vivre.

Voltaire - Le sottisier (1883)

L'état du mariage est des humains le plus cher avantage.

Voltaire - L'enfant prodigue, II, 1, le 10 octobre 1736.

Les historiens qui croient qu'on peut prédire l'avenir, sont bien indignes d'écrire le passé.

Voltaire - L'essai sur les mœurs et l'esprit des nations (1756)

Un honnête homme tient sa promesse ; un roi sage tient ses traités.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

La vie est prodigieusement ennuyeuse quand elle est uniforme.

Voltaire - Lettre à Marie du Deffand, le 18 février 1760.

Un ami, don du ciel, est le vrai bien du sage.

Voltaire - Discours sur l'homme, De la liberté (1734)

La liberté dans l'homme est la santé de l'âme.

Voltaire - Discours sur l'homme, De la liberté (1734)

À l'amour tout miracle est possible.

Voltaire - La Henriade, chant IX (1728)

Tout travail a son prix.

Voltaire - poème La Bastille (1717)

La noblesse sans mérite est un vase qui n'a plus que l'étiquette.

Voltaire - Lettre à Madame de Lutzelbourg, le 3 septembre 1753.

Si la noblesse est fille de la vertu, trop souvent elle a tué sa mère.

Voltaire - Lettre à Madame de Lutzelbourg, le 3 septembre 1753.

Un Dieu qui prit pitié de la nature humaine mit auprès du Plaisir le Travail et la Peine.

Voltaire - Quatrième discours, De la modération en tout (1737)

L'amour seul donne les plaisirs, et le plaisir est d'être aimée.

Voltaire - À Mademoiselle Raucourt (1773)

Il est peu de plaisirs sans douleur, et nos chagrins sont souvent sans mélange.

Voltaire - Dimanche (1775)

Le mieux est l'ennemi du bien.

Voltaire - La Bégueule (1772)

Rien n'est plus périlleux que de quitter le bien pour vouloir être mieux.

Voltaire - La Bégueule (1772)

Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères.

Voltaire - Prière à Dieu, XXIII (1763)

Le vulgaire est de tous les états.

Voltaire - Le siècle de Louis XIV (1751)

La politesse est à l'esprit ce que la grâce est au visage.

Voltaire - Stances, XXXVIII (1764)

Il faut trois dieux dans un ménage ; l'Amitié, l'Estime, et l'Amour.

Voltaire - Lettre à M. de Brenles, le 21 mai 1754.

Femme sage est plus que femme belle.

Voltaire - Ce qui plaît aux dames (1764)

L'amour doit vous instruire, suivez ses douces lois.

Voltaire - La princesse de Navarre (1745)

L'hypocrisie ne consiste pas à cacher ses vices, mais à faire parade des vertus qu'on n'a pas.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

L'humilité diffère de la modestie en ce que celle-ci se contente de ne point s'élever.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

Il ne faut qu'aimer d'un amour sincère, pour goûter la douceur qu'on sent à demeurer fidèle.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

Ne cherchez jamais à employer l'autorité là où il ne s'agit que de raison.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

J'aime les fables des philosophes, je ris de celles des enfants, et je hais celles des imposteurs.

Voltaire - L'Ingénu, XI (1767)

On presse l'orange, et on jette l'écorce.

Voltaire - Lettre à Mme Denis, le 3 septembre 1751.

La femme coquette est l'agrément des autres, et le mal de qui la possède.

Voltaire - Les épîtres, LXXXVII (1748)

Les faiblesses des hommes font la force des femmes.

Voltaire - La Prude, II, 6 (1747)

Cesser d'aimer et d'être aimable, c'est une mort insupportable ; cesser de vivre, ce n'est rien.

Voltaire - À Mme du Châtelet (1741)

Le temps, qui me prend par la main, m'avertit que je me retire.

Voltaire - À Mme du Châtelet.

Le secret des arts est de corriger la nature.

Voltaire - Les Épîtres, CV (1769)

Dieu n'a point chargé l'homme de sa vengeance.

Voltaire - Lettre à Wilhelmine de Bayreuth, le 12 février 1763.

Le ciel nous fit un cœur, il lui faut des désirs.

Voltaire - Cinquième discours sur la nature du plaisir (1742)

Dites-moi une fois par an, je vous aime, et je vous aimerai, cela suffira.

Voltaire - Lettre à Mme de Richelieu, princesse de Guise.

La pudeur passe, et l'amour seul demeure.

Voltaire - La pucelle, I (1755)

Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer.

Voltaire - Lettre à Frédéric-Guillaume, le 28 novembre 1770.

L'éducation développe les facultés, mais ne les crée pas.

Voltaire - Le poème sur la loi naturelle (1752)

Ce qui n'est que difficile ne plaît point à la longue.

Voltaire - Candide, ou l'optimisme, XXV - Janvier 1759.

Le désespoir a souvent gagné des batailles.

Voltaire - La Henriade (1723)

Le coeur d'un homme, l'amour même, console les malheurs qu'il cause.

Voltaire - Le fanatisme ou Mahomet le prophète (1741)

Réprouver un amour que lui même il fit naître ? Ce qui fut innocent, peut-il cesser de l'être !

Voltaire - Le fanatisme ou Mahomet le prophète (1741)

Si tes remords sont vrais, ton coeur n'est plus coupable.

Voltaire - Le fanatisme ou Mahomet le prophète (1741)

L'amour seul me console, il est ma récompense.

Voltaire - Le fanatisme ou Mahomet le prophète (1741)

Le pouvoir des nombres est d'autant plus respecté que l'on y comprend rien.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

Les deux vertus de mon cœur, la vengeance et l'amour.

Voltaire - Alzire, ou Les Américains (1736)

Les vraies passions donnent des forces, en donnant du courage.

Voltaire - Lettre à M. Schowalow, le 24 octobre 1764.

L'enthousiasme est une maladie qui se gagne.

Voltaire - Les lettres philosophiques (1733)

Un courage indompté, dans le coeur des mortels, fait ou les grands héros ou les grands criminels.

Voltaire - Rome sauvée (1752)

On aime mieux son égal que son maître.

Voltaire - Nanine ou le préjugé vaincu, III, 2 (1749)

Le monde ressemble à une vieille coquette qui déguise son âge.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

Toutes les passions s'éteignent avec l'âge, l'amour-propre ne meurt jamais.

Voltaire - Stances (1756)

Si vous voulez que j'aime encore, rendez-moi l'âge des amours.

Voltaire - Stance à Madame du Châtelet (1741)

Tricher au jeu sans gagner est d'un sot.

Voltaire - Eloge de l'hypocrisie (1766)

Les femmes ressemblent aux girouettes ; elles se fixent quand elles se rouillent.

Voltaire - Le sottisier (1883)

L'amitié d'un grand homme est un bienfait des dieux.

Voltaire - Œdipe, XI, 69, le 18 novembre 1718.

Rien ne se fait sans un peu d'enthousiasme.

Voltaire - Lettre au comte d'Argental, le 31 août 1761.

Dieu ne doit point pâtir des sottises du prêtre.

Voltaire - Épître à l'auteur du nouveau livre des trois imposteurs.

Aime la vérité, mais pardonne à l'erreur.

Voltaire - Second discours, De la liberté (1734)

Qu'il est dur de haïr ceux qu'on voudrait aimer.

Voltaire - Le fanatisme ou Mahomet le prophète (1741)

L'amour-propre n'est point une scélératesse, c'est un sentiment naturel à tous les hommes.

Voltaire - Le dictionnaire philosophique (1764)

3 — La liste des auteurs populaires :

Le dictionnaire des meilleurs auteurs français et étrangers »
Top