Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur la mère et son enfant

Ce dictionnaire contient 64 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le thème : La mère et ses enfants.

Une mère est pour son enfant l'organe du ciel. Dans la première enfance, en le nourrissant de son lait, elle accomplit une tâche toute de fatigue et de dévouement, à laquelle pourtant elle trouve les plus ineffables douceurs.
Emile Mathieu ; Études cliniques sur les maladies des femmes (1848)
La prière d'une mère a le pouvoir de sauver son enfant, fût-il au fond de l'Océan.
Citation russe ; Les proverbes et locutions russes (1954)
Tout ce que nous pouvons pour nos enfants, c'est de bien choisir leur mère.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)
Les mères s'associent plus volontiers aux rêves de leurs enfants qu'aux labeurs de leur mari.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
L'amour de la mère pour ses enfants ressemble par bien des côtés à celui de l'homme pour la femme qui lui est chère. Il y a chez tous les deux un sentiment très doux de protection et d'autorité.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Beaucoup de mères aiment leurs enfants comme les petites filles aiment leurs poupées.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Une mère, incapable de manger le pain de la paresse, le miel de la charité découle de ses lèvres, sa bouche ne s'ouvre que pour des paroles sages, et ses enfants la bénissent dès le matin.
Edmond de Pressensé ; L'histoire des trois premiers siècles de l'Église chrétienne (1858)
La consolation d'une mère calme la révolte du cœur irrité de son enfant.
Alexandre Dumas ; Saphir, pierre précieuse montée (1854)
Le baiser d'une mère réchauffe le front glacé de désespoir de son enfant.
Alexandre Dumas ; Saphir, pierre précieuse montée (1854)
Si la mère, par son lait, fournit aux premiers développements du corps ; si, par sa tendresse vigilante et ses caresses de tous les jours, elle forme le cœur aux épanchements les plus doux, les premiers regards de l'enfant sont pour sa mère ; et l'enseignement de la vie débute ainsi par l'exercice de l'amour filial.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Les mères ont beau s'en défendre, rien ne les humilie tant que d'avoir un fils à qui le monde reproche d'être trop sage. C'est un affront qu'on leur fait et qu'elles ont peine à digérer.
Victor Cherbuliez ; Le roi Apépi (1887)
L'amour d'une mère pour son enfant, c'est le symbole terrestre et touchant de l'amour de Dieu pour l'humanité.
Louise Colet ; Constance (1837)
L'amour vigilant et protecteur d'une mère s'attache à la vie de son enfant comme un parfum.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)
Une mère gratte le sol avec ses dents pour trouver à son enfant de quoi bouffer.
Virginie Despentes ; Vernon Subutex 2 (2015)
On est parvenu à donner la vie à des enfants sans père, mais jamais sans mère.
René Barjavel ; Le diable l'emporte (1948)
Le meilleur lait pour un enfant, c'est le lait provenant de sa mère.
Citation africaine ; Les pensées et proverbes wolofs (1963)
L'amour d'une mère pour ses enfants est donné sans contrepartie.
Jacques Salomé ; N'oublie pas l'éternité (2005)
Un papa, c'est une présence rassurante, chaleureuse, bienveillante, à la fois pour la maman et pour l'enfant.
Jacques Salomé ; J'ai encore quelques certitudes (2015)
Lorsque l'esprit s'éclaire le cœur devient meilleur ; l'épouse doit être plus vertueuse, la mère plus tendre, elle doit presser avec plus d'amour sur son sein l'enfant chéri qui vient d'entrer dans la vie.
Jean-François Ancelot ; L'homme du monde, le 25 octobre 1827.
À la beauté de la vierge qui inspire l'amour succède la beauté de l'épouse qui commande la vénération ; la gravité des traits, la majesté de la démarche, la sévérité du langage, dénoncent les qualités de l'âme unies aux agréments du corps ; aussi n'est-il point de beauté plus sublime que celle d'une mère allaitant son enfant.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
L'amour d'une femme pour un homme doit ressembler à la tendresse d'une mère pour son enfant.
George Sand ; Jacques (1834)
La tendresse d'une mère pour son enfant commence à l'instant même où son enfant voit le jour. Mais à mesure que l'enfant grandit, la mère s'attache à lui par tous les liens qui peuvent unir une âme à une autre. Elle l'aime pour les grâces qu'il a réellement, et pour celles qu'elle lui suppose ; elle l'aime pour le bonheur qu'il lui donne, et pour les soins et pour les peines qu'il lui a coûtés ; elle l'aime quelquefois pour ses défauts, ou pour ses souffrances ; elle aime en lui l'image vivante et embellie du père de famille ; elle l'aime comme la consolation et la gloire de son avenir.
Jules Simon ; Le devoir (1854)
La mère doit se considérer comme le soleil de son enfant, astre immuable et toujours rayonnant.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
La maternité est tellement supérieure à la paternité, que je voudrais être la mère et non le père de mes enfants.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Les plus grands philosophes ont de la peine à lire dans le cœur humain, et le plus petit enfant sait lire couramment dans le cœur de sa mère.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Une mère pleure en secret du châtiment qu'elle a dû infliger à son enfant.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 26 mars 1880.
Un Dieu créa dans nos misères les baisers des enfants pour les larmes des mères.
Ernest Legouvé ; Médée (1855)
Rien ne protège mieux un enfant que la bonne réputation de sa mère.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Une mère donne avec le lait à son fils la première leçon de reconnaissance.
Louis-Philippe de Ségur ; La reconnaissance (1816)
Pour mieux vous guider sur la route éphémère, enfants, le Seigneur vous dota d'une mère.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)