Les citations sur travail

Ce dictionnaire contient 126 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot travail. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur travail issus des quatre coins du monde :

Le travail en lui-même est salutaire pour le corps et pour l'âme, il est pour l'un et pour l'autre la meilleure discipline. Loin de dégrader celui qui s'y livre, il le grandit et l'honore.
Jules Simon ; Le travail (1866)
Le travail est à la racine de tout ce qui est laid.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Trop faciliter le travail de l'enfant ou trop édulcorer une médecine, c'est en détruire la vertu.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les socialistes d'hier proclamaient le droit au travail, ceux d'aujourd'hui le droit au repos.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Toute force humaine naît, subsiste et grandit par le travail ; il n'y a que les badauds pour croire aux improvisations.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Le travail est le seul suicide permis à l'honnête homme.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les travaux de l'homme ne diffèrent des jeux de l'enfant que par le but ; non dirigés, les ballons sont les bulles de savon de l'âge mûr.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Dépense : J'ai mis quelque temps à m'apercevoir qu'il est beaucoup plus agréable de gagner de l'argent que d'en dépenser. J'étais victime du vieux préjugé selon lequel « le travail est ennuyeux », et le plaisir amusant.
Jean Dutourd ; Le bonheur et autres idées (1980)
Le bonheur consiste à avoir des heures courtes et des semaines longues, et l'on parvient à ce résultat grâce au travail.
Jean Dutourd ; Le vieil homme et la France (1994)
Sans le travail rien n'est facile à l'homme ni aux immortels : Le travail ajoute encore à la vertu.
Phocylide de Milet ; Les sentences et adages - VIe s. av. J.-C.
Un travail réglé et des victoires après des victoires, voilà la formule du bonheur.
Émile-Auguste Chartier, dit Alain ; Les propos d'un Normand (1912)
L'instruction est l'ornement du riche et la richesse du pauvre, c'est un trésor ; le travail en est la clé.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire des proverbes chinois (1830)
Il y a une grande différence entre la misère qui provient de la stagnation forcée du travail, et le paupérisme, qui souvent est le résultat du vice.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)
Souviens-toi, ne l'oublie jamais : il faut se comporter comme un prince devant le travail !
Jacques Salomé ; J'ai encore quelques certitudes (2015)
Il faut être vraiment attardé pour s'obstiner à croire aux vertus du travail dans une société où l'effort non sportif a perdu toute noblesse.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
Le travail c'est d'être où l'on n'a pas choisi d'être, où l'on est contraint de demeurer, loin de soi et de tout.
Christian Bobin ; La part manquante (1989)
Le travail est le garant des bonnes mœurs ; quand il est sanctionné de façon trop sévère, comme c'est le cas maintenant, il perd son aspect aimable qui est le profit.
Jean Dutourd ; Le septennat des vaches maigres (1984)
Le travail noir est la réponse de la nature humaine à la démence de l'État qui force les citoyens à la paresse par ses exactions fiscales.
Jean Dutourd ; Le septennat des vaches maigres (1984)
Le travail noir est au travail déclaré ce que l'adultère est au mariage ; quelque chose de défendu, un péché secret et charmant que l'on emporte en paradis.
Jean Dutourd ; Le septennat des vaches maigres (1984)
Si l'oisiveté est mère de tous les vices, le travail est père de toutes les vertus.
Jean-Baptiste Sébastien Krantz ; Les préceptes et proverbes (1895)
Ne commencez parfois votre travail que demain, prenez la journée d'aujourd'hui pour réfléchir. Vous serez alors fixé sur la marche à suivre et éviterez ainsi ces tâtonnements qui font perdre tant de temps.
Jean-Baptiste Sébastien Krantz ; Les préceptes et proverbes (1895)
L'ouvrier ne veut tenir compte que du travail manuel. Toute autre besogne n'est à ses yeux que de l'oisiveté déguisée. Administrateur, ingénieur, gens de sciences ou de lettres, gens de loi ou de justice ne sont pour lui que des parasites. Il oublie que le travail manuel, s'il n'est éclairé par la science, dirigé par l'expérience et contrôlé par une bonne administration, ne saurait donner que de médiocres résultats.
Jean-Baptiste Sébastien Krantz ; Les préceptes et proverbes (1895)
Le travail est la meilleure prière que nous puissions adresser à Dieu. Qui travaille prie.
Jean-Baptiste Sébastien Krantz ; Les préceptes et proverbes (1895)
Je plains ceux qui ne connaissent pas le bonheur de devoir leur fortune au travail de leur père, ni celui de le remercier chaque fois qu'ils la dépensent avec joie.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Le travail doit être à lui seul une raison d'être sociale, et la juste et heureuse société de demain n'est que dans la réorganisation du travail, qui seule permettra une équitable répartition de la richesse.
Émile Zola ; Le travail (1901)
Le travail quotidien est un devoir auquel personne, à moins d'être un oisif, ne saurait se soustraire.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)
Le travail est le condiment de l'existence ; la vie sans but et sans effort a quelque chose de fade.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Travail : Survivance de moins en moins acceptable de l'esclavagisme.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)
Le travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une médecine du travail.
Coluche ; Les pensées et anecdotes (1995)
Travail : Était dénoncé par un humoriste éméché après la parution de L'Assommoir comme « la plaie des classes qui boivent » mais peut-il constituer à jeun l'hygiène d'une vie qu'on perd à la gagner ? Ce n'est pas par hasard s'il rime avec épouvantail.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
Le propre du travail est d'abréger le temps ; les jours ont des ailes de plomb pour l'homme oisif, et ils s'envolent avec la rapidité de l'aigle pour celui qui travaille.
Johann David Wyss ; Le Robinson suisse (1812)
Le travail est ce qui avilit et dégrade l'homme, ce qui tue la vie. Toute notre énergie se dépense, non à organiser un bonheur dont on n'a même pas l'idée, mais à défendre notre droit de vivre, à disputer notre existence au travail.
Robert Mauzi ; L'idée de bonheur dans la littérature française (1960)
Choisis un travail qui dédommage de ce qu'il coûte par le plaisir qu'il procure.
Nicolas de Condorcet ; Les conseils à sa fille (1794)
Chacun recevra selon son travail.
Saint Bernard de Clairvaux ; La considération (1149-1152)
Le travail, c'est mon élixir de jouvence. Je ne vieillis pas quand je travaille.
Henri Salvador ; La joie de vivre (2011)
Le travail est un plaisir pour qui est sûr d'en retirer le fruit.
Stanislas de Boufflers ; Les lettres à ma mère sur la Suisse (1770)
Dire qu'il y a des gens en pagaille qui courent sans cesse après le travail !
Henri Salvador ; Le travail c'est la santé, Paroles de Maurice Pon (1965)
L'homme recherche l'oisiveté mais, l'oisiveté ne pouvant être bien appréciée qu'en opposition avec le travail, il recherche le travail pour pouvoir rechercher l'oisiveté. La civilisation est une série de contradictions.
Fernando Pessoa ; Contes, fables et autres fictions (2011)
Le travail est le père de tous les vices. Seule l'oisiveté est pure. On dit que l'oisif vole, trompe, filoute. Mais il ne peut pas agir ainsi, car ce sont là des actions, et agir c'est ne pas être oisif.
Fernando Pessoa ; Contes, fables et autres fictions (2011)
Qui se fait une peine du travail se fait un supplice de son devoir.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)