Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Je t'aime et te veux câliner, d'Eugénie de Guérin.

Je t'aime et te veux câliner.

Recueil : Le journal intime et poésies (1841)
Que ne puis-je accourir, enfant, quand tu m'appelles,
Quand tu me dis : Je t'aime et te veux câliner ;
Et que tes petits bras, comme deux blanches ailes,
S'ouvrent pour m'embrasser !

De blancs agneaux que j'ai me caressent souvent,
Une colombe aussi sur mes lèvres se joue ;
Mais lorsque je reçois le baiser d'un enfant,
Il me semble qu'un lis s'est penché sur ma joue,

Que j'ai tout le visage embaumé d'innocence,
Que tout mon être enfin devient suave et pur.
Ineffable plaisir, céleste jouissance !
Que n'ai-je tes baisers, enfant aux yeux d'azur ?

Eugénie de Guérin
(1805-1848)